le-programme-de-recyclage-we-take-it-back-de-ca

Le programme de recyclage « We Take It Back » de C&A

 « We Take It Back » est le nom du programme de recyclage lancé par C&A.

En 2012, C&A s’est mise à proposer à ces clients hollandais de collecter leur vieux vêtements usagées en magasin.  L’enseigne néerlandaise C&A a confié la mission à I:CO un programme de l’entreprise SOEX. C’est donc I:CO qui organise le transport de tous les vêtements et textiles collectés. Les vêtements et autres textiles collectés sont acheminés vers un centre de traitement, dans lequel chaque vêtement est trié à la main et catégorisé, afin que chacun d’entre eux soit revalorisé.

Suite au succès du programme de recyclage lancé aux Pays-Bas, C & A étend son programme de recyclage en Belgique, au Luxembourg et en Suisse.

Depuis 2012, le détaillant a collecté plus de 278 000 kilos de vêtements, au cours des cinq dernières années. Mais le distributeur néerlandais compte faire mieux en matière de recyclage. C’est pourquoi C & A étend son programme de recyclage de vêtements «We Take it Back» en Belgique, au Luxembourg et en Suisse.

Comment le programme « We Take It Back » fonctionne?

C&A offre une réduction en échange d’anciens vêtements

Dans le cadre de son programme «We Take It Back», C & A offre aux clients la possibilité de retourner des vêtements non désirés dans leurs 121 magasins C & A. En contrepartie, les clients reçoivent une remise de 15% sur leurs futurs achats.

Comment I:CO recycle-t-il les vêtements récupérés via le réseaux de magasin C & A ?

Selon I:CO, environ 60% des articles collectés prennent la voie du réemploi. I:CO revend les vêtement en bon état. Ainsi certains des vêtements collectés entament une nouvelle vie.

La majeure partie du reste sera recyclée pour devenir de nouveaux produits : les textiles particulièrement absorbants seront utilisés pour la production de chiffons de nettoyage et d’autres textiles seront déchiquetés en fibres et serviront de matière première pour la fabrication de matériaux isolants, de toiles de peinture ou de rembourrage de meubles ou de sièges de voiture dans l’industrie automobile.

I:CO a optimisé son processus afin d’avoir le moins de pertes possible, et le plus de revalorisation possible.

En effet, les employés du centre de tri séparent les articles en métal du reste des vêtements. Les boutons et les fermetures en métal auront une seconde vie dans l’industrie de la métallurgie.

I:CO recycle même la poussière, produite pendant le processus de recyclage mécanique. Elle est pressée en briquettes pour l’industrie du carton.

Enfin, malgré tout cela, il reste certains textiles. Afin de valoriser ceux qui n’ont pas trouvés de débouchés, I:CO les utilisent comme combustibles pour la production d’énergie.

Jeffrey Hogue, le directeur mondial du développement durable chez C & A, a déclaré:« Notre approche se base sur l’idée que nous devons transformer notre industrie d’un modèle de fabrication, d’utilisation et d’élimination à un modèle où chaque produit vestimentaire est conçu avec une prochaine vie à l’esprit. Les articles Cradle-to-Cradle Certified ™ de notre nouvelle collection #WearTheChange sont un excellent exemple de cette vision circulaire. La transition vers une industrie de l’habillement entièrement circulaire sera difficile, exigera du temps et une approche systémique holistique. Les étapes importantes de ce processus sont le développement d’un système efficace de collecte et de tri à travers le monde, l’accompagnement de start-ups innovantes, le développement de nouvelles technologies cycliques et l’utilisation de matériaux recyclés dans nos vêtements »

L’initiative de recyclage C & A a été lancée en 2012 aux Pays-Bas. L’enseigne prévoit d’ici 2020, C & A d’offrir le programme de recyclage dans ses 18 pays de distribution européens, ainsi qu’au Brésil, au Mexique et en Chine.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :