glossaire-lexique-diy-do-it-yourself

DIY

D.I.Y. sont  initiales de Do It Yourself.

Ce qui signifie littéralement « fais-le toi-même ». C’est l’équivalent du « fait main » ou « fait maison » français. C’est un beau moyen pour acquérir son autonomie, d’être créateur plutôt que consommateur.

Fondatrice & Directrice artistique Voyageuse, curieuse, ses inspirations graphiques viennent du bout du monde ou du coin de la rue.

Éco-designer

Les Éco-designers sont des créateurs, qui ont pour point d’honneur de ne pas produire des objets au détriment de l’environnement.

Les Éco-designers fabriquent à partir de matière première récupérée ou écologique. Ainsi ils produisent en respectant la planète.

En ouvrant l’œil, où en consultant les ressources, il vous sera possible de trouver un éco-designer près de chez vous. Ainsi vous contribuerez à la sauvegarde de notre belle planète.

Fondatrice & Directrice artistique Voyageuse, curieuse, ses inspirations graphiques viennent du bout du monde ou du coin de la rue.

Ecoconso

L’histoire d’Ecoconso :

Ecoconso (anciennement «Le Réseau Eco-consommation») est issu d’une initiative commune.

À l’origine, en 1991, de plusieurs associations, les unes dans le domaine de l’environnement, les autres oeuvraient en matière de protection des consommateurs.

Puis, au fil des années Ecoconso a donc développé une large expertise dans ces domaines complémentaires. L’association met en avant une consommation respectueuse de l’environnement et de la santé. Désormais, elle situe son action dans un large mouvement pour une consommation durable.

 

L’Assemblée générale d’écoconso est aujourd’hui constituée des associations suivantes :

Ecoconso prône un mode de consommation compatible avec le développement durable. Il vise à promouvoir des choix plus respectueux de l’environnement et de la santé. Ces choix nécessitent une information objective vers les consommateurs.

Les objectifs d’Ecoconso :

Leur mission c’est de mettre à disposition du grand public des informations concrètes, accessibles, pertinentes, crédibles sur l’intérêt et les possibilités d’éco-consommer. L’association s’attache à valoriser des comportements d’éco-consommation chez les individus, et des collectivités.

N’hésitez pas à consulter leur site pour trouver des informations pertinentes.

 

Fondatrice & Directrice artistique Voyageuse, curieuse, ses inspirations graphiques viennent du bout du monde ou du coin de la rue.

ÉcoLogo

Il existe une multitude de normes environnementales dans le monde et l’ ÉcoLogo est l’une d’elles. L’EcoLogo™ est le label écologique créé en 1988 par le gouvernement canadien et qui jouit actuellement d’une renommée internationale.

L’EcoLogo est un label développé par Environnement Canada. Il signifie que le produit fait partie de la catégorie des produits Canadiens préférables pour l’environnement.  Cela ne veut pas dire que le produit est parfait… Cela signifie en fait qu’il est mieux ou moins pire que d’autres.

L’ÉcoLogo est le symbole de certification environnementale dans plus de 250 catégories de produits.

Elle considère les niveaux des émissions atmosphériques, des rejets dans l’eau, des déchets, de la consommation d’énergie, de l’utilisation de matériaux recyclés. En bref, il tient compte des caractéristiques environnementales multiples touchant la santé humaine et des considérations environnementales tout au long du cycle de vie du produit. L’un des aspects clés du processus d’homologation est l’exigence d’une vérification de la conformité aux critères d’homologation du programme. L’Écologo ne signifie pas que le produit n’a aucune répercussion sur l’environnement. Il s’agit plutôt d’une garantie que le produit certifié est moins dommageable qu’un produit de même catégorie n’ayant pas cette étiquette.

Fondatrice & Directrice artistique Voyageuse, curieuse, ses inspirations graphiques viennent du bout du monde ou du coin de la rue.

Econyl

Econyl, un fil Nylon 100 % recyclé et recyclable

Le projet innovant de l’entreprise italienne Aquafil : produire des fils de Nylon à partir de matériaux recyclés comme des filets de pêche et de déchets de produits en fin de vie faits de Nylon.

Econyl, un fil synthétique 100% recyclé et recyclable.

Econyl est un fil l est obtenu en recyclant les lets de pêche abandonnés dans les océans de notre planète, qui polluent les fonds marins et menacent la faune océanique. À l’heure actuelle, on estime à 600 000 tonnes la quantité de filets abandonnés dans les océans.

Grâce à cette initiative, les filets sont repêchés, retraités et recyclés pour produire un fil de nylon de haute qualité.

Econyl présente une qualité similaire au nylon « vierge »:

Cette fibre recyclée peut être utilisée dans la fabrication de moquettes, de vêtements de sport, ou de maillots de bain

Ce fil affiche un cycle de vie circulaire « infini » et vise le zéro-déchet.

Chaque objet à base d’Econyl peut être recyclé en fin de vie, de façon illimitée, sans perdre ses qualités d’origine, selon Aquafil.

Grâce à l’utilisation de déchets comme matière première, la fabrication du polymère Econyl permet une réduction de 55 % des émissions de CO2, par rapport à un polymère vierge. En effet, le recylage permet de s’affranchir de l’utilisation du process de fabrication du caprolactam, monomère utilisé dans la synthèse du nylon-6 « vierge ». Une fois le monomère obtenu, les étapes de production suivantes restent les mêmes que processus traditionnel. Ainsi, Ecofil permettrait d’économiser environ 7 barils de pétrole par tonne de polymères régénérés produite.

Créer un réseau mondial de collecte de déchets

L’entreprise a déjà noué plusieurs partenariats dans le monde. Par exemple, elle récupère des tapis usagés aux Etats-Unis grâce au consortium Carpet America Recovery Effort (CARE).

USA. Par ailleurs, Aquafil met particulièment l’accent sur la récupération des filets de pêche abandonnés dans la mer. Et ils sont nombreux ! Selon un rapport de Greenpeace, chaque bateau de pêche rejetterait jusqu’à 30 km de filets à chaque voyage. Pour réduire les impacts causés par ces abandons sur la vie marine, Aquafil participe à l’initiative Healthy Seas. Celle-ci a récupéré 109 tonnes de filets de pêche abandonnés près des côtes européennes en 2015. L’entreprise est aussi partenaire de l’initiative Net-Works qui récupère des filets de pêche abandonnés aux Philippines et au Cameroun, en coopération avec les villages de pêcheurs locaux.

Fondatrice & Directrice artistique Voyageuse, curieuse, ses inspirations graphiques viennent du bout du monde ou du coin de la rue.

Élasthanne

L’élasthanne est une fibre synthétique fabriquée par voie chimique.

Quel type de matière est l’élasthanne?

L’élasthanne est une fibre synthétique issue du polyuréthane, un plastique spécial. Cette fibre synthétique se compose de segments souples maintenus par des segments rigides, ce qui rend la matière particulièrement extensible.

Quelles propriétés possède l’élasthanne?

L’élasthanne a été mise sur le marché dans les années soixante sous la marque Lycra®. Elle est plébiscitée de par sa capacité à créer des vêtements épousant le corps et libérant les mouvements. Très confortable l’élasthanne est aujourd’hui partout ! Les principales caractéristiques de l’élasthanne sont donc l’extensibilité mais aussi ses propriétés de retour. Elle permet à un vêtement de s’adapter au corps, en épousant parfaitement les courbes. Du plus, c’est un textile facile d’entretien sans plis ni faux pli!

L’élasthanne est un matériaux très extensible:

Certaines fibres d’élasthanne peuvent être étirées jusqu’à sept fois leur longueur initiale pour reprendre immédiatement leur forme de départ !De plus, l’élasthanne se marie facilement avec d’autres matières. Enfin, il ne se froisse presque pas, et est insensible au déodorant et à la sueur.

L’élasthanne: la fibre textile la plus confortable :

Pour quoi utilise-t-on l’élasthanne?

On l’utilise largement dans la fabrication des habillements pour le sport, l’aérobie, l’exercice, la plongé (wetsuit), ou encore pour la baignade. On retrouve aussi ce type de matériaux pour la confection, de sous-vêtements, de collants. chaussettes ou soutiens-gorge.

Comment puis-je prendre soin au mieux de textiles en élasthanne?

Les tissus en élasthanne se lavent à maximum 40° C.

Ne pas utiliser le sèche-linge ! Si c’est vraiment nécessaire, repasser les textiles en élasthanne à très faible température.

Fondatrice & Directrice artistique Voyageuse, curieuse, ses inspirations graphiques viennent du bout du monde ou du coin de la rue.

Empreinte écologique

 L’empreinte écologique, c’est la trace que l’homme laisse sur son environnement.

L’empreinte écologique est une estimation. C’est-à-dire qu’on visualise la part de la surface que nous consommons, suivant notre mode de vie. Que ce soit pour nous loger, nous nourrir ou nous déplacer, nous consommons des ressources naturelles. Celles-ci ne sont pas inépuisables.L’empreinte écologique, c’est un calcul complexe qui permet de « spatialiser », c’est-à-dire de traduire dans l’espace, sur le sol, la façon dont on vit. En clair : pour vivre comme je vis, combien d’espace dois-je consommer?

Pour bien se rendre compte de cela, on peut traduire notre empreinte en hectares ou bien… en terrains de foot ou en surface de terre et de mer.

Pour mieux comprendre, imaginez  Robinson Crusoé seul sur une île… Ici, l’empreinte écologique de Robinson est la surface de l’île dont il a besoin pour vivre en autarcie de façon durable; subvenir à ses besoins en nourriture, eau potable, chauffage, matériaux de construction, recyclage des déchets…

La survie de notre Robinson dépend de son mode de vie s’il, par exemple, il décidait de faire chaque soir un immense feu. Au bout d’un certain temps, il aura coupé et brulé tout le bois de l’île. Une fois qu’il n’aurait plus de forets ni d’arbres, sa survie sur l’ile deviendrait de plus en plus rude.

Et bien c’est la même chose à l’échelle de la planète! Logique, non?

L’empreinte écologique mesure la pression qu’exerce l’être humain sur la nature.

C’est un outil qui évalue la surface productive nécessaire à une population pour répondre à sa consommation de ressources (nourriture, chauffage, matériaux de construction, air pur, eau potable) et à ses besoins d’absorption de déchets. Dans le monde, l’empreinte écologique est de 2,2 hectares par personne, soit 20 000 m2. Au Québec, elle est de 6,0 hectares (60 000 m2).

Si tous les êtres humains de la planète vivaient comme les Nord-Américains, c’est trois planètes Terre qu’il faudrait pour répondre à l’équivalent de nos comportements en tant que consommateurs de biens, de services et d’énergie. Nous sommes donc dans « une situation de dépassement par rapport à la capacité de support de la planète […] ».

Fondatrice & Directrice artistique Voyageuse, curieuse, ses inspirations graphiques viennent du bout du monde ou du coin de la rue.

glossaire-lexique-fashionnista

Fashionnista

Quelqu’un, généralement une femme qui lit beaucoup trop la presse féminine.

Ce terme utilisé pour définir quelqu’un généralement une femme ayant un penchant voir une dépendance pour le shopping. En effet, cette passion dévorante les amène souvent à avoir un dressing plus grand qu’une chambre à coucher! Complètement dévouées aux vêtements de mode, elles achètent sans rien regarder ni la composition ni le prix!

Fondatrice & Directrice artistique Voyageuse, curieuse, ses inspirations graphiques viennent du bout du monde ou du coin de la rue.

glossaire-lexique-fast-fashion

Fast Fashion

La Fast Fashion est mode vite consommée et vite oubliée

Il s’agit de collections de vêtements qui se renouvellent en continu. La valeur de ces vêtements est généralement relativement peu élevée.

Fondatrice & Directrice artistique Voyageuse, curieuse, ses inspirations graphiques viennent du bout du monde ou du coin de la rue.

FSC: Forest Stewardship Council

FSC est l’abréviation de Forest Stewardship Council. Ce qui signifie en français « Conseil de bonne gestion des forêts » .

Le « FSC» est un organisme né en 1993 pour la pérennité des forêts tropicales. Il rassemble les différents acteurs du domaines. Ensemble,  les partenaires de l’industrie, des organisations écologistes, des syndicats, ainsi que des représentants des populations autochtones, déterminent des directives relatives à une exploitation forestière responsable et durable.

Ce label environnemental fournit la certification que les produits proviennent de forêts aménagées et gérées de manière responsable et durable.  De plus, il s’assure que la coupe du bois, n’entrave ni  la faune sauvage, ni les territoires occupés par les Premières nations et des peuples autochtones.
Ce label a été bâti sur des valeurs environnementales et sociales. Il impose une procédure de traçabilité, tout au long du processus de fabrication et transformation du bois.
manifeste contenant 10 principes et 56 critères

Le FSC accorde différentes certifications liées aux différentes composantes des produits forestiers , aux phases de transformation et de production. La certification de la chaîne de contrôle (ou chaîne de traçabilité) assure la traçabilité des matériaux en provenance de forêts certifiées par le FSC, tout au long de la chaîne d’approvisionnement. Le Bois Contrôlé FSC est un matériau qui peut être mélangé avec d’autres matériaux certifiés FSC pour la réalisation de produits, qui seront assortis du label FSC mixte.

FSC : un label fiable

Le label FSC est l’un des rares écolabels ayant reçu l’agrément des grands mouvements écologistes. C’est un label écologique, qui est reconnu et soutenu  par d’importantes ONG telles que Greenpeace, ou WWF.

FSC Recyclé certifie le contenu 100 % post-consommation d’un produit (fibres provenant de déchets de papier imprimé) en tenant compte de toutes les étapes de transformation, de la matière première jusqu’aux consommateurs.

FSC Mixte certifie le contenu du produit qui est issu de forêts bien gérées, de sources maîtrisées ou contrôlées et de bois ou fibres recyclés.

Fondatrice & Directrice artistique Voyageuse, curieuse, ses inspirations graphiques viennent du bout du monde ou du coin de la rue.