10-regles-dor-pour-guider-vos-choix-vestimentaires

10 règles d’or pour guider vos choix vestimentaires

Si vous ne pensez pas avoir le temps ou l’argent pour faire une différence dans vos choix vestimentaires, songez-y à deux fois…

L’idée de réaliser une garde-robe durable ou éthique à partir de zéro est, incontestablement, une idée décourageante. Ne pas pouvoir porter les marques auxquelles vous êtes habitués, limiter vos choix vestimentaires en termes de tendances, et devoir dépenser un peu plus que d’habitude, cette à prime abord, l’idée n’est pas très séduisante. Toutes ces considérations sont bien sûr légitimes. Mais il n’est pas aussi difficile que vous pourriez le penser de commencer à se créer une garde-robe qui plus durable. Et promis, cela en vaut vraiment la peine à long terme.

Ici, j’ai rassemblé 10 règles d’or pour se créer une garde-robe plus durable, sans trop d’efforts.

#30wears-Livia-Firth-regles-dor-pour-choix-vestimentaires-ethique-durable

1. Le test #30wears de Livia Firth

Livia Firth, la fondatrice d’Eco Age a lancé la campagne #30Wears. Le principe est d’acheter un article seulement si nous avons vraiment l’intention de les porter de nombreuses fois. Comme le graphique ci-contre le montre, entre 2000 et 2015, la production mondiale et la valeur des ventes de vêtements ont doublé, pendant que le nombre de fois qu’un vêtement est porté a diminué de 36 %.

growth-of-clothing-sale-and-decline-in-clothing-utilisation

crédit : Fondation Ellen MacArthur

Afin d’inverser cette tendance Livia Firth a lancé la campagne #30wears.

Le but est d’encourager les consommateurs à se questionner avant d’acheter. Ainsi avant d’achetez quelque chose, faites le test! Demandez-vous : ” Est-ce que je le porterai au moins 30 fois ?”. Vous serez surpris de constater combien de fois vous répondrez non.

etre-mieux-informe-regles-dor-pour-choix-vestimentaires-ethique-durable

2. Soyez mieux informé

L’une des choses les plus difficiles pour devenir plus durable est de savoir par où commencer. Et, surtout, de trouver où faire ses achats. De nos jours, cependant, c’est beaucoup plus facile qu’avant, car il y existe un grand nombre de marques qui se dirigent vers plus de durabilité. Tome, Réforme, Aitch Aitch Aitch, Amur, Article22, Zady, Kitx, Veja, Bottletop et Lemlem en sont quelques exemples. Toutes ces entreprises sont d’ailleurs recommandées et certifiées par Eco Age.

Faites un petit travail d’investigation. Commencez par trouver quelques marques de mode plus éthique que vous appréciez vraiment. Dirigez-vous vers elles dans un premier temps, et appréciez la qualité des finitions, et des coupes. Au fur et à mesure, vous verrez que votre éventail de connaissances en matière de mode durable se développera. Puis vous découvrirez que finalement vous avez un large éventail de choix, même en matière de mode éthique!

Magasiner-vetements-occasion-seconde-main-regles-dor-pour-choix-vestimentaires-ethique-durable

3. Magasiner des vêtements d’occasion

Chaque nouveau vêtement fabriqué a une empreinte carbone importante liée à sa fabrication, mais la quantité d’énergie nécessaire pour obtenir des vêtements d’occasion est quasi nulle. Ainsi, les vêtements seconde-main ont un rôle énorme à jouer pour rendre la mode plus durable. Le marché de l’occasion est également en expansion et il contribue grandement à réduire ainsi les émissions de CO2.

Aujourd’hui entre Ebay, thredUP, Vestiaire Collective, Vinted, et compagnie, les options pour acheter des vêtements d’occasion ne manquent pas.

Investir-vetements-multi-saisons-regles-dor-pour-choix-vestimentaires-ethique-durable

4. Investir dans des vêtements versatiles et multi-saisons.

Préférez les articles qui fonctionneront toute l’année. C’est plus ou moins facile selon la ville dans laquelle vous vivez. En effet si vous vivez dans une ville qui a des hivers froids comme à Montréal, je vous conseille vivement de ne dépenser beaucoup dans des pièces que vous ne porterez que pendant une saison. À moins qu’il s’agisse de basique, genre un manteau d’hiver. Ce que je veux dire par là, c’est que au lieu de dépensez votre argent un pantalon 7/8 par exemple, préférez un jeans long, ce qui vous permettra de le porter toute l’année. De même, si vous craquez pour une petite robe d’été demandez-vous s’il est possible de la portez également en hiver, avec un col roulé par exemple.

Donner-vetements-charite-regles-dor-pour-choix-vestimentaires-ethique-durable

5. Donnez vos vêtements superflus.

Je dis toujours à mes amis, lorsqu’ils me demandent comment bâtir une garde-robe plus éthique que le vêtement qui pollue le plus, c’est celui qui n’est pas porté. Donc, faites don de vos vêtements superflus, ou non portés à vos amis, vos voisins ou à des organismes de charité, plutôt que de les laisser s’entasser dans votre garde-robe. Cela contribuera, à faire des votre entourage des personnes plus durables!
Une excellente façon de parvenir à ne pas garder de vêtements qui s’entassent c’est d’appliquer la politique un vêtement qui rentre, un autre qui sort. Ainsi, chaque fois que vous achèterez quelque chose, vous donnerez quelque chose d’autre dans votre garde-robe.

Prendre-soin-de-ses-vetements-regles-dor-pour-choix-vestimentaires-ethique-durable

6. Prenez soin de vos vêtements pour qu’ils durent plus longtemps

Cela semble évident, mais c’est tellement important. Bien sûr, si vous achetez des vêtements de meilleure qualité, il est probable qu’ils dureront plus longtemps (et vous êtes aussi plus susceptible de mieux les traiter parce qu’ils étaient plus chers), mais cela vaut pour tout ce qu’il y a dans votre garde-robe. Prenez soin de vos vêtements correctement et vous aurez à les remplacer moins souvent. Qu’il s’agisse de prendre soin de votre pull cachemire ou de laver votre jean à l’envers, faites un effort supplémentaire pour vous assurer que vos vêtements restent intacts le plus longtemps possible.

Consulter également mon article : 10 conseils pour prendre soin de vos vêtements

apprendre-reparer-vetement-regles-dor-pour-choix-vestimentaires-ethique-durable

7. Apprenez à réparer vous-même vos vêtements (ou trouvez-vous un bon couturier / cordonnier )

Quand un vêtement (ou un accessoire) se déchire  / se brise ou qu’un bouton tombe vous n’avez pas nécessairement besoin de le jeter. Apprenez comment réparer vos vêtements et accessoires – ou, encore plus facile, payez un professionnel pour le faire.  Également observer quelle est la provenance de vos vêtements qui durent le moins longtemps, pour ne pas refaire les mêmes erreurs.

8. Privilégier la qualité à la quantité

C’est une question de planification. L’achat de pièces de meilleure qualité et plus durables vous coûtera probablement plus cher que l’achat d’un produit bon marché fabriqué en Asie dans dans conditions humaines et environnementales déplorables. Voyez les choses différemment. Oui, cela coûte plus cher à l’achat, mais vous allez en acheter qu’un seul. L’exemple ultime je trouve est les jeans. Combien de jeans, H&M ou Forever 21 avez-vous déjà achetez car ils se déchirent et se déforment au fil du temps? Ou tout simplement car le modèle acheté en promo ne vous sied pas temps que ça…
L’achat de 10 articles de haute qualité par an, au lieu de 60 articles moins chers et moins écologiques, réduira considérablement votre empreinte carbone.

Economisez, investissez et achetez moins.

depenser-argent-differemment-regles-dor-pour-choix-vestimentaires-ethique-durable

9. Ajustez la façon dont vous dépensez votre argent

Au lieu de dépenser vos économies sur une robe pour un mariage ou une paire de chaussures que vous ne porterez que pour des occasions spéciales, dépensez votre argent pour les choses que vous portez chaque jour. Arrêtez de penser : ” Je ne dépenserais jamais autant pour une paire de jeans “! À la place, considérez que vous n’allez acheter qu’une seule paire de jeans cette année, ou qu’un seul article ce mois-ci- et investissez dans de la qualité. Après quelques saisons, vous commencerez à avoir une garde-robe plus éthique et plus durable avec des pièce de qualité dont vous serez être fiers de portez.

mode-ethique-pas-compromis-regles-dor-pour-choix-vestimentaires-ethique-durable

10. Changez votre point de vue

Je ne pense pas que le mot ” écologique ” doive être un mot qui évoque immédiatement des vêtements de couleur ternes ou des vêtements surdimensionnés ou dépourvus de tout style, ou de désirabilité. Avec la mode éthique, il n’y a pas de compromis à faire.  En effet, alors que de plus en plus de marques prennent conscience de l’importance de protéger l’environnement, s’habiller durablement n’est pas synonyme de compromis. Alors cessez de penser que c’est le cas.

connaissez-vous-le-defi-30wears

Connaissez-vous le défi #30Wears?

Je vous ai déjà parlé du défi #30Wears dans cet article. Mais j’avais envie de revenir un peu plus en détails sur le sujet. Le défi #30Wears a été popularisé par Liva Firth au sein du documentaire The True Cost. Le principe défi #30Wears c’est de se poser la question suivante : “Est-ce que je porterai ceci minimum 30 fois” avant de faire un nouvel achat? Si la réponse est oui, vous pouvez vous faire plaisir. Si la réponse est non, vous devez alors passer votre chemin.

Le ” 30Wears Challenge” est un excellent moyen pour les néophytes de se frayer un chemin dans le monde de la mode durable.

En effet, en vous posant cette question vous n’avez pas besoin d’arrêter d’acheter des vêtements que vous aimez ou de passer vos journées à rechercher à quel point une entreprise est éthique, transparente, et respectueuse des hommes et de l’environnement. Tout ce que vous avez à faire est de répondre honnêtement à une question simple.

L’objectif du défi #30wears challenge est d’encourager les consommateurs à acheter moins de mode rapide. Grâce à ce challenge, ils achètent plus de pièces de vêtements de qualité et les portent plus fréquemment qu’à l’habitude. Souvenez-vous le vêtement qui pollue le plus, c’est celui qui trainent dans un placard et qui n’est jamais porté.

De plus, moins on achète de vêtements, moins il y en a qui finissent dans les sites d’enfouissement.

Également tranquillement pas vite ce défi nous encourage à acheter mieux! Et si nous choisissons tous de dépenser de l’argent de façon consciente, dans des pièces fabriquées de façon éthique, les grandes enseignes, n’auront qu’à suivre la tendance (ou à mourrir).

Dans la culture de la fast fashion aujourd’hui, nous sommes conditionnés à ne jamais être vus deux fois dans la même tenue.

Des études montrent que les consommateurs ne veulent pas poster une photo sur les réseaux sociaux, dans une tenue qu’ils ont déjà posté. Ce type de raisonnement mène d’une part à la surconsommation, et d’autre part à des phénomènes comme le « snap and send back » à peine croyable!
À cause des influences entre autres, les consommateurs sont à l’affût des dernières tendances.

En tout cas, si vous souhaitez vous extraire de ce schéma pour aller vers quelque chose de plus durable, j’ai une bonne nouvelle pour vous…

J’ai rassemblé 3 conseils faciles pour vous aider à appréhender une nouvelle philosophie de magasinage!

1. De combien de façon différente puis-je porter cette pièce ?

Recherchez des pièces polyvalentes qui peuvent être assorties de multiples façons. Si vous manquez un peu de créativité, sachez qu’il y a des tonnes de blogs sur les “capsule wardrobes”. Ils vous apprennent l’art du mélange et de l’assortiment, généralement environ 30 pièces, pour que vous ayez toujours l’air frais.

Caroline offre une feuille de travail et même une application pour vous aider à utiliser ce qui est déjà dans votre garde-robe et à rafraîchir votre garde-robe avec ce dont vous avez besoin pour créer votre collection de capsules.

2. Est-ce que ce vêtement / cet article vous va parfaitement ?

À chaque fois que vous donnez un vêtement, souvenez-vous de la raison pour laquelle vous vous en débarrasser. Jupe trop étroite, jeans trop serré, soutien-gorge pas confortable, blouse trop transparente, modèle qui ne met pas en faveur la silhouette.
Bref, parfois nous avons des idéaux par rapport à notre corps ou notre morphologie, et on a tendance parfois à retourner dans les même pattern.
Ainsi, prenez note de ces considérations pour vous assurer d’acheter des vêtements qui vous font sentir bien, et belles.
Également si vous hésitez à l’idée d’acheter un vêtement, c’est sans doute que ce n’est encore bon. Faites confiance à votre instinct, et suivez votre premier instinct en ce qui a trait à votre confort.

3. Allez-vous porter ce vêtement minimum 30 fois ?

Saviez-vous que 30% des vêtements achetés par les français ne sont jamais portés ? Pour préserver votre temps, votre argent et l’environnement, engagez-vous à porter vos vêtements au moins 30 fois avec le défi #30wearschallenge. Si vous pensez qu’un vêtement ne passera pas à travers 30 lavages passez votre chemin. Puis, tournez-vous vers quelque chose de meilleure qualité.
Dans cet optique, pourquoi pas se tourner vers des marques engagées? Certaines offrent des réparations gratuites ou des garanties à vie comme Patagonia.

 

PS : si vous souhaitez faire partie du mouvement, ou alors tout simplement découvrir des comptes Instagram inspirants : utilisez le hashtag : #outfitrepeater

Le hashtag “outfitrepeater” designe une personne qui porte la même tenue plus d’une fois. (Oui il y a même un hashtag pour cela, même si de prime abord cela peut semble déconcertant! )

pourquoi-devriez-vous-etre-fier-detre-un-outfit-repeater

Pourquoi devriez-vous être fier d’être un “Outfit Repeater “?

Résistez au gaspillage inutile et aux dommages causés par la mode rapide en portant et en appréciant les vêtements que vous possédez déjà.

C’est triste d’en arriver à créer et à utiliser le hastag #OutfitRepeater pour désginer le fait de porter la même tenue (ou le Outfit ) plus d’une fois. Depuis l’avènement de la mode rapide, la qualité des vêtements a clairement beaucoup baissé. Malheureusement, même si une personne succombe au charme de son nouveau vêtement à la mode, il est peu probable qu’elle soit capable de le garder longtemps s’il provient d’une entreprise qui commercialise de la fast fashion. Car les vêtements sont si mal faits qu’ils ont tendance à se briser / à rétrécir après quelques lavages.

Aujourd’hui avec c’est deux facteurs réunis (mode rapide + mauvaise qualité), on assiste à l’apparition de la mode ” jetable “.

En effet, les vêtements si bon marché que les gens peuvent se permettre d’en acheter de nouveau en permanence. Aujourd’hui, plus de 100 milliards de vêtements sont vendus chaque année dans le monde. La production de vêtements a doublé entre 2000 et 2014. Ce faisant, notre société a développé un sentiment pervers de honte face au fait de porter plusieurs fois les mêmes vêtements sur les réseaux sociaux.

Malheureusement cela a des conséquences environnementales dévastatrices.

En effet, l’industrie textile émet 1,2 milliard de tonnes de gaz à effet de serre chaque année. L’impact de l’industrie textile sur la planète est plus important que les vols internationaux et le trafic maritime réunis.

Mais la mode rapide a également de lourdes conséquences sociales.

Aujourd’hui, de grandes chaînes internationales proposent à des prix attractifs des vêtements issus des dernières tendances. Leur fabrication comprend de nombreuses étapes et procédés qui nuisent parfois à l’environnement et aux personnes qui les fabriquent et les portent. Quand on pense aux ressources qui entrent dans la création de chacun de ces vêtements, c’est très bouleversant. Ce n’est pas parce que leur coût est relativement faible pour le consommateur que les vêtements ont une faible empreinte environnementale.

Comment en sommes-nous arrivés là? À considérer les vêtements comme un produit à usage unique? Pourquoi y a-t-il un tel stigmate à s’habiller de façon répétitive ?

Je pense qu’avec les réseaux sociaux les gens se mettent bien trop de pression avec leur Outfit #ootd !

Mais, sincèrement vous qui lisez ces lignes, ne vous mettez pas de pression avec ça. Réfléchissez un instant : vous souvenez-vous de ce que portaient vos collègues mercredi dernier ? Je parie que tu ne peux pas me décrire la tenue de la moitié d’entre eux!

Et la bonne nouvelle c’est que c’est la même chose pour eux.  Les gens ont autre chose à faire de leur vie que de consacrer du temps et de l’énergie pour se rappeler de la tenue de quelqu’un d’autre… Alors ne te met pas de pression avec ça.

D’ailleurs sans la pression de réseaux sociaux, cette préoccupation n’a pas sa place. D’ailleurs, est-ce que tu te souviens de ce que tu portais mercredi dernier ? Probablement pas non plus !

Par contre il est vrai que certaines personnalités publiques et que certains influenceurs ne portent jamais deux fois la même chose sur les réseaux sociaux. Mais il ne faut pas se fier aux apparences. Les réseaux sociaux ne sont pas la vraie vie. Ils ont une réalité qui n’est pas la nôtre. Ils reçoivent des vêtements gratuitement. Et il ne faudrait pas envier leur situation. Acheter des vêtements ne procure pas de bonheur.

 Voilà, soyez fiers d’être des Outfit Repeater, et soyez créatifs pour porter les vêtements que vous avez déjà de différentes façons!

Pour suivre des personnalités inspirantes sur Instagram, vous pouvez utiliser le #30wearschallenge. Pour en savoir plus sur ce défi, consulter mon article Connaissez-vous le défi #30Wears?