I: CO

le-programme-de-recyclage-we-take-it-back-de-ca

Le programme de recyclage « We Take It Back » de C&A

 « We Take It Back » est le nom du programme de recyclage lancé par C&A.

En 2012, C&A s’est mise à proposer à ces clients hollandais de collecter leur vieux vêtements usagées en magasin.  L’enseigne néerlandaise C&A a confié la mission à I:CO un programme de l’entreprise SOEX. C’est donc I:CO qui organise le transport de tous les vêtements et textiles collectés. Les vêtements et autres textiles collectés sont acheminés vers un centre de traitement, dans lequel chaque vêtement est trié à la main et catégorisé, afin que chacun d’entre eux soit revalorisé.

Suite au succès du programme de recyclage lancé aux Pays-Bas, C & A étend son programme de recyclage en Belgique, au Luxembourg et en Suisse.

Depuis 2012, le détaillant a collecté plus de 278 000 kilos de vêtements, au cours des cinq dernières années. Mais le distributeur néerlandais compte faire mieux en matière de recyclage. C’est pourquoi C & A étend son programme de recyclage de vêtements «We Take it Back» en Belgique, au Luxembourg et en Suisse.

Comment le programme « We Take It Back » fonctionne?

C&A offre une réduction en échange d’anciens vêtements

Dans le cadre de son programme «We Take It Back», C & A offre aux clients la possibilité de retourner des vêtements non désirés dans leurs 121 magasins C & A. En contrepartie, les clients reçoivent une remise de 15% sur leurs futurs achats.

Comment I:CO recycle-t-il les vêtements récupérés via le réseaux de magasin C & A ?

Selon I:CO, environ 60% des articles collectés prennent la voie du réemploi. I:CO revend les vêtement en bon état. Ainsi certains des vêtements collectés entament une nouvelle vie.

La majeure partie du reste sera recyclée pour devenir de nouveaux produits : les textiles particulièrement absorbants seront utilisés pour la production de chiffons de nettoyage et d’autres textiles seront déchiquetés en fibres et serviront de matière première pour la fabrication de matériaux isolants, de toiles de peinture ou de rembourrage de meubles ou de sièges de voiture dans l’industrie automobile.

I:CO a optimisé son processus afin d’avoir le moins de pertes possible, et le plus de revalorisation possible.

En effet, les employés du centre de tri séparent les articles en métal du reste des vêtements. Les boutons et les fermetures en métal auront une seconde vie dans l’industrie de la métallurgie.

I:CO recycle même la poussière, produite pendant le processus de recyclage mécanique. Elle est pressée en briquettes pour l’industrie du carton.

Enfin, malgré tout cela, il reste certains textiles. Afin de valoriser ceux qui n’ont pas trouvés de débouchés, I:CO les utilisent comme combustibles pour la production d’énergie.

Jeffrey Hogue, le directeur mondial du développement durable chez C & A, a déclaré:« Notre approche se base sur l’idée que nous devons transformer notre industrie d’un modèle de fabrication, d’utilisation et d’élimination à un modèle où chaque produit vestimentaire est conçu avec une prochaine vie à l’esprit. Les articles Cradle-to-Cradle Certified ™ de notre nouvelle collection #WearTheChange sont un excellent exemple de cette vision circulaire. La transition vers une industrie de l’habillement entièrement circulaire sera difficile, exigera du temps et une approche systémique holistique. Les étapes importantes de ce processus sont le développement d’un système efficace de collecte et de tri à travers le monde, l’accompagnement de start-ups innovantes, le développement de nouvelles technologies cycliques et l’utilisation de matériaux recyclés dans nos vêtements »

L’initiative de recyclage C & A a été lancée en 2012 aux Pays-Bas. L’enseigne prévoit d’ici 2020, C & A d’offrir le programme de recyclage dans ses 18 pays de distribution européens, ainsi qu’au Brésil, au Mexique et en Chine.

okaidi-obaibi-lance-love-bag-un-programme-de-recyclage-en-partearait-avec-ico

Okaïdi – Obaïbi lance LOVE BAG un programme de recyclage avec I:CO

L’enseigne française  de vêtements Okaïdi lance l’opération LOVE BAG.

Okaïdi fait appel à I:CO, le spécialiste international de la collecte, tri, réutilisation et recyclage de textiles et chaussures usagés.

Les vêtements usagés de n’importe quelle marque peuvent être retournés aux magasins.

Okaïdi encourage parents et enfants  à apporter leurs vêtements et chaussures usagés en magasin, peu importe la marque, l’état et la taille des habits. L’essentiel c’est qu’ils soient propres ainsi que secs.

L’opération recyclage a lieu dans tous les magasins Okaïdi, Obaïbi et IDKIDS, dans leurs enseignes en France, Allemagne, Italie, Belgique, Espagne, Pologne et Luxembourg.

Pour ce partenariat de recyclage Okaïdi – Obaïbi a fait appel à SOEX, et à son programme de recyclage I :CO.

Le but de cette opération est de protéger l’environnement. Okaïdi souhaite encourager les petits et grands à faire leur part pour préserver les ressources naturelles. Pour les encourager dans leurs démarches elle a mis un place un sytème de collecte de vêtements usagés.  L’opération Love Bag a pour but de réduire les déchets textiles enfouis ou incinérés.

Pour encourager une consommation plus durable, des sacs LOVE BAG éco-conçus (100% recyclés) sont offerts aux clients.

Ils sont invités à rapporter en magasin les vêtements de leurs enfants, le linge de maison et les chaussures liées par paire.okaidi-obaibi-lance-love-bag-programme-de-recyclage-partearait-avec-ico

okaidi-obaibi-lance-love-bag-un-programme-de-recyclage-en-partearait-avec-ico

I:CO (pour I:Collect) organise le transport des “Love Bags”. Le partenaire les achemine jusqu’au centre de tri.

I:CO trie les déchets textiles selon la hiérarchie des modes de revalorisation des textiles.

okaidi-obaibi-lance-love-bag-un-programme-de-recyclage-en-partearait-ico

Les employés du centre de tri I:CO trient chaque article de vêtement manuellement.

  • Les vêtements réutilisables ont une seconde vie comme vêtements d’occasion.
  • Les vêtements non réutilisables sont recyclés. Ils deviennent alors de nouveaux produits. Ils deviennent des matériaux d’isolation pour l’industrie automobile, chiffons de nettoyage, feutre de protection ou même de nouveaux vêtements.

“C’est avec l’ensemble de ses parties-prenantes qu’Okaïdi veut agir au service du bien-être de l’enfant et de la protection de son environnement,” dit Séverine Mareels, la directrice qualité, éco-conception et achats responsables Okaïdi – Obaïbi. “. Avec le LOVE BAG Okaïdi souhaite ainsi démocratiser le réflexe d’offrir une seconde vie aux vêtements à mesure que les enfants grandissent.

“Avec notre nouveau partenaire Okaïdi – Obaïbi, nous allons pouvoir réduire davantage le volume de textile enfouis ou incinéré. Notre collaboration aide à accroitre la sensibilisation sur le recyclage des textiles et chaussures usagés. En recyclant les vêtements et chaussures enfant, nous souhaitons contribuer à la préservation des ressources naturelles pour nos générations futures”, dit Axel Buchholz, CEO de I:CO.

Enfin, le partenariat avec Okaïdi – Obaïbi s’appuie sur le réseau I:CO. Le partenaire est présent dans plus de 60 pays et collabore également avec plus de 40 marques, dont H & M et & other Stories.

Une belle occasion de transmettre aux enfants l’importance d’agir pour la planète ! 

and-other-stories-lance-un-programme-de-recyclage-textile

& Other Stories lance un programme de recyclage

 À l’instar de sa société mère, H & M, la petite soeur & Other Stories a à son tour lancé un programme de recyclage de textile.


Dans un communiqué de presse, la société a déclaré que depuis leur création en 2013, ils ont toujours encouragé les clients à recycler les emballages vides de leurs produits cosmétiques.
Récemment, & Other Stories a élargi ce programme pour inclure les textiles. Les clients peuvent désormais retourner tout type de textile indésirable à & Other Stories.

Samuel Fernström, le directeur général de la chaîne suédoise affirme «Tout article, quel que soit son état, constitue une source précieuse de matière première. En retournant les vieux articles dans notre magasin, les clients peuvent prolonger la durée de vie de leurs vêtements et contribuer à réduire la quantité de textile gaspillée ».

Pour leur nouveau programme de recyclage & Other Stories s’est associé à I: Co, qui fait partie du groupe allemand Soex.

I: Co recycle également le textile pour des sociétés telles que H & M et Forever 21.

other-stories-lance-un-programme-de-recyclage

Voilà comment le programme de recyclage fonctionne:

1. Remplissez simplement un sac avec des vêtements (toutes les marques sont les bienvenues!) Et apportez-le à votre magasin le plus proche. En retour vous pourrez obtenir un bon de réduction de 10%sur leur prochain achat en guise de remerciement. Le rabais offert en échange ne peut être utilisé qu’une fois et n’est valable que trois mois.

2. Les sacs déposés sont ensuite collectés en magasin par I:CO, le partenaire de recyclage choisi par l’enseigne. C’est ensuite I: Co qui se charge de trier les articles récupérés. Ils veillent à ce que les différents matériaux soient valorisés de la meilleure manière possible.

3. Tous les textiles sont triés par I:CO selon la logique suivante:

   • Recyclage :

Tout ce qui ne convient pas à la production de nouveaux vêtements est converti en fibres recyclées et en non-tissés.

• Les vêtements de seconde main :

Les vêtements qui sont toujours portables sont vendus ensuite à des friperies comme des vêtements d’occasion.

• Réutilisation :

Les textiles qui ne peuvent plus être portés sont transformés en produits spéciaux. Par exemple, ils sont transformés en chiffons de nettoyage.

En savoir plus sur notre partenaire I: CO et leur processus sur www.ico-spirit.com