romeos-premier-musee-art-urbain-au-canada-montreal-mile-end-street-art-1

Le Romeo’s : premier Musée d’Art Urbain au Canada

Un nouveau musée montréalais a ouvert ses portes : il s’agit du Romeo’s.

Situé dans le mile end ce musée est le premier musée d’art urbain au Canada.

Tu n’auras jamais vu une cage d’escalier aussi invitante ! Car ce nouveau musée est situé au sein d’une cage d’escalier.

romeos-premier-musee-art-urbain-au-canada-montreal-mile-end-street-art-2

Le musée Romeo’s permet de réinventer les escaliers de secours. En effet, souvent les gens prennent les escaliers pour se rendre d’un point A à un point B et n’apprécient guère leur traversée au sein de cet espace transitoire, vide et blanc.

Les escaliers du 5445 et du 5455 de Gaspé : plus qu’un simple espace de transition.

Ce projet permet de rendre des escaliers moins ennuyeux et ainsi d’inciter les gens à plus prendre les escaliers. Fini les couloirs blancs et les murs dont seul le numéro change entre chaque étage.

Vous l’aurez compris ce musée n’est pas un musée comme les autres…

De plus, il est situé dans un édifice qui comporte de nombreux bureaux.

Réaliser un musée dans une cage d’escalier contribue à promouvoir l’art urbain.

romeos-premier-musee-art-urbain-au-canada-montreal-mile-end-street-art-3 romeos-premier-musee-art-urbain-au-canada-montreal-mile-end-street-art-3

Les édifices du 5445 et du 5455 de Gaspé comportent 24 murales. Elles ont été réalisées par 24 talentueux artistes montréalais.

On retrouve les oeuvres de Stikki Peaches, Pony, Bryan Beyung, Alexandra Levasseur, Fonki, Dalkhafine, Antoine Tava, Mono Sourcil, Whatisadam, Heidi Taillefer, Rafael Sottolichio, Os Cane, Pat Cantin, Annie Hamel, Jonathän Jouan, Roxy Peroxyde, Santerre, Anne-Laure Djaballah, Boris Pintado, Melissa del Pinto, Eberhard Froehlich, Cyndie Belhumeur, Meka et Amélie Tourangeau.

romeos-premier-musee-art-urbain-au-canada-montreal-mile-end-street-art-5

D’ailleurs Nicolas Duvernois, le président et fondateur de Pur vodka, et qui est également à l’origine de ce projet explique que les 24 artistes ont jouit d’une totale liberté d’expression et de création au sein de leur travail. Cette liberté artistique est parfois entachée. Notamment lors des festivals ou les commanditaires « souhaitent en avoir pour leur argent. »

Enfin, la méga nouvelle dans l’histoire c’est que le musée Romeo’s est ouvert à tous… Et surtout il est gratuit.

Quoi de mieux pour démocratiser l’art que de le laisser ou de le rendre accessible?

C’est donc une opportunité de découvrir les facettes et la créativité de l’histoire de l’art urbain montréalais, en dehors des festivals Mural et Underpressure.

romeos-premier-musee-art-urbain-au-canada-montreal-mile-end-street-art-cage-escalier

La seule critique que l’on pourrait exercer par rapport au Musée Romeo’s ce serait l’accessibilité aux personnes en fauteuil … puisqu’il est situé dans des escaliers !  En revanche, les personnes en fauteuil roulant pourraient tout de même prévoir une visite et prendre l’ascenseur entre chaque étage. La visite serait un peu plus longue, mais pas totalement impossible.

Crédit Photos : Romeo’s

Restez à l’affût ! D’ici quelques jours, je vous dévoilerais les photos de ma visite.

Fondatrice & Directrice artistique Voyageuse, curieuse, ses inspirations graphiques viennent du bout du monde ou du coin de la rue.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :