Non classé

davy-dao-tee-shirt-lin-made-in-france

Davy Dao révolutionne le jean en proposant un pantalon fait en lin

Le marché du jeans en France est important :

Les Français sont fans de jeans!

Ils en achètent plus de 60 millions de paires par an. Ce qui fait de la France le cinquième acheteur de jeans en Europe.

80 % de ces jeans viennent de Chine, du Pakistan, du Bangladesh ou de Turquie. Mais à l’heure du retour de l’intérêt pour le Made in France, nombre de petites entreprises se lancent sur ce créneau. Mais, parmi les de nombreuses marques françaises qui commencent à se démarquer il y en a une qui a la particularité de ne pas utiliser du coton pour fabriquer ces jeans !

Il s’agit du fabricant Dao Davy qui propose un jeans fabriqué en France à base de 97 % de lin.

made-in-france-davy-dao-revolutionne-le-jeans-en-proposant-un-pantalon-fait-en-lin1

La jeune marque DAO a donc mis au point un jeans composé à 97 % de lin (et de 3 % d’élasthanne) afin d’être plus respectueuse de l’environnement.

Les jeans confort DAO sont élaborés à base de lin mélangé à 3 % d’élasthanne. Cet élastomère confère au lin une capacité d’élasticité. Ce tissu a vu le jour après deux ans de développement en partenariat avec l’entreprise Valrupt Industries.

Pourquoi le lin ?

La culture du lin ne nécessite aucune irrigation. Le lin ne pollue pas les sols car sa culture nécessite pas d’utiliser des pesticides. Enfin, elle n’engendre pas de déchets car chaque élément de la plante est utile et utilisé.

Avec 60 % du lin mondial cultivé de Caen à Dunkerque, la France est le 1er pays producteur de lin au monde.

Alors plutôt que d’importer du coton qui vient de l’autre bout de la planète, ce jeune entrepreneur a décidé de voir de quelle façon il était possible d’exploiter et de valoriser ce qui était produit en France !

Relocaliser une fibre verte

Près de 90 % du lin produit en France est exporté à l’étranger. Ensuite, après avoir parcouru la planète dans un sens puis dans l’autre il revient en produit fini. DenimLin relocalise le processus de transformation de la matière première jusqu’à la fabrication du vêtement.

Cependant petite déception que le lin utilisé ne soit pas certifié BIO.

Bien que le lin soit un matériau qui demande beaucoup moins d’eau pour sa culture que le coton, il n’en reste pas moins que la culture du lin n’est pas toujours verte… En effet, parfois les producteurs de lin utilisent des produits très toxiques tels que le basagran.

Malgré le fait que je déplore le fait que le produit pourrait être encore plus éthique, je soutiens cette initiative novatrice.

Entièrement conçue pour la marque, cette matière novatrice baptisée DenimLin est une première mondiale.

Ce « jeans » comporte de nombreux avantage :

  • Il a l’avantage d’être sain.
  • Le jeans DAO n’est pas bourré de pesticides.
  • Le jeans DAO n’a pas parcouru trois fois le tour de la planète.
  • De plus il n’est pas fabriqué par des enfants…

made-in-france-davy-dao-revolutionne-le-jeans-en-proposant-un-pantalon-fait-en-lin

Alors oui le made in France coûte plus cher…

Les jeans DAO sont actuellement en pré-vente au prix de 135 euros.

Ça peut paraitre hors de prix pour certains… Cependant il ne faut pas envisager ce type d’achat comme une simple dépense mais comme un investissement. C’est clair que le prix des jeans DAO n’est pas concurrentiel… Si on le compare à ceux proposés par les entreprises de fast-fashion, ,ais c’est normal ! La proposition n’est juste pas la même…

Les pantalons produit par les entreprises de fast-fashion ne valent rien et tiennent peu de temps. Ils sont souvent mélangés à des matières artificielles et synthétiques qui se dégradent facilement.

Là le lin, quand il est pur ou quasi pur, c’est comme toute autre matière naturelle, à moins de le laisser moisir ou de vraiment l’user à la moelle, ça dure des décennies! Ma grand-mère, par exemple, elle porte encore des vêtements en lin qui ont plus de 60 ans et qui ont l’air plus neufs que certains de mes vêtements achetés dans des enseignes de fast-fashion…

Alors ces jeans-là sont en vente au prix de 135 , mais ils vont te durer 10 ans ou plus suivant ton utilisation.

Épargnez un peu plus d’argent pour s’acheter un jeans de meilleur qualité permet d’échapper au sytème de surconsommation.  Plutôt que de retomber dans le système commercial du textile en en rachetant encore un jeans de mauvaise qualité à petit prix, pourquoi ne pas investir, une fois pour toute, même si c’est difficile, pour un jeans de qualité qui dureras des années ?!

En tout cas si vous souhaitez également soutenir le projet, il est encore temps! Rendez-vous sur Ulule.

Si vous vous décidez dès aujourd’hui, vous pourrez bénéficier du tarif préférentiel appliqué pour les earlyadopters.

Enfin si vous avez encore des doutes au sujet de ce jeans, je vous suggère vivement de lire l’article de Romano Garagerocker sur Comme un Camion.

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

ikea-collabore-avec-teenage-engineering-et-lance-la-collection-frekvens-5

IKEA collabore avec Teenage Engineering et lance la collection FREKVENS

Ikea, votre nouveau fournisseur high-tech pour la fête

L’année dernière, Ikea a annoncé qu’elle collaborait avec Teenage Engineering

Ensemble, ces deux géants suédois ont créé une gamme de produits appelée FREKVENS. Ce qui signifie en français « fréquence ».

Que va-t-on retrouver dans la collection FREKVENS ?

On va retrouver des articles tels que des enceintes, des haut-parleurs, un lecteur vinyles, ou encore des lumières. Pourquoi ce géant de l’ameublement se lance-t-il dans ce secteur ? D’une part, Ikea est friand de collaborations, et d’autre part, il a constaté que de nombreuses personnes écoutent de la musique pour se sentir bien chez soi. Dans un communiqué, l’entreprise suédoise dévoile un sondage selon lequel 65 % des Millennials (18-29 ans) accordent une très grande importance à la musique, notamment pour ressentir un « sentiment chaleureux » à la maison. Ainsi c’est en partant de ce constat qu’Ikea a décidé de s’attaquer à un nouveau secteur : la musique. Après la collection de yoga, et celle dédiée pour les animaux, on constate à quel point le géant suédois est en train de pénétrer dans toutes les sphères de notre vie.

D’ailleurs, l’autre jour lors d’une discussion entre amis, on prenait conscience à quel point Ikea s’était immiscé dans notre quotidien. En effet, nous avons constaté que rares étaient les pièces de nos appartements ou maisons où l’on ne retrouvait d’objets ou de meubles de l’enseigne. C’est fou, quand on y pense !

ikea-collabore-avec-teenage-engineering-et-lance-la-collection-frekvens-5

ikea-collabore-avec-teenage-engineering-et-lance-la-collection-frekvens-5

ikea-collabore-avec-teenage-engineering-et-lance-la-collection-frekvens-1

Au programme de la collection FREKVENS :

L’idée c’est qu’un jeune puisse trouver tout ce dont il a besoin. Cela inclus non seulement de quoi meubler son appart mais aussi de quoi pouvoir organiser une soirée avec ses amis. De la musique, jusqu’à l’éclairage ! IKEA a également annoncé qu’un tourne-disque était envisagé avec peut-être même des platines de DJ, un synthétiseur, une machine à fumée et un karaoké.

Avec cette nouvelle collaboration entre Ikea et Teenage Engineering le but reste le même. Fournir des équipements simples, mais de qualité suffisante, afin de permettre aux millennials de passer de bonnes soirées.

La société de technologie audio suédoise Teenage Engineering sera en charge d’assurer la qualité technique de chacun de ces produits.

D’après les ingénieurs qui travaillent sur le projet, chacun de ces objets sera facile à utiliser. En effet, les ingénieurs doivent prendre en compte le fait qu’un novice, soit capable de le prendre en main aisément. Jesper Kouthoofd explique d’ailleurs à ce sujet « Chez FREKVENS, nous voulons fabriquer des produits que tout le monde puisse comprendre et manipule… Même ceux qui ne sont pas très avertis de la technologie devraient rapidement être capables de comprendre et d’utiliser les produits. Et cela suppose, de trouver le bon équilibre entre la technologie et la convivialité. »

Bien que le post Instagram dévoilé cette semaine ne détaille pas en détail, quels produits sont réellement présentés sur la photo ! Il semblerait que ce soit des haut-parleurs et quelques options d’éclairage.

ikea-collabore-avec-teenage-engineering-et-lance-la-collection-frekvens-1

En tout cas, cela donne déjà une idée des couleurs de la collection. À savoir des couleurs primaires, pop. Et, on espère que le tout sera proposé à un prix  abordable.

La collection Frekvens débarque dans nos magasins l’année prochaine.

Cependant, il va falloir être patient, car la collection Frekvens devrait être disponible à l’échelle mondiale dès février 2019.

Avez-vous hâte d’en découvrir plus ?

 

lacoste-troque-son-crocodile-pour-des-especes-en-voie-de-disparition-especes-menacees-sos-save-our-species-iucn

Lacoste troque son crocodile pour des espèces en voie de disparition

Lacoste délaisse son crocodile le temps d’une collection capsule où 10 animaux en voie d’extinction prennent place sur le polo culte!

Lors de son défilé automne-hiver 2018-2019 à la Fashion Week de Paris, la marque a affirmé son engagement pour la protection de l’environnement à travers un partenariat avec le programme « SOS-Save Our Species ».

Le crocodile cède sa place 

Lacoste lance une collection de polos en édition limitée où des espèces en voie d’extinction prennent la place du crocodile. Parmi les espèces ont retrouve : le Marsouin du golfe de Californie, la Tortue Batagur de Birmanie, le Lepilemur Septentrional, le Rhinoceros de la Sonde, le Gibbon de Cao-vit, le Perroquet Kakapo, le Condor de Californie, le Saola, et le Tigre de Sumatra, le Cyclure de l’ile Anegada.

Tous ces animaux sont menacés à cause de l’activité humaine. 

Ils sont en voie d’extinction car leur environnement naturel est menacé par la pollution créée par l’homme, ou alors ils sont victimes de braconnage intensifs. Ils sont également victimes de la déforestation qui réduit et/ou détruit leur habitat naturel.

Enfin, l’arrivée l’arrivée d’animaux domestiques sur le territoire, entrainent également la mort de certaines de ces espèces.

Pour chaque espèce, la quantité de polos produits par Lacoste correspond au nombre d’animaux recensés dans la nature. Au total ce sont 1775 polos en édition ultra limitée donc, qui ont été mis en vente, pour soutenir le programme SOS-Save Our Species.

SOS-Save Our Species x Lacoste 

Dans cette collaboration Lacoste est en quelque sorte le porte-parole de SOS-Save Our Species. Commercialisés au prix de 150 €, tous les bénéfices provenant de la vente des polos sont réinvestis.

La moitié des bénéfices sont reversés directement à L’Union internationale pour la conservation de la nature (l’IUCN). Ils servent à financer des actions concrètes de protection de la nature. Et, l’autre moitié est investie dans des actions de communication destinées à donner de la visibilité à cette cause et au programme Save Our Species.

lacoste-troque-son-crocodile-pour-des-especes-en-voie-de-disparition-especes-menacees-sos-save-our-species-iucn

lacoste-troque-son-crocodile-pour-des-especes-en-voie-de-disparition-especes-menacees-sos-save-our-species-iucn

lacoste-troque-son-crocodile-pour-des-especes-en-voie-de-disparition-especes-menacees-sos-save-our-species-iucn

Cependant cet engagement pour la préservation des espèces en voies de disparition ne date pas d’hier !

En effet, depuis 2009, Lacoste s’est engagé envers pour la sauvegarde des animaux en voies de disparition… Il y a une dizaine d’années déjà il participait à une opération semblable appelée « Save your logo ». D’ailleurs, à l’époque Lacoste fut la première marque internationale à soutenir cette initiative.

Le concept de SAVE YOUR LOGO est simple :

Il s’agit d’encourager à impliquer ces marques dans la préservation des espèces qui ont tant contribué à leur succès.

Lacoste qui utilise depuis plus de 75 ans un crocodile comme logo, a donc rejoint le mouvement. Lacoste est la marque internationale la plus clairement associée à un animal. Son engagement pour la sauvegarde des crocodiles parait donc naturel tant ce dernier fait partie de l’histoire de Lacoste et de son identité.

Pour ce faire l’entreprise a coopéré avec le Fond de Dotation pour la Biodiversité visant à sauvegarder ou à défendre certaines espèces de crocodiles, d’alligators, de caïmans ou de gavials actuellement en voie d’extinction et dont la disparition mettrait en péril l’équilibre biologique de leurs zones d’habitat.

lacoste-troque-son-crocodile-pour-des-especes-en-voie-de-disparition-especes-menacees-sos-save-our-species-iucn

Pourquoi ce genre d’initiative est importante ? Le monde est menacé par l’extinction de certaines espèces.

La diminution de la biodiversité croît à une vitesse sans précédent menaçant les fondements propres du développement durable. Selon la Liste Rouge de l’IUCN, ce sont 44 000 espèces qui sont menacées sur notre planète, dont au moins 1 oiseau sur 8, 1 mammifère sur 4 et 1 amphibien sur 3.

Par ailleurs, il a été estimé que 15 à 37 % des espèces sont vouées à l’extinction d’ici à 2050 si aucune action n’est menée.

L’un des principaux freins à l’efficacité des actions de préservation de la biodiversité est la disponibilité des fonds.

Alors, il est important que des géants de l’industrie textile prêtent main-forte à cette cause.

Mais au fait, savez-vous pourquoi Lacoste a pour emblème un Crocodile ?

Lacoste a pour emblème un crocodile car le fondateur de la marque Lacoste, René Lacoste, un célèbre champion de tennis, était surnommé ainsi. Il doit son surnom à sa ténacité sur les courts.

lacoste-troque-son-crocodile-pour-des-especes-en-voie-de-disparition-especes-menacees-sos-save-our-species-iucn

Bref, je trouve que c’est important que la marque française de prêt-à-porter s’engage pour les animaux en voie d’extinction.

De plus, elle a fait ça intelligemment. En effet, elle s’est servie d’un événement très médiatique pour alerter sur les conditions de survie de ces espèces. À qui le tour ? Désormais, j’ai hâte d’être à la prochaine fashion week, pour voir si l’idée poursuit son cours.

Enfin, même si les polos disponibles sont partis au rythme de l’éclair, il est toujours possible de faire un don sur Save Our Species.
hjartelig-la-nouvelle-collection-daccessoires-de-yoga-par-ikea-3

HJÄRTELIG la nouvelle collection d’accessoires de yoga par IKEA

Chez le géant suédois, on pouvait déjà tout trouver en matière de décoration et d’ameublement. Mais voilà que ce dernier va encore plus loin en proposant une collection dédiée au yoga. Après le lancement sa récente collaboration avec Bea Åkerlund IKEA dévoile une nouvelle collection appelée HJÄRTELIG. Elle est dédiée au yoga, au bien-être et à la zenitude.

Le yoga une tendance qui ne cesse de gagner des adeptes!

Bikram Yoga, Hatha Yoga, aqua yoga, yoga avec des chèvres ou encore tout nu…Les postures de méditation ont envahi les réseaux sociaux, les vedettes ne jurent que par ce sport… C’est pourquoi IKEA a flairé l’opportunité et à ainsi lancer une collection dédié !

hjartelig-la-nouvelle-collection-daccessoires-de-yoga-par-ikea-3

HJÄRTELIG, la nouvelle collection zen d’IKEA

Cette collection nous invite à relaxer, à prendre une pause.

Elle a pour mission de nous faire ralentir nos rythmes de vie qui sont parfois trépidants et trop agités.

Le crédo de cette collection baptisée HJÄRTELIG  ?

Se créer un cocon chaleureux chez soi, digne d’un studio de yoga, tout en restant connecté à l’environnement extérieur.

Ainsi on peut se procurer des tapis, des blocs et des courroies de yoga, dans des teintes neutres qui reposent l’esprit.

La collection HJÄRTELIG comprend également des produits bien-être.

Ainsi on pourra retrouver des bougies parfumées (à allumer et à laisser brûler pendant la pratique), mais également des bijoux, des bols tibétains, des cache-pots, des paniers et des meubles originaux aux traits fins.

 

hjartelig-la-nouvelle-collection-daccessoires-de-yoga-par-ikea-3

hjartelig-la-nouvelle-collection-daccessoires-de-yoga-par-ikea-3

hjartelig-la-nouvelle-collection-daccessoires-de-yoga-par-ikea-3

hjartelig-la-nouvelle-collection-daccessoires-de-yoga-par-ikea-5

Alee Abas, la représentante commerciale d’IKEA R.U. explique : « La gamme HJÄRTELIG est la première de chez Ikea qui vise à améliorer le bien-être physique et psychologique des consommateurs. Dans notre mode de vie moderne et agitée, on peut se sentir déconnecté de la nature et parfois même de soi-même. [Cette] collection nous invite à appuyer sur le bouton “pause”, à nous évader même le temps d’un court moment de notre quotidien trépidant »

Bref, cette nouvelle collection est une invitation à la détente est à l’exercice. Les matériaux choisis font appel à nos sens. Les textures telles que le liège, le lin, ou le rotin sont à la fois rassurantes et ont de nombreuses qualités.

La collection HJÄRTELIG met à l’honneur de beaux matériaux :

Une collection, fabriquée avec des matériaux naturels  :

Conçu avec une touche délicate, ses meubles et ses produits sont réalisés dansmatériaux naturels et durables tels que rotin, liège, bois brut, ou encore dans des tissus vaporeux comme le lin et le coton.

Bien que IKEA soit une multinationale qui utilise de nombreuses matières premières pour la fabrication de ces meubles en séries, l’entreprise a toutefois une politique engagée en faveur de l’environnement.

En effet, depuis 2015 le coton utilisé par IKEA et soit recyclé, soit cultivé d’une manière plus économe.

C’est-à-dire que le coton est cultivé avec moins d’eau, moins d’engrais chimiques, et moins de pesticides. Enfin, IKEA a mis en place une politique en faveur des producteurs afin qu’ils bénéficient également de revenus décents,qui leur permettent de vivre confortablement. IKEA s’assure que le coton profite aux personnes qui le cultivent.

De plus d’ici 2020, l’intégralié du bois utilisé par l’entreprise sera soit certifié par le Forest Stewardship Council (FSC) soit recyclé.

Les matériaux de la collection tels que le liège, le lin ou le rotin sont issus de forêts gérées durablement.

En effet, par exemple le liège est un matériau durable.

Il n’est pas nécessaire d’abattre l’arbre pour récupérer le la partie de l’écorce qui nous intéresse.

Le lin est également un matériau que l’entreprise privilégie de plus en plus.

D’une part, car il est plus résistant que le coton. Mais d’autre part, car il nécessite beaucoup moins d’eau pour sa culture.

Enfin, le rotin est également un matériau naturel aux qualités tactiles.

C’est un matériau fabriqué à partir d’une plante appartenant à la famille des palmiers grimpants que l’on trouve en Afrique et en Asie. Contrairement à la plupart des fabricants de l’industrie qui utilisent du diesel ou du kérosène pour éliminer le surplus d’humidité contenu dans le rotin et empêcher le développement de moisissures, IKEA a choisi de traiter le rotin avec de l’huile de palme. Certes, l’huile de palme est un matériau qui contribue à la déforestation… Mais c’est tout de même mieux ça que d’avoir recours à des produits chimiques toxiques comme le diesel et le kérosène… Non ?

Bref, IKEA fais son possible pour proposer des objets à durables, responsables et abordables. Mais je vous l’accorde, pour le côté durabilité et impact écologique, il y a tout de même encore du travail à faire…

hjartelig-la-nouvelle-collection-daccessoires-de-yoga-par-ikea-3

Finalement l’un des avantages de cette collection ce sont les prix tout doux !

La collection de yoga est proposée à des prix IKEA !

Cela signifie que vous pourrez retrouver les indispensables pour pratiquer ce sport à petit prix.

La collection HJÄRTELIG sera disponible dans toutes les boutiques Ikea à partir d’avril 2018.

Il va falloir patienter encore un peu !

Et vous, un coup de coeur parmi les meubles et objets présentés ?

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

quest-ce-qui-se-passe-quand-vous-donnez-vos-vetements-lenvers-du-decor-de-la-2e-vie-des-vetements-usages

L’envers du décor : la 2e vie des vêtements usagés

Quand vient le printemps ou tout autre changement de saison, nous sommes nombreux et nombreuses à faire le tri dans notre garde-robe.

Nous mettons de cotés, les articles que nous n’avons pas portés au cours des derniers mois … Ou au cours des dernières années… Mais qu’arrive-t-il aux vêtements usagés que nous ne portons plus? Dans le meilleur des cas, nous les donnons à nos proches ou à nos amis. Parfois, nous les échangeons. Parfois également, nous les apportons à une organisation de charité ou à un organisme comme l’Armée du Salut pour en faire don. La plupart des consommateurs qui font dons de leurs vêtements pensent que leurs pièces indésirables bénéficieront à quelqu’un qui en a besoin. Ainsi, une fois débarrassés du trop plein de notre garde-robe, nous nous félicitons de notre don. Et nous repartons le cœur léger…

Cependant, le voyage d’un vêtement donné peut ne pas être aussi linéaire que vous le pensez. Voici qui arrive réellement à vos vêtements donnés.

Les vêtements collectés suivent un processus très complexe qui comporte beaucoup d’intermédiaires.

Contrairement à la croyance populaire (naïve), moins de 20 % des dons de vêtements envoyés à des organismes de bienfaisance sont effectivement revendus dans ces organismes de bienfaisance. Les 80 % des dons restants sont généralement envoyés à des recycleurs de textiles qui déterminent ensuite le cycle de la deuxième vie du vêtement.

Près de la moitié des dons seront exportés et vendus dans les pays en voie de développement, tandis que l’autre moitié sera recyclée en chiffons et en isolants ménagers.

don-vetements-export-lenvers-du-decor-de-la-2e-vie-des-vetements-usages

Pourquoi est-ce qu’on exporte les vieux vêtements ?

Elizabeth Cline, auteur d’Overdressed explique « il y a beaucoup plus de vêtements non désirés aux États-Unis qu’il n’y a de demande ». Ainsi, pour rééquilibrer le marché des vêtements de seconde main, les organismes de bienfaisance exportent une grande partie des vêtements reçus. Les organismes de bienfaisance reçoivent beaucoup plus de dons de vêtements que ce qu’ils pourraient vendre dans leurs friperies. Alors pour ne pas les jeter, et pour trier un revenu de ces vêtements collectés, ils font affaires avec des entreprises de tri et d’exportation de textiles. Cela leur permet de trouver un débouché pour vendre et écouler les vêtements récoltés.

Vous l’aurez compris, il y a peu de chances que votre vieux jeans se retrouve porté par l’itinérant du coin…

Cependant, la revente de vos dons, va tout de même aider l’organisation dans sa mission caritative.

Je pense que certains d’entre vous pourraient se sentir bernés ou mal à l’aise avec l’idée que quelqu’un, quelque part, tire profit de vos dons de vêtements. Mais il faut voir cela d’un point de vue pratique. Les organisations auxquelles on fait dons de nos vêtements nous fournissent un service. Ils font disparaître ces vêtements non désirés.

Cette situation d’exportation des vêtements usagés vers les pays en voie de développement est une conséquence de la fast fashion (mode rapide).

Les Américains achètent cinq fois plus de vêtements que dans les années 1980. La quantité de vêtements que reçoivent les organismes de bienfaisance et les friperies a doublé au cours des 15 dernières années, car les gens se séparent beaucoup plus souvent et plus souvent qu’avant. Une grande raison est la montée de la mode rapide.

Ainsi, par exemple les États-Unis envoient à l’exportation plus d’un milliard de livres de vêtements usagés par an. La plupart de ces textiles excédentaires sont acheminés vers des pays d’Afrique de l’Est comme le Kenya, le Rwanda et l’Ouganda.

La mode rapide nous a permis de développer une dépendance à l’achat de vêtements et, en même temps, elle nous a vraiment aidés à élever la culture du jetable.

Depuis l’inondation des marchés par la mode rapide, les pays occidentaux consomment la mode comme quelque chose de jetable. En 2015, l’association britannique Barnardo’s a interrogé 1 500 femmes de plus de 16 ans. L’étude révèle qu’en moyenne un vêtement n’est porté que sept fois. 33 % des femmes interrogées considèrent que les vêtements sont « vieux » après les avoir portés moins de trois fois. Des statistiques alarmantes quand on s’est l’impact environnemental d’un t-shirt.

Selon Kestrel Jenkins cette dépendance au shopping est due aux médias sociaux.

« Pensez au fait que beaucoup de blogueurs porteront une chose une fois et ne la porteront plus jamais », dit-il. Cela ne signifie pas nécessairement qu’ils le donnent tout de suite, mais la culture Instagram nous amène à croire que nous devrions avoir honte d’être vus plus d’une fois dans la même tenue.

Je pense également qu’Instagram et le hastag #ootd encourage la surconsommation de vêtements. J’ai d’ailleurs consacré un article à la tendance du “snap and send back”.

Les gens donnent trop rapidement les vêtements qu’ils achètent car la qualité des vêtements achetés est moindre.

5-conseils-mode-pour-acheter-mieux-moins-vetements

Une solution simple consiste à magasiner mieux.

  • Il faut cesser d’acheter des pièces tendance, à la mode, au profit de vêtements aux coupes plus intemporelles.
  • Préférer acheter un jeans plus cher, mais dont la coupe vous va parfaitement, et qui est fait pour durer.
  • Pensez à la fin de la vie d’un vêtement lorsque vous achetez quelque chose de nouveau.
  • Penser à combien de fois vous pourriez le porter : allez-vous pouvoir l’intégrer dans votre garde-robe et l’utiliser de multiples façons et vraiment lui donner la vie qu’il mérite?
  • Assurez-vous de poser suffisamment de questions lorsque vous faites un achat de vêtements. Plus une marque est transparente mieux c’est. Elle doit pouvoir être transparente sur le lieu de fabrication. Elle doit également être capable de mentionner les fibres utilisées et leurs provenances.
C’est un processus fastidieux, mais nécessaire.

Enfin, si vous ne souhaitez pas que vos vieux habits aient un fort impact environnemental lors de leur 2e vie, essayez de les donner à quelqu’un.

Pensez par exemple à organiser une soirée swap entre ami(e)s. C’est une des meilleures façon d’assumer la responsabilité de vos propres vêtements non désirés.

Cependant, si à l’issue d’une soirée de dons ou d’échange vos vêtements n’ont pas trouvés preneurs, apportez-les à une association.

Même si le fonctionnement de associations ne peuvent vous renseigner sur la seconde vie de vos vêtements, il reste primordial de se débarrasser adéquatement. Cela signifie que vous ne devez jamais jeter vos vêtements ou autres textiles à la poubelle. Le citoyen américain moyen jette environ 80 livres de vêtements et de textiles par an. Si vous disposez de vos vêtement de façon non responsable, il y a de fortes chances que celui-ci finisse sa vie dans une décharge ou dans un site d’enfouissement. Dans les 2 cas, la décomposition des fibres textiles va émettre une pollution toxique. Alors même si vous n’êtes pas 100 % d’accord avec la façon dont les organismes de bienfaisance disposent des vêtements que vous donnez, ça reste une meilleure alternative à la mise en décharge.

Et vous? Comment faites-vous pour vous débarrasser de vos vieux vêtements? Plutôt team vide-dressing ou soirée d’échange? Apportez-vous vos vêtements usagés dans des points de dépôts?

eviter-surbooking-overbooking-surreservation-avion-5

Éviter le surbooking lorsqu’on prend l’avion

La surréservation est désormais une pratique généralisée auprès des compagnies aériennes. C’est une réalité du marché. C’est pourquoi il faut donc s’attendre, à parfois, se voir refuser l’embarquement à bord de notre vol d’avion.

Voici quelques trucs pour réduire tes chances de faire partie de la liste des loosers qui ne pourront pas embarquer à bord de l’avion.

Tout d’abord c’est quoi le surbooking ?

L’overbooking ou le surbooking a lieu quand les compagnies aériennes vendent plus de billets qu’il n’y a de places dans l’avion.

Le risque avec cette technique c’est évidemment que certains passagers se voient refuser l’embarquement, faute de place. En cas de surréservation de l’avion, certaines personnes se retrouvent aléatoirement contraintes à rester à quai bien qu’elles avaient réservé leurs billets d’avion en bonne et due forme.

eviter-surbooking-overbooking-surreservation-avion-1

Pourquoi les compagnies s’obtiennent-elles à ventre plus de billets qu’il n’y a de place dans l’avion?

C’est stratégique ! Constamment au fil du temps qu’il y avait un nombre important de personnes ne se présentaient pas à l’embarquement (jusqu’à 25 %) et pour lutter contre ces désaffections de dernière minute, les compagnies aériennes ont mis en place une méthode qui impacte plus de 250 000 passagers aériens chaque année : elles vendent plus de place qu’il n’y en a de disponibles dans l’avion.

De cette façon, la compagnie aérienne est sûre de vendre 100 % des places et donc de rentabiliser au mieux le vol. Seulement voilà : parfois, le nombre d’annulations n’est pas suffisant et la compagnie se retrouve avec trop de passagers à bord. Il y a surréservation.

Pour contrer les nombreuses annulations de dernières minutes, les compagnies aériennes vendent 5 à 10 % de plus de sièges que la capacité réelle de l’avion. Alors, des fois, ya juste trop de monde et pas assez de places dans l’avion.

Oui, le surbooking est légal !

Premièrement, il faut savoir que le surbooking (ou surréservation) n’est pas illégale et qu’une compagnie aérienne peut, en tout temps, vous refuser l’embarquement à bord de son appareil.

eviter-surbooking-overbooking-surreservation-avion-1

Mettre toute ces chances de son coté pour éviter le surbooking

#1 Arriver en avance :

Respecte les temps recommandés par la compagnie. En général 3 heures avant le décollage.

#2 Réserver ton siège à l’avance :

Réserve ton siège au moment de l’achat. Ou 48 à 72 heures à avant le départ, il est possible de choisir son siège dans l’appareil sur le site de la compagnie aérienne.

#3  Éviter les vols avec escales

Éviter les vols avec escales, car plus de vols signifie plus de probabilités de faire partie des victimes du surbooking.

#4 Devenir membre du programme VIP

Faire partie du club des voyageurs privilégié de la compagnie aérienne. Si tu as la carte magique, ils seront sans doute plus gênés de te choisir…

#5 Éviter les périodes de pointe

Les vols d’avion le 23 décembre et le lundi matin sont probablement à éviter.

#6 Éviter les derniers vols de la journée

: tous les « bumpés » seront déportés sur les vols plus tard dans la journée, si bien que les derniers vols pourraient être surbookés à cause des victimes de la surréservation.

#7  Bien choisir ta compagnie aérienne

Certaines sont tristement réputées pour abuser de cette pratique.

Mais à l’inverse, certaines ont des politique qui t’offriront un meilleur dédommagement, en cas de refus d’embarquement.

#8 Prendre un billet en première classe ou classe affaires

Si tes finances te le permette : voyage en classe affaire :  les surréservations sont beaucoup plus rares en première classe.

BONUS : Faire des bébés

Les femmes enceintes, les personnes à mobilité réduite ou accompagnée de jeunes enfants sont prioritaires pour l’embarquement.

 

Pour ce qui est du surbooking, la compagnie a l’obligation de te proposer 2 solutions :

• l’annulation de ton voyage (tu renonces à ton départ) moyennant le remboursement intégral de ton billet + un dédommagement.

• un siège sur le vol suivant, avec dédommagements et prise en charge de tous tes frais (nuit d’hôtel, repas, appel téléphonique…).

Bon voyage ! Enfin, si tu parviens à décoller ! 😉

eviter-surbooking-overbooking-surreservation-avion-1

Est-ce cette situation t’es déjà arrivé ? Si oui raconte-moi dans les commentaires !

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

lecture-du-mois-les-7-habitudes-de-ceux-qui-realisent-tout-ce-quils-entreprennent-de-stephen-covey-1

Lecture du mois #2 : 7 habitudes de ceux qui réalisent tout ce qu’ils entreprennent

Le livre « Les 7 habitudes de ceux qui réalisent tout ce qu’ils entreprennent », de Stephen COVEY, est un grand classique de la littérature sur le développement personnel. Je serais même tenté de dire qu’il s’agit d’un incontournable que vous devez absolument lire.

Stephen R. Covey, à l’instar des nombreux gourous du développement personnel fait le constat que chaque personne doit effectuer un choix dans sa vie : se laisser guider dans une direction voulue par les autres, ou suivre sa propre direction. Ce livre donne 7 habitudes à prendre pour mieux vivre sa vie et réussir ses projets.

Habitude 1 : Sois proactif 

lecture-du-mois-les-7-habitudes-de-ceux-qui-realisent-tout-ce-quils-entreprennent-de-stephen-covey-1

Crédit : Go Visual

La proactivité, c’est quoi au juste? C’est la capacité de maîtriser son environnement.

Le concept est simple. Je suis libre de choisir mon chemin de vie, ainsi je suis responsable de mes choix.

L’auteur explique que face à un événement difficile, il existe 2 attitudes :

La réactive : c’est une personne qui subit les événements de la vie et qui a tendance à se poser en victime et à dépenser l’essentiel de son énergie à se plaindre.

La proactive : c’est une personne qui réfléchit à la vie et aux événements et qui décide d’avoir une attitude saine en apprenant de ses erreurs et en progressant.

Une personne proactive est une personne qui vit sa vie! Elle prend des décisions, parfois des risques, et assume ses choix, ses envies. Pour devenir une personne comme cela, et pour sortir de la réactivité, il faut que tu consacres ton énergie à ce que tu peux contrôler. Ainsi, inutile de blâmer la malchance, ou n’importe quoi, ça ne te fera avancer. De plus, il faut être persévérant et ne pas baisser les bras au premier obstacle.

La leçon dans tout cela, c’est que même s’il y a des événements que l’on ne contrôle pas et qui nous dépassent, on a pas nécessairement choisi de les vivre, mais on peut choisir notre réponse à ces événements.

Habitude 2 : Savoir dès le départ où on veux aller

lecture-du-mois-les-7-habitudes-de-ceux-qui-realisent-tout-ce-quils-entreprennent-de-stephen-covey-1

Crédit : Go Visual

Le concept est simple. On peut avoir la vie qu’on veut, à condition de savoir ce qu’on veut. Pour cela, imaginez et planifiez et ainsi vous réaliserez vos objectifs.

Pour cela, il faut avoir une idée de nos objectifs personnels, et professionnels. Par exemple, ça peut être : « se marier » « devenir propriétaire » ou encore « devenir mon n+1 » « changer de job pour être mieux payé »… Bref, les objectifs peuvent être très divers, l’essentiel c’est de savoir qu’elle est notre mission.

Stephen R. Covey, propé de définir tes objectifs de vie à long terme et ta mission personnelle. Ces objectifs seront ensuite ta boussole. Cela te permettra de garder le cap, dans la bonne direction.

Habitude 3 : Donner la priorité aux choses les plus importantes

lecture-du-mois-les-7-habitudes-de-ceux-qui-realisent-tout-ce-quils-entreprennent-de-stephen-covey-1

Crédit : Go Visual

lecture-du-mois-les-7-habitudes-de-ceux-qui-realisent-tout-ce-quils-entreprennent-de-stephen-covey-1

Crédit : Go Visual

 Il faut consacrer du temps à ce qui est important et non à ce qui semble urgent.

En fait, si on agit, car quelque chose est urgent, nous sommes réactifs. Alors que si quelque chose est important à nos yeux, comme « aller chercher son fils à l’école le soir » et bien c’est urgent.

Faire la distinction entre urgence et importance, permets de toujours faire des choix, et des actions qui sont en accord avec nos valeurs.

Ainsi on considère parfois, certains courriels, ou certaines réunions comme urgentes, mais elles ne sont pas si importantes..

Privilégier ce qui est important permet d’éliminer de sa vie tout ce qui est futile.

Pour cela, il faut apprendre à faire des choix, apprendre à renoncer et à savoir dire non.

Habitude 4 : Penser gagnant-gagnant

lecture-du-mois-les-7-habitudes-de-ceux-qui-realisent-tout-ce-quils-entreprennent-de-stephen-covey-1

Crédit : Go Visual

Il est possible de trouver des solutions qui sont arrangeantes pour tous :

Pour adopter une attitude de gagnant-gagnant, il ne faut pas être jaloux. Par exemple, accomplir une mission pour son boss peut être contraignant pour certains. Mais en fournissant ce qu’il attend de nous, on le satisfait et donc on se satisfait également.

Habitude 5 : Chercher d’abord à comprendre, ensuite à être compris

lecture-du-mois-les-7-habitudes-de-ceux-qui-realisent-tout-ce-quils-entreprennent-de-stephen-covey-1

Crédit : Go Visual

Une bonne écoute est la base d’une bonne relation.

Pour cela, mettez-vous à la place de votre interlocuteur, pour comprendre son point de vue. Prenez une oreille attentive et compréhensive, est un pas vers la réussite.

Habitude 6 : Pratique la synergie

lecture-du-mois-les-7-habitudes-de-ceux-qui-realisent-tout-ce-quils-entreprennent-de-stephen-covey-1

Crédit : Go Visual

Cette habitude repose sur le principe que « le tout est plus grand que la somme des parties. » 

L’écoute et le travail en équipe peuvent faire émerger de nouvelles idées. En effet, dans une équipe chacun a son expérience et une expertise. Ainsi travailler en équipe permet de tirer parti des forces de chacun.

La synergie est un concept assez intéressant, en effet, elle est bien plus puissante que le compromis. En effet, un compromis c’est se mettre d’accord pour quelque chose. Exemple, si vous souhaitez allez manger japonais et votre moitié elle préférait allez dans un restaurant il italien, et bien, un compromis c’est dire OK, on mange italien ce soir et la prochaine fois, japonais. Alors que la synergie c’est ne pas faire de compromis. Alors il faut trouver une situation, qui permettra de manger et japonais et italien, en se faisant livrer chacun son repas par exemple.

Habitude 7 : Aiguise tes facultés

lecture-du-mois-les-7-habitudes-de-ceux-qui-realisent-tout-ce-quils-entreprennent-de-stephen-covey-3

Crédit : Go Visual

Pour continuer ta progression, il faut que tu entretiennes tes « capacités ».

Pour aller toujours de l’avant, il faut prendre soin de soi, et rechercher un équilibre selon les cinq dimensions suivantes : le physique, le mental, le spirituel, l’affectif et le social.

Parfois dans la vie on travaille sans relâche, mais on en oublie, de prendre soin de nos outils de travail. Ça peut être ranger ses documents, se ménager physiquement si on a un travail demandant.

Faire des pauses peut nous permettre d’être par la suite plus efficaces et plus performants. Alors pas forcément de besoin de travailler 60 h/semaine pour être productif, surtout si vous êtes freelance ou indépendant.

Voici les 7 habitudes de ceux qui réalisent tout ce qu’ils entreprennent!

Enfin, j’ai trouvé ce livre utile. Il est positif, du sens, où il fait sentir que tout est possible.

Je le recommanderais plus spécifiquement aux personnes qui sont dans une période d’entre-deux. C’est à dire, les personnes plus heureuses dans leur emploi, ou encore pour les personnes en quête d’un nouvel emploi. Je le recommanderais aux entrepreneurs, artistes et aux indépendants qui ont choisi de tracer eux-mêmes leur route.

 

Enfin, voici un petit récap’ !

lecture-du-mois-les-7-habitudes-de-ceux-qui-realisent-tout-ce-quils-entreprennent-de-stephen-covey-1

EnregistrerEnregistrer

lecture-mois-developpement-personnel-don-miguel-ruiz-4-accords-tolteques

Lecture du mois #1 : Les 4 accords toltèques

Les 4 accords toltèques est un des premiers livres de développement personnel que j’ai lu.

C’était il y a quelques années déjà, sur les recommandations de ma maman que j’avais entrepris la lecture des 4 accords toltèques. C’est un court livre. Il est super rapide et facile à lire. C’est vraiment un tout petit livre, qui se laisse dévorer. Sa promesse :  « liberté, bonheur et amour », rien que ça!

Malheureusement la lecture du livre ne suffit pas pour que tout arrive.

Ces 4 accords sont extrêmement logiques et simples :

En effet, le livre énonce 4 vérités toutes simples, qu’il faut ensuite mettre en pratique. Et ce n’est pas si simple que ça de les mettre en application. Suite à la lecture, il faut donc effectuer un travail personnel.
Voici un aperçu de ces 4 vérités, bien que la lecture du livre vous donnera de plus amples renseignements.

Le premier accord toltèque est « que ta parole soit impeccable » :

lecture-mois-developpement-personnel-don-miguel-ruiz-4-accords-tolteques-5“Parlez avec intégrité, ne dites que ce que vous pensez. N’utilisez pas la parole contre vous-même, ni pour médire sur autrui.” Don Miguel Ruiz

Pour moi je crois que c’est un des plus difficiles à appliquer, mais cela dépendra de vous.

Pourquoi est-il si important de faire attention à votre parole?

Car la parole a un pouvoir créateur comme un pouvoir destructeur. C’est une lame à double tranchant.
Avec des mots on peut faire le meilleur comme le pire. En effet, un compliment peut parfois éclairer la journée de quelqu’un tandis qu’une parole négative peut facilement blesser.

Dans cet accord, le mot essentiel c’est ” impeccable”.

L’adjectif ‘impeccable’ vient du latin peccare (pécher) qui signifie ‘manquer la cible’, ‘s’égarer’, ‘être dans l’erreur’.

Voilà qui a l’air très simple, mais en réalité, pas si simple à mettre en pratique. Ainsi la ‘parole impeccable’ est une parole juste. Elle consiste à dire la vérité, à avoir un langage pacifique et correct, absent de bavardages et de critiques.

De plus, afin de nous encourager dans la démarche, Don Miguel Ruiz part du principe que notre parole finit toujours par nous revenir.

En effet, en semant des paroles destructrices, c’est contre nous-mêmes que nous agissons. En semant des paroles bienveillantes, c’est l’inverse qui se produit. C’est pourquoi pour avoir une parole impeccable il est primordial. Il faut ainsi être attentif aux mots, aux phrases que nous employons afin d’être le plus juste possible.

Moi ce premier accord, m’a donné beaucoup de fil à retordre :

J’ai tendance à être franche, et parfois mes paroles peuvent s’avérées blessantes. Surtout lorsque je suis énervée, les mots que j’emploie dépassent souvent mes pensées.

 

Deuxième accord toltèque c’est  “Quoi qu’il arrive, n’en faites pas une affaire personnelle “

Ce que les autres disent et font n’est qu’une projection de leur propre réalité. Lorsque vous êtes immunisés contre cela, vous n’êtes plus victimes de souffrances inutiles.

Si vous êtes dépendant de l’opinion des autres, votre vie sera un enfer. Par exemple, un ami passe et vous dit que vous avez une mine splendide, vous vous sentez une pêche d’enfer…

En effet, les relations sont remplies de situations où nous prenons pour nous des gestes, des phrases qui sont pourtant anodines.

Étant auparavant très emphatique, j’avais énormément tendance à vouloir aider, écouter mon entourage plus ou moins proche. Si des personnes dans votre entourage ne laissent aller et bien, vous ne devez pas faire une affaire personnelle!

Ce second accord m’a beaucoup aidé à me distancier de certaines situations que je prenais trop à cœur.

 

Le troisième accord toltèque : Ne faites pas de suppositions

lecture-mois-developpement-personnel-don-miguel-ruiz-4-accords-tolteques-5Ayez le courage de poser des questions et d’exprimer vos vrais désirs. Communiquez clairement avec les autres pour éviter tristesse, malentendus et drames.

Très souvent et malgré nous, nous faisons des suppositions, sur ce que pensent les autres, sur ce qu’ils pensent de nous.

Mais ces suppositions ne sont que des projections. Et celles-ci nous éloignent de notre réalité.

C’est pourquoi il faut avoir le courage de poser des questions et d’exprimer vos vrais désirs.

Personnellement, je suis quelqu’un d’assez franc et honnête alors ce n’est pas l’accord, qui m’a posé le plus de difficultés.

Mais c’est vrai que les ‘non-dits’ dans une relation mènent souvent à des quiproquos ou à des relations conflictuelles. C’est pourquoi il est essentiel entre.

“Ce que je pense, ce que je veux dire, ce que je crois dire, ce que je dis, ce que vous avez envie d’entendre, ce que vous croyez entendre, ce que vous entendez, ce que vous avez envie de comprendre, ce que vous croyez comprendre, ce que vous comprenez. Il y a dix possibilités qu’on ait des difficultés à communiquer. Mais essayons quand même…” Bernard Werber

En effet, nous supposons que les autres savent ce que nous voulons.

Enfin le dernier accord est celui qui transforme progressivement les trois autres en habitudes solidement ancrées en nous. Le quatrième accord concerne l’application des trois premiers;

Il s’agit de toujours faire de votre mieux :

lecture-mois-developpement-personnel-don-miguel-ruiz-4-accords-tolteques-6Peu importe des circonstances, faites de votre mieux. Donnez le meilleur de soi-même permet de vivre sans regret et sans culpabilité. Même si notre ‘mieux’ change constamment, d’un instant à l’autre selon circonstances.

Pratiquer les quatre accords toltèques permet de mieux gérer sa vie, de vivre plus heureux. Cela ne s’apprend pas en un jour, alors la solution d’être confrontée visuellement régulièrement à ces 4 accords permet à la fois de faire une introspection, mais aussi de le garder en tête afin de les honorer.

Si votre parole est impeccable, si vous ne faites jamais une affaire personnelle de quoi que ce soit, si vous ne faites aucune supposition, si vous faites constamment de votre mieux, alors votre vie sera magnifique. Vous contrôlerez votre existence à cent pour cent.

Certes ces accords ne vont pas nous aider à déterminer notre vie de rêve. Mais ils nous aident à avoir des relations saines avec les autres et avec nous-mêmes.

Certes ils ne nous seront pas d’un grand recours pour notre organisation chaotique. Mais ils nous encourageront à tendre vers le meilleur de nous-mêmes en toutes circonstances.

C’est donc à mon tour que je vous le recommande ce petit bouquin. J’avais beaucoup aimé ce livre. Les préceptes que donne l’auteur Don Miguel Ruiz sont facilement compréhensibles et peuvent s’appliquer à tous. Dans le livre l’auteur fait souvent référence à Dieu. Peut-être que cette mention pourrait rebuter les plus agnostiques d’entre vous. Cependant, les vérités que Don Miguel Ruiz formulent, sont très généralistes. Elles peuvent s’appliquer à vous, peu importe votre religion ou la philosophie à laquelle vous adhérez, tout le monde peut lire et appliquer les 4 Accords.

Lorsque j’ai lu les Quatre Accords toltèques pour la première fois, j’étais très enthousiaste à l’idée d’appliquer les principes dans ma vie. À l’époque, je m’étais fait deux « pense-bêtes » de ces 4 accords. J’en avais disposé l’un dans mon portefeuille, et l’autre sur ma table de nuit, afin de les avoir toujours près de moi. Le fait d’être visuellement confrontée régulièrement à ces petits bouts de papier, m’aidait à me souvenir de ces 4 accords, et permettait ensuite de les intégrer et les honorer le plus possible!

 

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

bonne-annee-a-toutes-tous 

Bonne année à toutes et tous ! 

Micro article, juste pour vous souhaiter une belle année !

Que 2018 vous apporte bonheur, amour, santé, de beaux projets.

Bref, que 2018 vous apporte tout ce que vous désirez ! Et n’oubliez pas… vous êtes maitres du chemin que prend votre existence ! C’est à vous de savoir ce que vous souhaitez dans votre vie en 2018.  Je vous invite à y réfléchir et à tout faire pour que vos rêves, vos souhaits se réalisent. Cette année, dans deux ans, cinq ans… pas de stress mais des rêves, des buts à atteindre qui vous rendront heureux.

La vie est courte alors foncez, entourez-vous des gens bienveillants. Entourez vous de personnes aimantes qui vous soutiennent, dans tout vos projets, même les plus fous !
Et surtout ne laissez pas les autres vous ralentir ou vous dicter vos choix.

Sincèrement, je vous souhaite une belle année à tous !!

J’en profite également pour vous dire merci :

Merci de me lire ! Vous avez été plus de 40 000 en 2017, et sachez que ça me fait extrêmement plaisir. J’espère que vous serez aussi nombreux en 2018 !
D’ailleurs, pour ne rien manquer de ce qui s’en vient, suivez-nous sur les réseaux Facebook et Instagram !!

À très vite !

PS : j’ai déjà hâte de manger de la galette des rois ! 👑

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer

retrospective-bilan-annee-2017-appris-flatlay

Rétrospective / Bilan : ce que 2017 m’a appris

L’année 2017 touche à sa fin, c’est donc l’occasion idéale pour faire un petit bilan des derniers mois écoulés.

Avant d’établir la liste de nos résolutions pour la prochaine année qui arrive à grands pas, pourquoi ne pas commencer par faire le bilan de cette année passée ? Nous ne prenons pas assez le temps de voir à quel point nous avons évolué, de nous féliciter pour les choses accomplies… Alors, c’est le bon moment !

Faire le bilan permet de prendre conscience de notre évolution, de savoir quels sont objectifs que l’on a atteints et surtout de se concentrer sur les points positifs de son année.

Ainsi, avant de s’attaquer à déterminer les objectifs pour l’année à venir, il faut je crois prendre le temps de regarder l’année écoulée, être fier du chemin parcouru.
Car oui, vous avez le droit d’être fier de vous, c’est même plutôt un devoir !

Cette année j’ai eu envie de faire ce petit bilan sur mon blogue afin de vous faire un peu profiter de ce que j’ai appris durant cette année. Je trouve que c’est essentiel de regarder à la fois le chemin parcouru, mais également celui qui nous reste à parcourir. Alors avant d’entrer dans la nouvelle année de prendre des résolutions, il est essentiel de savoir ce que l’on a réussi est ce que l’on a échoué.

Ce que j’ai appris en 2017 c’est sans doute l’importance des gens qui nous entourent.

Comme je vous l’ai mentionné dans un article sur les amitiés toxiques, j’ai fait du vide parmi mes relations. Qu’il s’agisse de personnes de ma famille de personnes au travail ou encore de soi-disant amies. Résultat moins de personnes envieuses ou jalouses dans les parages et je m’en porte que mieux.

retrospective-bilan-annee-2017-appris-7-love

2017 a aussi été marquée par la perte de mon grand-père.

C’était quelqu’un incroyable qui va énormément me manquer. De sa disparition je retiendrai l’importance de profiter de gens qui nous sont chers tant qu’il est encore temps.

En 2017 j’ai aussi fêté les 1 an de mon blogue cette première année m’a apporté beaucoup.

J’ai appris les bases du référencement, mais aussi beaucoup de choses techniques concernant l’écriture sur le Web. Et pour 2018 (je vous dévoile un peu mes résolutions) je vais essayer de développer un petit peu plus ma présence sur les réseaux sociaux. Choses que j’ai plus ou moins volontairement mises de côté notamment en cette fin d’année.

 

En 2017  j’ai aussi lancé mon second blogue : la mini maison.

Un espace sur lequel je partage essentiellement des inspirations et des articles réflexifs sur le micro habitat. En attendant de concrétiser ce projet qui me tient beaucoup à cœur : celui de construire ma propre Tiny House.

Étant expatrié, et je ne peut bénéficier de prêt hypothécaire, en attendant d’avoir un statut un peu moins précaire dans mon pays d’accueil je compte tout de même en 2018 investir avec des amis dans un terrain dans le but est d’y construire en 2019 ma propre mini maison. C’est un projet de taille, mais que j’ai vraiment hâte de mettre en œuvre.

Trouver un terrain pour ce genre de projet est également un défi contenu de la réglementation québécoise sur les mini maisons. Alors voilà en gros les thématiques abordées sur le second blog !

habitat-de-demain-maison-modulable-deplacable-micro-tiny-house-recyclable-high-tech-8

Contrairement à toutes les autres années 2017 n’a pas été une année vraiment riche en voyage.

Cependant elle a tout de même été ponctuée par un petit passage bref en France. Ce qui m’a permis de voir ma famille. C’est un peu un problème d’expatriés je trouve. À chaque année et bien lorsqu’on prend des vacances et bien l’on rentre chez soi voir sa famille. À défaut d’être partie loin, j’ai tout de même profiter multiples petites escapades à l’Ascension. Peut-être que ce nom ne signifie rien pour vous… mais sachez tout de même que c’est un petit coin de paradis sur le bord de la rivière Rouge au Québec…. Et avec ça on s’en va à mon prochain point.

retrospective-bilan-annee-2017-appris-9-les-choses-simple-camping-outdoor

 En 2017, j’ai appris à apprécier les vrais plaisirs simples de la vie.

J’ai redécouvert une des choses que j’ai appréciée désormais énormément. Il s’agit, du simple fait de partir camper ou de partir en randonnée. Passer du bon temps avec des amis, loin de nos Smartphones de nos ordinateurs et autres objets numériques je crois finalement qu’il n’y a rien de mieux sur terre.

Les week-ends dans le bois même sous la pluie sont devenus pour moi précieux. En 2017 j’ai découvert à quel point il peut y avoir énormément de richesse dans ces moments là passés à couper des arbres pour se chauffer le soir et pour ce faire à manger.

 

En 2017 j’ai constaté à quel point l’argent contribue peu au bonheur.

J’ai quelques copains dont les salaires annuels dépassent amplement les 6 chiffres. Et bien que matériellement ils peuvent s’acheter pas mal tout ce qu’ils désirent… les choses les plus importantes de la vie (l’amour l’amitié et la santé) ne s’achètent pas.

Mes premières fois en 2017 :

2017 a aussi été une année de concrétisation d’un de mes rêves de ma Bucket List : sauter en parachute !

C’était vraiment une superbe expérience. Voici mon article consacré à cette incroyable expérience. D’ailleurs je me languis déjà de recommencer !

retrospective-bilan-annee-2017-appris-realiser-ces-reves-saut-parachute

Pour la première fois de ma vie, je suis allée au casino.

Avant d’être effectivement aller au casino, je mettais imaginée cela, comme dans les films. C’est à dire, un bâtiment de 20 étages, de l’alcool à gogo, des nanas en jupe courte et la mafia. Bref, pour moi c’était le lieu par excellence ultra hyper bling-bling. Mon premier constat en a été tout autre. Oui le design du lieu est incroyable, mais on peut vraiment y aller en mode ultra relax : baskets / jeans.  Ce qui m’a vraiment frappé dans ce genre de lieu : d’une part, il y a pas tant que gens qui on du fun et qui s’amusent. L’endroit est peuplé de joueurs accros, blasés.
Enfin, c’est fou comment dans cet univers de glambling on perd totalement la notion du temps.
Outre toute ces considérations : j’ai adoré ça aller au casino, alors j’y suis retournée quelques fois !

retrospective-bilan-annee-2017-appris-5-casino

Voilà, les choses que je retiens qui ont marqué mon année 2017 !

J’espère que ce petit billet vous a intéressé. Sur ce, je vous souhaite un excellent réveillon, que vous ayez décidé de faire la fête ou non pour se passage à la nouvelle année,  profitez de vos proches c’est le principal. Je vous souhaite désormais une merveilleuse année 2018. J’espère qu’elle vous apportera tout ce à quoi  vous inspirer merci d’être ici et merci d’être là et merci de me lire.

À très vite.

 

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrerEnregistrerEnregistrer