Good On You, l’appli pour une mode plus écoresponsable

Good On You, l’appli pour une mode plus écoresponsable

Aujourd’hui je vous reviens avec un article sur une application qui va changer (je l’espère) votre façon de consommer la mode… À moins que vous soyez exemplaire sur ce sujet-là. Pour ma part j’ai longtemps été une surconsommatrice, et plus particulièrement surconsommatrice de vêtements. Mes placards débordaient littéralement. J’étais du genre à acheter n’importe quoi, et surtout n’importe où… Mais un jour au détour d’une exposition, une photo m’a bouleversé. Ce jour-là je me suis promis de ne plus encourager des compagnies qui sont à l’écoute de rien si ce n’est du profit. Bref, je t’ai déjà parlé de ce sujet et de sa cette fameuse photo ici.

Mais vouloir consommer mieux, ce n’est pas si évident qu’il n’y paraît. En effet, entre greenwashing, et coup de campagne de pub, pas si simple de perdre ces vieilles habitudes…

Cependant, aujourd’hui j’ai une bonne nouvelle : l’application australienne Good On You, souhaite inciter le monde entier à consommer la mode de façon un peu plus écoresponsable.

Pour cela elle a mis au point une application innovante pour aider les gens à acheter de marques plus respectueuses…

Par contre, comme il s’agit d’une application développée en Australie, les commentaires et l’appli en générale sont en anglais. Cependant, même pour ceux qui ne parlent pratiquement pas anglais, je vous rassure, l’application est très facile à prendre en main. Et pour comprendre le système de notation, nul besoin d’être bilingue!

Bref, l’appli est vraiment facile d’utilisation. Elle est gratuite et disponible en téléchargement sur www.goodonyou.org, sur iTunes et Google Play.

Grâce à elle vous pourrez donc consulter l’appréciation des pratiques responsables ou non de plus de 1000 marques de vêtements, de chaussures et d’accessoires… et le tout en quelques clics seulement!! Voici quelques exemples.

 

L’évaluation des marques répertoriées sur Good On You est basé 3 principaux critères : sur la façon dont les marques traitent leurs travailleurs, l’environnement et les animaux.

  1. Les travailleurs : Good On You examine l’impact de la marque à travers la chaîne d’approvisionnement. Elle évalue le travail des enfants, le travail forcé, la sécurité des travailleurs, le droit de se syndiquer et enfin le salaire perçu par les travailleurs
  2. L’environnement : Good On You examine les impacts directs et indirects de l’entreprise. Cela prend en compte le choix de matériaux, l’utilisation de l’eau, les produits chimiques dangereux, les emballages et les déchets produits.
  3. Le bien-être animal : pour ce critère, Good On You prend en considération, l’utilisation de la fourrure, de l’angora, de laine, ainsi que l’utilisation du cuir, ou non.
    good-on-you-appli-pour-une-mode-plus-ecoresponsable-exemple-veja

Les sources qui permettent à l’application de réaliser ces évaluations sont diverses et variés.

  • Baptist World Aid Fashion Report
  • Cleans Clothes Campaign
  • Fair Wear Foundation
  • Worldwide Responsible Accredited Production (WRAP)
  • Social Accountability 8000 (SA8000)
  • FLA Workplace Code of Conduct
  • WFTO Guarantee System
  • The Ethical Trading Initiative – Code
  • ILO Labour Standards
  • L’Accord sur les incendies et la sécurité au Bangladesh
  • Réseau d’approvisionnement responsable Ouzbékistan Cotton Pledge
  • … Vous pouvez consulter la liste compète ici.

Je pense que ce genre d’application est indispensable. Il faut outiller les consommateurs. Beaucoup d’entre eux seraient prêts à acheter mieux, mais ne savent pas par où commencer. Cette application permet de comprendre facilement ce que font les marques en coulisses.

Aujourd’hui, nous ne pouvons plus nous permettre d’acheter aveuglement des vêtements bon marché, s’en se préoccuper de l’impact environnemental de ceux-ci. L’industrie de la mode est polluante, destructrice, et tout ça en exploitant des humains, qui plus est!!! Et oui, pour ceux qui l’ignoraient encore, la mode est la 2eme industrie la plus polluante au monde. Triste exploit, n’est-ce pas?!

Alors, je vous invite à réfléchir quelques minutes, avec de sortir votre carte de crédit. Car acheter c’est voter. Dans les pays occidentaux dans lesquels nous vivions, nous devrions prendre conscience que notre pouvoir d’achat, c’est comme le droit de vote. À chaque achat réalisé, nous votons pour le type de monde dans lequel nous voulons vivre. Personnellement, je ne souhaite plus encourager des compagnies méprisantes envers leurs travailleurs, l’environnement et les animaux.

 

 

Fondatrice & Directrice artistique Voyageuse, curieuse, ses inspirations graphiques viennent du bout du monde ou du coin de la rue.

la-taille-et-la-longueur-ideale-des-articles-de-blog

La taille et la longueur idéale des articles de blog 

Est-il préférable de faire 2 ou 3 petits articles sur un même thème ou 1 seul mais plus longs ?

Tout d’abord il n’y a pas de longueur idéale.

L’essentiel c’est avant tout que le(s) article(s) est/soient bien écrit(s).

Il peut m’arriver de séparer un article en deux, si l’article est long (plus de 2000 mots), mais évidemment si l’article se prête à une séparation. C’est-à-dire si le sujet comporte plusieurs « aspects » ou facettes qui puissent être séparés en deux textes d’au moins 600 mots environ, je le sépare.

Cependant je ne les sépare pas nécessairement… car les longs articles ont plus de poids en termes de SEO.

Ainsi les longs articles sont ceux qui te permettront davantage d’atterrir sur les premières pages de Google. Alors l’idée de toujours les séparer n’est pas toujours idéale.

Soignez la forme

Si vous optez pour un article plutôt long, assurez-vous que l’article soit bien structuré avec des sous-titres.

En effet, les sous-titres vont vous permettre de structurer l’article et la lecture. Aérez le texte pour ne pas donner l’impression d’un bloc condensé.  Le but est de rendre la lecture conviviale pour les lecteurs. En général, les lecteurs se découragent devant un article à la mauvaise mise en page.

Cependant s’il est vrai que d’une façon gêne les longs articles ont plus de poids pour le SEO, cela dépend du sujet.

En effet, j’ai des articles qui sont extrêmement bien référencés qui ne comporte pas plus de 500 mots!  Alors tout dépend du sujet, sur lequel vous écrivez.

Le point le plus important, c’est de maintenir l’intérêt de tes lecteurs tout au long de la lecture.

Il ne faut jamais oublier qu’au-delà des robots de Google, il y a des humains qui nous lisent. Voilà je pense que c’est ça le meilleur conseil que je pourrais vous donnez.

Mettez-vous à la place de celui qui vous lit et qui découvre le sujet.

Car la vérité, c’est qu’il n’y a pas de règles, mais que des moyennes.

Selon les études et les plateformes le nombre de mots recommandés varie beaucoup.

Par exemple, la plateforme Buffer a publié une étude montrant que le temps moyen de lecture d’un article en ligne était de 7 minutes. Au-delà de cette limite, l’attention du lecteur s’épuise. Or, 7 minutes de lecture correspondent à 1600 mots.

Cependant, tout les experts ne s’accordent pas ! Les experts du référencement naturel, s’accordent eux pour dire que la longueur idéale d’un article tourne autour de 2000 mots.

Une étude de Microsoft Canada a montré que notre capacité d’attention sur le net était semblable à celle d’un poisson rouge, soit 12 secondes. En tenant compte de la moyenne de lecture de 300 mots / minute pour un adulte, l’article idéal ferait 60 mots. L’article de blog « parfait » serait proche de celui du gourou américain du marketing, Seth Goldin : 66 mots et 6000 partages !

Il n’y a pas de formule magique mais simplement un ensemble de règles à respecter.

La bonne longueur d’un article de blog est celle qui correspond à votre style, aux attentes de vos cibles, qui traite d’un sujet intéressant et qui apporte surtout des informations de qualité à vos lecteurs. Cela pourra être parfois court, parfois long. Au bout du compte, si votre article est intéressant, bien structuré et traite d’un thème répondant aux attentes de vos lecteurs, la longueur devient alors le dernier de vos soucis. Et tout le reste suivra…

Et vous, la longueur de vos articles varie-t-elle beaucoup d’un article à l’autre ?

N’hésitez-pas à nous donner votre avis !

Fondatrice & Directrice artistique Voyageuse, curieuse, ses inspirations graphiques viennent du bout du monde ou du coin de la rue.

10-cabanes-dans-les-arbres-a-louer-au-quebec

10 cabanes dans les arbres à louer au Québec

Je ne m’en cache pas je suis une véritable admiratrice de tout ce qui est cabane dans les arbres. Je trouve ce type d’hébergement absolument fantastique. Si vous êtes comme moi et que vous adorez également ce type de logement, voici une sélection de 10 cabanes que vous pourrez louer cet été au Québec.

Kabania – Notre-Dame-de-la-Merci

logement-insolite-10-cabanes-dans-les-arbres-a-louer-au-quebecKabania – Notre-Dame-de-la-Merci

photo: @kabania.hebergement

La cabane Kabania est situé a environ 1h30 de Montréal, dans la région de Lanaudière.

Perchée dans les arbres cette cabane  est idéale pour les aventuriers les plus douillets. Ces cabanitas sont un bon compromis entre le côté camping et le côté chambre d’hôtel. Notez tout de même que cette cabane est accessible toute l’année. Ainsi hiver comme été vous pourrez profiter du lieu.

À partir de 71 $ par nuit.

Les Toits du monde – Nominingue

logement-insolite-10-cabanes-dans-les-arbres-a-louer-au-quebecLes Toits du monde – Nominingue

photo: les toits du monde

La cabane les toits du monde est située à Nominingue, dans la région touristique des Laurentides à environ 193 km de Montréal.

Ce chalet quatre saisons est perché après de 15 m de hauteur. Dans une forêt de sapins d’érable et de bouleau jaune, cechalet surplombe littéralement la forêt. Il offre une vue insaisissable !  Pour y accéder, il faut emprunter un pont suspendu.

La bonne nouvelle c’est qu’il est possible de faire de cette cabane son repère … Et ce été comme hiver ! Cette cabane dispose de tout le confort souhaitable. En effet, à l’intérieur il y a un coin nuit, mais également un petit coin-cuisine qui vous permettra de préparer de délicieux mets, ainsi qu’une salle de bain avec douche et toilettes, s’il vous plait !

Cette cabane a une capacité maximum de quatre personnes et les tarifs commencent à partir de 130 dollars la nuitée

CIME Aventures – Bonaventure (Gaspé)

logement-insolite-10-cabanes-dans-les-arbres-a-louer-au-quebecCIME Aventures – Bonaventure (Gaspé)

photo: @cimeaventures

Dormir dans les écolodges de Cime Aventure en Gaspésie

Située, dans un centre de villégiature, cette cabane comporte deux grands lits queen. On peut donc y séjourner à quatre personnes. Ici encore, bien que cette cabane soit perchée au milieu de la forêt, le confort est au rendez-vous. En effet cet écolodge comporte l’air conditionné et même le chauffage.

Pour y séjourner, il faudra débourser environ 120 $ par nuit.

Parc Aventures Cap Jaseux – Saguenay–Lac-Saint-Jean

logement-insolite-10-cabanes-dans-les-arbres-a-louer-au-quebecParc Aventures Cap Jaseux – Saguenay–Lac-Saint-Jean

photo: @capjaseux

Passer la nuitée sous un dôme dans le Parc Aventures Cap Jaseux au Saguenay Lac-Saint-Jean.

Ce dôme d’un diamètre de 20 pieds est complètement aménagé et isolé. Ainsi sous cette bulle vitrée vous pourrez contempler les étoiles le soir tombé. Le dôme peut accueillir quatre personnes c’est donc idéal pour y aller entre amis, en couple ou encore en famille. Voici quelques photos qui te convaincront sans doute de réserver une nuit ou deux cet été.

Pour profiter d’une nuit sous les étoiles, il faudra tout de même débourser environ 215$ par nuit.

Les Refuges Perchés – Mont-Tremblant

logement-insolite-10-cabanes-dans-les-arbres-a-louer-au-quebecLes Refuges Perchés – Mont-Tremblant

photo: les refuges perchés

Les refuges perchés du mont tremblant.

Ce refuge est perché sur deux gros rochers. Il est doté d’une terrasse sur le toit et l’accès se fait par un petit pont suspendu. Il peut accueillir jusqu’à six personnes. En effet il est doté de deux lits doubles et de deux lits simples.

Situé au milieu d’un parc ce refuge n’est accessible que suite à une randonnée pédestre ou suite à une balade en canot. Ainsi dans ce refuge perché vous aurez la paix. Si vous souhaitez séjourner dans cette cabane perchée, veuillez nous apporter que le strict nécessaire. Également,  prenez connaissance du principe dû « sans trace » promu par le refuge. Le personnel encourage les visiteurs à apprécier et à respecter la nature en minimisant leur impact sur l’environnement.

D’ailleurs dans cette même lignée, et dans ce même objectif de minimiser l’empreinte écologique tous les refuges du site ont été construits à la main en est utilisant du bois local est certifié durable par la certification FSC Forest Stewardship Council et avec des matériaux respectueux de l’environnement. Ici encore il est possible de réserver toute l’année !  Du bois de chauffage est disponible à la vente. Des bacs de recyclage et de compostage sont mis à la disposition de tous les refuges.

Les réservations commencent à partir de 199 $ la nuitée

Chimo Refuges – Saint-Sauveur

logement-insolite-10-cabanes-dans-les-arbres-a-louer-au-quebecChimo Refuges – Saint-Sauveur

photo: chimo refuges

Vous pourrez également passer une nuit à Saint-Sauveur dans un des Chimo refuge.

Depuis la fenêtre bulle, vous pourrez observer la forêt. Cette cabane a la particularité d’être construite directement autour d’un tronc d’arbre dans le tronc traverse la pièce principale.

Le refuge peut accueillir jusqu’à quatre personnes et les tarifs commencent à partir de 125 $ la nuit.

 

Au Diable Vert – Glen Sutton

logement-insolite-10-cabanes-dans-les-arbres-a-louer-au-quebecAu Diable Vert – Glen Sutton

@audiablevert

Vous pourrez également séjourner dans les cantons de l’Est à Glen Sutton au diable vert.

Le lieu propose des refuges pour le moins originaux tels que des cabanes perchées et des roulottes vintage. Voici une photo de l’une d’entre elles. Appelée Abénakis, cette cabane prend place sur les branches d’un érable centenaire. Il dispose d’un futon qui permet d’accueillir deux personnes.

Cette base de plein air comporte des dizaines d’hébergements. Alors, aller y faire un tour sur leur site web !

Les prix pour la cabane Abénakis commencent à partir de 119 $ par nuit.

Aventures Nord-Bec – Stoneham

logement-insolite-10-cabanes-dans-les-arbres-a-louer-au-quebecAventures Nord-Bec – Stoneham

photo: aventures nord-bec

Vous pourrez également séjourner dans une cabane à Stoneham.

Situé à seulement 20 minutes de Québec en direction du Saguenay proche du pack et du national Jacques Cartier le parc aventure Nord-Bec est un petit coin de paradis. C’est l’endroit idéal pour les amoureux de la nature. Le site offre un petit chalet confortable situé non loin d’une rivière.

Il peut accueillir jusqu’à quatre personnes et les tarifs commencent à partir de 140 $ par nuit.

Les Chalets du Trappeur – Wentworth-Nord

logement-insolite-10-cabanes-dans-les-arbres-a-louer-au-quebecLes Chalets du Trappeur – Wentworth-Nord

photo: les chalets du trappeur

Les chalets du trappeur sont si bien équipés que vous oublierez même que vous n’êtes pas dans un chalet traditionnel.

Le petit plus, c’est que vous aurez même accès au spa et au sauna de l’auberge située non loin de là.

Pour louer ce petit coin de paradis, il faudra débourser pas moins de 150 $ par nuit pour deux personnes.

Canopée Lit – Sacré-Coeur

logement-insolite-10-cabanes-dans-les-arbres-a-louer-au-quebecCanopée Lit – Sacré-Coeur

photo: canopée lit

Enfin vous pourrez également si séjourner dans le Canopée Lit à Sacré-Coeur.

Le site offre une douzaine de cabanes dans les arbres. Le chalet d’accueil propose même des jeux de société.

Pour séjourner dans cette cabane pouvant accueillir 4 personnes il faudra débourser 145 $ par nuit.

 

 

Fondatrice & Directrice artistique Voyageuse, curieuse, ses inspirations graphiques viennent du bout du monde ou du coin de la rue.

5-faits-sur-documentaire-de-mode-the-true-cost-andrew-morgan

5 faits sur le documentaire “The True Cost”

Récemment j’ai regardé le documentaire “The true cost” sur Netflix. Je pense que tout le monde qui s’intéresse à la mode devrait prendre le temps de le regarder.

Le message principal du film est clair et sans appel : nous achetons trop de vêtements, et nous payons trop peu pour eux.

Filmé dans le monde entier, The True Cost montre l’impact de la mode sur les gens et la planète.

Ça ouvre les yeux sur la face cachée de l’industrie de la mode et je peux vous dire que ça brise mon coeur de voir tout ça. Mais c’est en s’informant qu’on se sensibilise et qu’on décide de faire des changements pour un monde plus juste.
Je vous encourage donc à le regarder.

En attendant voici 5 leçons à retenir du film  “The True Cost” :

1. Tout d’abord l’industrie de la mode est le deuxième plus grand pollueur au monde.

Juste derrière l’industrie pétrolière!

2. Désormais, le monde consomme maintenant 80 milliards de vêtements chaque année.

C’est en hausse de 400% par rapport à il y a deux décennies.

3. Une personne sur six travaille dans l’industrie mondiale de la mode.

La majorité de ces travailleurs sont des femmes gagnant moins de 3 $ par jour.

4. 250 000 producteurs de coton indiens se sont suicidés au cours des 15 dernières années.

En partie à cause du surendettement dont ils sont victime, notamment à cause de Monsanto qui les a convaincu d’acheter des graines de coton génétiquement modifiées.

5. Enfin, seuls 10% des vêtements que les gens donnent à des magasins de charité ou d’aubaines sont vendus.

Les autres se retrouvent dans des décharges ou inondent des marchés dans des pays en développement comme Haïti où ils sont achetés à la boîte et tuent l’industrie locale.
Bref, ce documentaire est vraiment un must, un film à voir absolument. Je pense qu’il aide vraiment à prendre conscience des dérives de cette industrie, et vous aidera à vous questionner « Ce prix à quel prix, lorsque vous êtes sur le point de craquer dans une boutique type H&M ? ». Ce prix au prix de la pollution de l’eau, de la main d’œuvre exploitée, des barreaux aux fenêtres, des gens qui meurent dans un incendie d’usine, les agriculteurs qui n’ont pas accès à l’éducation et aux soins médicaux. . .

Bref, vous ne regarderez sans doute plus les enseignes de la fast fashion de la même façon !

Fondatrice & Directrice artistique Voyageuse, curieuse, ses inspirations graphiques viennent du bout du monde ou du coin de la rue.

blog-a-quelle-frequence-faut-il-publier 

Blog :  à quelle fréquence faut-il publier ?

Quelle est la bonne fréquence de publication ?

Une fois que vous décidez de démarrer un blog, vous devez déterminer quels sont vos objectifs pour votre blog.

Si vous voulez développer votre blog et attirer de nouveaux lecteurs (et les garder une fois qu’ils le visitent), vous devrez réfléchir à la fréquence de publication de votre blog.

Mais avant de parler de fréquence, il ne faut pas perdre de vue le contenu. Car la quantité est parfois l’ennemi de la qualité !

Le contenu du blog est la clé :

Dans le monde des blogs ou dans la blogosphère, on entend fréquemment « “it’s all about the content » que l’on pourrait traduire en français, par l’importance c’est le contenu ».

En bref, cela signifie que la partie la plus importante de votre blog est le contenu que vous publiez. Ce qui rend votre contenu attrayant, c’est une combinaison entre votre sujet, et votre style d’écriture. Si le lecteur apprécie cette base-là, il est envisageable de faire de lui, un lecteur récurrent.

Mais pour qu’il devienne un lecteur récurrent, il faut aussi attiser sa curiosité. Pour cela, il y a différentes façons de le faire.

La plus simple est de lui donner des rendez-vous récurrents :

Exemple : chaque lundi sort un nouvel article consacré au blogging. Ainsi en lui faisant cette promesse, il sait que tous les lundis, il trouvera de l’information sur ce thème précis.

À l’inverse, si vous publiez de façon aléatoire, il se peut que le lecteur revienne sur votre blog, et qu’il ne constate aucun nouvel article, il y a de très faibles chances qu’il revienne encore et encore… Et c’est tout à fait normal : en d’autres termes, achèteriez-vous un journal tous les jours si les articles de ce journal ne changeaient jamais? Probablement pas. Cependant, à l’inverse si les articles se renouvellent chaque jour, vous êtes sans doute beaucoup plus susceptible d’acheter un nouveau journal tous les jours.

Et bien voilà, c’est exactement la même chose pour votre blog. Si vous ne publiez pas votre blog régulièrement, il n’y a aucune raison pour que les internautes le visitent, puisqu’il n’y a rien de nouveau à voir.

Cependant, si vous publiez fréquemment de nouveaux articles, il est probable que les utilisateurs soient susceptibles de venir de façon récurrente lire le contenu que vous publiez.

Et plus vous publiez régulièrement, plus il y a de chance que les internautes reviennent sur votre blog.

Publier régulièrement va attirer de nouveaux visiteurs, mais aussi jouer en votre faveur d’un point de vue du référencement.

Non seulement les nouveaux billets de blog donnent aux gens une raison de revenir sur votre blog, mais ils aident aussi votre blog en termes d’optimisation pour les moteurs de recherche.

À chaque nouvel article publié, il est référencé dans les moteurs de recherche. Donc chaque nouvel article devient donc potentiellement un nouveau point d’entrée pour les utilisateurs potentiels via les moteurs de recherche.
Vous l’aurez compris, plus il y a de points d’entrée, meilleures sont les chances que de nouveaux lecteurs trouvent votre blog.

Publier de nouveaux articles régulièrement peut vous à fidéliser les visiteurs :

Publier régulièrement permet d’attirer plus de visites. En effet, il y a de fortes chances que les lecteurs qui apprécient votre blog décident de s’y abonner afin de ne pas manquer de nouveautés.

Alors que ce soit un abonnement via newsletter, ou un abonnement sur les réseaux sociaux, l’important c’est que vos abonnées reçoivent une notification qui les informe qu’un nouvel article est désormais en ligne.

Informer vos abonnés des nouveautés est une excellente opportunité pour augmenter le trafic sur votre blog.

Alors vous l’aurez compris, il est préférable de publier du contenu de façon régulière mais également de façon rapprochée.

Cependant, avant de vous fixer des objectifs de publication intenables, comme les font néanmoins certaines blogueuses, réfléchissez à combien de temps chaque semaine serrez-vous prêt à consacrer à l’écriture.  En fonction de cela, et du temps dont vous avez besoin pour écrire un article, fixez vous votre propre fréquence de publication.

Voilà ! J’espère que ce petit article t’aidera à y voir plus clair !

Fondatrice & Directrice artistique Voyageuse, curieuse, ses inspirations graphiques viennent du bout du monde ou du coin de la rue.

Une carte recense les mots de passe WiFi des aéroports du monde

Dans la vie je suis plutôt une voyageuse.

J’ai voyagé dans une vingtaine de pays et pourtant cette catégorie est jusqu’ici pas quelque chose mais en évidence sur le blogue. En 2018, j’ai décidé de lui faire un petit peu plus de place sur le blogue, en consacrant notamment plus d’articles liés à mes voyages.

Il y a quelques semaines je suis partie à Hawaii. Malheureusement à cause de la météo québécoise un peu capricieuse… il a fallu passer l’avion au glycol avant de décoller. Cette étape nous a mis en retard sur notre horaire de vol, et par conséquent nous a fait manquer nos 2 correspondances. À cause de cet incident météorologique, j’ai passé pas mal de temps à zoner dans les aéroports pendant mes correspondances.

Puis à mon retour, je suis tombée sur une carte interactive et collaborative qui met à disposition les mots de passe WiFi pour avoir accès à internet dans plusieurs aéroports dans le monde !

C’est Anil Polat un blogueur, et ingénieur en sécurité informatique qui a eu l’idée de créer cette carte.

Pour mener son projet à bien, il a mis ces abonnés à contribution en leur proposant de partager leurs mots de passe WIFI auxquels ils ont eu accès via une publication sur sa page Facebook.

https://www.google.com/maps/d/viewer?mid=1Z1dI8hoBZSJNWFx2xr_MMxSxSxY&hl=en_US&usp=sharing

Comment ça marche cette carte interactive ?

Il suffit de cliquer sur l’un des aéroports proposés pour voir apparaître les informations récoltées par l’ingénieur. Vous verrez ensuite si le réseaux est gratuit ou non, et où trouver une connexion (numéro du terminal, café, salon de compagnie aérienne…) et éventuel mot de passe nécessaire pour se connecter au réseau.

Mais dans de certains aéroports, trouver un réseau WiFi c’est tout une mission !

Alors t mettre la main sur un code pour patienter avant son vol peut s’avérer plus délicat.

Au total la carte qui regroupe les mots de passe WiFi de plus de 130 aéroports. Ainsi vous n’aurez plus à vous ennuyer à attendre!

Pour accéder à la version  hors ligne des mots de passe WiFi des aéroports du monde :  iOS http://apple.co/2b7BatI – Android: http://bit.ly/2dDeaaN

Fondatrice & Directrice artistique Voyageuse, curieuse, ses inspirations graphiques viennent du bout du monde ou du coin de la rue.

G-Star Raw s’associe à Jaden Smith en faveur du développement durable

Après avoir dévoilé un jean conçu dans un tissu certifié au niveau or par l’organisme Cradle to Cradle pour la saison printemps-été 2018, le spécialiste du denim G-Star Raw annonce un nouveau partenariat d’envergure avec Jaden Smith.

Sous l’impulsion de Pharrell Williams, son « directeur de l’imagination », la marque G-Star Raw annonce avoir fait appel à l’acteur et rappeur américain Jaden Smith pour créer une nouvelle collection écoresponsable.

g-star-raw-sassocie-a-jaden-smith-en-faveur-du-developpement-durable-1

g-star-raw-sassocie-a-jaden-smith-en-faveur-du-developpement-durable-1

g-star-raw-sassocie-a-jaden-smith-en-faveur-du-developpement-durable-2

Jaden Smith confie dans un communiqué« J’ai découvert G-Star grâce à Pharrell, une personne que je respecte et que j’admire. Ce qu’il a récemment accompli avec G-Star en matière d’innovation durable a été une source d’inspiration (…). Ils sont à l’avant-garde de la durabilité, les meilleurs lorsqu’il est question de jean durable. Je m’efforce de faire de même avec mon initiative JUST Water, afin d’innover dans un secteur où il reste beaucoup à faire pour améliorer les choses ».

Jaden Smith a déjà visité le siège de G-Star Raw à Amsterdam.

À cette occasion ils ont par ailleurs tourné une courte vidéo pour annoncer leur collaboration.

 

Jaden Smith l’ambassadeur idéal pour faire de G-Star Raw une entreprise engagée ?

Bien que Jaden Smith soit seulement âgé 19 ans, il est très engagé envers l’environnement. Il a même reçu le prix Environmental Media Awards pour son attitude écolo. En effet, il est majoritairement connu pour sa carrière de rappeur, mais Jaden Smith est également le cofondateur de la marque JUST WATER.  Il a cofondé cette  société il y a de ça quelques années avec son père. Le principe de l’eau JUST WATER ? Cette bouteille est faite à 82 % de matière recyclable. Le contenant en carton est fait de papier recyclé et le bouchon est fait d’un matériau fabriqué à base de canne à sucre du Brésil. Pas de plastique, pas de déchet pour cette bouteille vendue seulement 1,99 $.

Bien qu’il n’y ait toujours pas de date de sortie officielle, G-Star a confirmé que la collection sera dévoilée « d’ici la fin de l’année ».

Avez-vous hâte de découvrir cette collaboration ?

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

Fondatrice & Directrice artistique Voyageuse, curieuse, ses inspirations graphiques viennent du bout du monde ou du coin de la rue.

Participer à la fashion revolution en publiant un haulternative 

Les vidéos « HAUL » (en anglais « butin ») sont des vidéos très populaires sur YouTube.

Pour ceux qui ne sont pas familiers avec le concept, un « haul »  est une vidéo qui présente les fruits d’une session de shopping. Ces vidéos sont généralement uploadées sur YouTube ou partagées sur Instagram Stories. Elles sont largement utilisées par les blogueurs/blogueuses pour partager leurs coup de cœur à leurs followers et communauté.

Le but de cette vidéo est donc de donner ses impressions sur les produits achetés.

Aujourd’hui les vidéos haul sont très populaire.

Les abonnées semblent adorer ce type de contenu. En effet, les vidéos de haul dépassent fréquemment les millions de vues sur les chaînes des youtubeurs et youtubeuses les plus influents.

Mais ce type de contenu est parfois commandité par des enseignes. En effet, les hauls sont un format qui permet aux youtubeurs et youtubeuses d’offrir  des promotions spéciales à leurs fans et ainsi de faire la promotion d’une marque de manière organique et naturelle. Pour les entreprises qui fournissent des réductions ou encore des produits pour les hauls, il s’agit d’une opération marketing efficace et à faible coût. En effet, en échange de quelques vêtements ou items gratuits, le youtubeur peut faire la promotion d’une marque à des milliers et parfois des millions de téléspectateurs. Pour les marques ce type de contenu publicitaire est très pertinent. Car les youtubeurs et youtubeuses disposent de larges communautés d’abonnées qui les suivent de façon assidue. Ainsi de par leur audience, ils disposent d’un large  pouvoir d’influence et de prescription  qui constitue souvent un « modèle » pour ses abonnés.

Cependant ce phénomène de popularité qui entoure le « hauling » a d’importantes répercussions.

En effet, la popularité de ces vidéos peut créer une dépendance au shopping. April Lane Benson a mis en avant le « côté plutôt obscur de ce phénomène. Certaines blogueuses sont en train de devenir accros à la réalisation de ces vidéos (et abusent du shopping) ». Certaines sûres ruinent pour publier ce type de vidéos. Mais le coût environnemental de ces vidéos est également très important. En effet, des nombreuses youtubeuses testent pour leurs communautés différents sites de vente en ligne chinois à bas prix pour en faire une revue à leurs abonnés. La conclusion tirée par les youtubeuses est souvent sans équivoque; la moitié des pièces ne conviennent pas et le coût de renvoi des pièces n’est pas défrayé. Ainsi de nombreuses pièces de vêtements se retrouvent au placard ou au dépôt de vêtements sans même avoir été portées une seule fois.

Pour contribuer à la fashion revolution week, il est possible de publier un  un haul-ternative ou des Frip-Haul.


Vous n’avez pas besoin d’acheter des habits neufs pour pouvoir faire un haul.

En effet, au lieu de faire un fashion haul traditionnel qui consiste à faire du shopping et publier une vidéo montrant vos achats, essayez un #haulternative; un moyen de renouveler votre garde-robe sans acheter de nouveaux vêtements.

Rejoignez les youtubeuses, comme Mila Taillefer, Chloée DB, ou Hecerosa, et partagez vos meilleures trouvailles.

D’ailleurs pour faire ce type de vidéos, il n’est pas nécessaire d’aller magasiner. Vous pouvez tout simplement filmer vos trouvailles faites en friperie, ou lors d’un événement swap (troc).

Pour t’aider si tu souhaites de lancer, voici 6 étapes faciles pour faire un  haulternative suggérées par le collectif Fashion Revolution !

  1. Présentez brièvement Fashion Revolution au début de votre vidéo.

  2. Mentionnez une ou deux informations concernant l’impact de la mode sur les gens et la planète.

  3. Expliquez ce qu’est un #haulternative et pourquoi vous en faites un.

  4. Montrez votre haulternative. Amusez-vous !

  5. Publiez votre vidéo sur Youtube pendant la Fashion Revolution Week.

    Mentionnez bien ‘haulternative’ dans le titre. Ajoutez le site internet de Fashion Revolution dans la description : www.fashionrevolution.org

  6. Faites savoir à vos spectateurs qu’ils peuvent rejoindre le mouvement et faire partie de la solution. Proposezleur d’essayez leur propre #haulternative.

    Utilisez tous vos réseaux sociaux (ex. : Instagram, Facebook, Twitter) pour parler du mouvement #haulternative et renforcez ce hashtag.

    youtube-participer-a-la-fashion-revolution-en-publiant-un-haulternative-exemple-de-script

    Alors cap ou pas cap de filmer un haulternative et de le publier sur YouTube?

Fondatrice & Directrice artistique Voyageuse, curieuse, ses inspirations graphiques viennent du bout du monde ou du coin de la rue.

la-fashion-revolution-cest-quoi-f --une-initiative-pour-une-mode-plus-responsable

La fashion revolution c’est quoi? 

Le mouvement Fashion Revolution s’est développé dans un contexte particulier.

Le 24 avril 2013, l’usine de production de textiles Rana Plaza située au Bangladesh s’effondre. Cette catastrophe a provoqué la mort de 1,129 travailleurs. Le bâtiment en question abritait des ateliers de confection de vêtements de nombreuses marques de mode internationales, que nous connaissons tous et toutes. Le désastre aurait pu être évité si les consignes d’évacuation ayant été données n’avaient pas été ignorées par les responsables des ateliers, pris dans la frénésie de la production à outrance.

Cet évènement tragique a révélé les conditions de travail des entreprises de fabrication de vêtements.

À la suite de cet évènement déplorable,  Carry Somers et Orsola de Castro ont créé  le collectif FASHION REVOLUTION afin d’inciter chacun à consommer la mode autrement.

Carry Somers et Orsola de Castro-la-fashion-revolution-cest-quoi

Le collectif FASHION REVOLUTION a pour but d’interroger sur ceux qui la fabriquent et à réfléchir aux atteintes portées à l’homme et à l’environnement tout au long de ce processus complexe, impliquant de nombreuses opérations de par le monde.

Ainsi, chaque année le collectif Fashion Revolution commémore ce drame chaque année de façon à ce que cette catastrophe ne s’oublie pas et ne se reproduise pas.  Pour rappeler  la mémoire des travailleurs décédés et pour mettre en lumière l’envers du décor,  les consommateurs sont invités à interroger les entreprises de la mode par le biais des réseaux sociaux pour savoir qui a fabriqué les vêtements qu’ils portent, avec le hashtag #whomademyclothes . (Signifiant« Who made my clothes ? »).

 

Dans ce processus il ne s’agit plus seulement de savoir « what we wear » (qu’est-ce que l’on porte), mais aussi « who we wear » (qui l’a fabriqué).

Cette initiative permet donc de réhumaniser le processus d’achat. 

Dans le processus d’achat au sein des grandes enseignes, nous sommes très loin des réalités des fabricant. Ainsi, pour un consommateur lambda, il n’est pas évident d’imaginer comment et par qui ces vêtements ont été fabriqué.

Ce hashtag#imadeyourclothes permet aussi aux enseignes qui ont des pratiques  éthiques de communiquer par des photos de leurs travailleurs ou travailleuses.

Au delà des réseaux sociaux, quel est l’impact de cet e-évènement?

Cet évènement permet d’exiger aux marques plus de transparence.

Il a contribué à la responsabilisation des grandes entreprises et la protection des droits humains et environnementaux. En effet, depuis  le 27 mars 2017, en France l’Assemblée Nationale a définitivement adopté un loi. Elle est la loi relative au Devoir de vigilance des sociétés mères et entreprises donneuses d’ordre. Ce texte impose donc aux grands groupes d’adopter un plan de vigilance. Il a pour but de prévenir les atteintes aux droits humains et à l’environnement que pourrait causer leur activité. Aussi bien en France, qu’à l’étranger.

Existe-t-il un rapport entre la  Fashion revolution week et la fashion week?

Oui et non. Elles ont en commun d’être une semaine remplie d’évènements en rapport avec le milieu de la mode… Cependant ce qui les distingue, c’est que la Fashion revolution week a pour objectif  de repenser la façon de consommer. Et ce, en exigeant plus de transparence. Et c’est justement ce point qui différencie beaucoup les 2 évènements. La Fashion revolution week met en avant des créateurs éthiques et transparents. Alors que la Fashion week est rythmée par des défilés de créateurs de mode opaques comme le démontre le Fashion Transparency Index.

La révolution de la mode, une belle révolution à mener, non?

 

Fondatrice & Directrice artistique Voyageuse, curieuse, ses inspirations graphiques viennent du bout du monde ou du coin de la rue.

comment-remedier-au-jai-rien-a-me-mettre-du-matin-minimalisme

Comment remédier au “j’ai rien à me mettre” du matin ?

Même avec une penderie qui déborde, on peut geindre en toute conscience. “Bouh… j’ai rien à me mettre / je ne sais pas comment m’habiller aujourd’hui “. Si cette question vous retarde chaque matin et vous vous retrouvez au bureau avec 10 minutes de retard? L’abondance de choix auxquelles nous sont sommes confrontés nous compliquent la vie.

Pour en finir avec cette prise de tête matinale, “de je porte quoi ce matin ?” simplifiez votre garde robe.

Cette sensation d’avoir rien à se mettre arrive en fait particulièrement lorsqu’on a beaucoup de choix. Il y a quelques années choisir ma tenue me prenait toujours énormément de temps, et de réflexion. Depuis quelque temps que je m’intéresse au minimaliste.  Petit à petit, je simplifie ma garde-robe et mon intérieur. Je m’aperçois que ce problème est avant tout un problème de surconsommateurs.

D’ailleurs pour l’éviter de nombreux chefs d’entreprises qui d’ailleurs ont décidé de s’habiller avec un uniforme tous les jours de leur vie afin de la simplifier… Une solution qui peut paraître radicale, mais qui reste néanmoins efficace.

Car qui a le choix, a aussi les soucis.

Plus vous aurez de vêtements différents plus vous aurez de possibilités d’assemblage. Et donc plus la tâche vous prendra du temps.

Ainsi le fait d’éliminer régulièrement des vêtements de votre garde-robe – en identifiant ce vous mettez moins souvent grâce à la technique des cintres retournés donc je vous parle dans cet article- va-vous permettre au quotidien de récupérer du temps, et surtout d’arrêter de vous prendre la tête pour des choix de vêtements alambiqués.

Cette question de choix multiples s’applique dans la penderie, mais aussi dans de nombreuses sphères de la vie.

En effet, vous pouvez aussi comparer ça aux grandes surfaces vs aux petits commerces de quartier. Lorsqu’on va faire ses courses dans une grande surface, on n’y passe plus de temps d’une part, car les rayons et les étalages sont plus grands, mais également, car il y a plus de choix.

Plus de choix engendre aussi plus de comparaison de prix, de visuels marketing attrayant et donc plus de temps dépensé dans la boutique.

J’espère que cette courte réflexion par rapport à l’abondance de choix auxquelles nous sont sommes confrontés quotidiennement vous aideront à simplifier votre garde-robe et votre vie.

Fondatrice & Directrice artistique Voyageuse, curieuse, ses inspirations graphiques viennent du bout du monde ou du coin de la rue.