Good On You, l’appli pour une mode plus écoresponsable

Good On You, l’appli pour une mode plus écoresponsable

Aujourd’hui je vous reviens avec un article sur une application qui va changer (je l’espère) votre façon de consommer la mode… À moins que vous soyez exemplaire sur ce sujet-là. Pour ma part j’ai longtemps été une surconsommatrice, et plus particulièrement surconsommatrice de vêtements. Mes placards débordaient littéralement. J’étais du genre à acheter n’importe quoi, et surtout n’importe où… Mais un jour au détour d’une exposition, une photo m’a bouleversé. Ce jour-là je me suis promis de ne plus encourager des compagnies qui sont à l’écoute de rien si ce n’est du profit. Bref, je t’ai déjà parlé de ce sujet et de sa cette fameuse photo ici.

Mais vouloir consommer mieux, ce n’est pas si évident qu’il n’y paraît. En effet, entre greenwashing, et coup de campagne de pub, pas si simple de perdre ces vieilles habitudes…

Cependant, aujourd’hui j’ai une bonne nouvelle : l’application australienne Good On You, souhaite inciter le monde entier à consommer la mode de façon un peu plus écoresponsable.

Pour cela elle a mis au point une application innovante pour aider les gens à acheter de marques plus respectueuses…

Par contre, comme il s’agit d’une application développée en Australie, les commentaires et l’appli en générale sont en anglais. Cependant, même pour ceux qui ne parlent pratiquement pas anglais, je vous rassure, l’application est très facile à prendre en main. Et pour comprendre le système de notation, nul besoin d’être bilingue!

Bref, l’appli est vraiment facile d’utilisation. Elle est gratuite et disponible en téléchargement sur www.goodonyou.org, sur iTunes et Google Play.

Grâce à elle vous pourrez donc consulter l’appréciation des pratiques responsables ou non de plus de 1000 marques de vêtements, de chaussures et d’accessoires… et le tout en quelques clics seulement!! Voici quelques exemples.

 

L’évaluation des marques répertoriées sur Good On You est basé 3 principaux critères : sur la façon dont les marques traitent leurs travailleurs, l’environnement et les animaux.

  1. Les travailleurs : Good On You examine l’impact de la marque à travers la chaîne d’approvisionnement. Elle évalue le travail des enfants, le travail forcé, la sécurité des travailleurs, le droit de se syndiquer et enfin le salaire perçu par les travailleurs
  2. L’environnement : Good On You examine les impacts directs et indirects de l’entreprise. Cela prend en compte le choix de matériaux, l’utilisation de l’eau, les produits chimiques dangereux, les emballages et les déchets produits.
  3. Le bien-être animal : pour ce critère, Good On You prend en considération, l’utilisation de la fourrure, de l’angora, de laine, ainsi que l’utilisation du cuir, ou non.
    good-on-you-appli-pour-une-mode-plus-ecoresponsable-exemple-veja

Les sources qui permettent à l’application de réaliser ces évaluations sont diverses et variés.

  • Baptist World Aid Fashion Report
  • Cleans Clothes Campaign
  • Fair Wear Foundation
  • Worldwide Responsible Accredited Production (WRAP)
  • Social Accountability 8000 (SA8000)
  • FLA Workplace Code of Conduct
  • WFTO Guarantee System
  • The Ethical Trading Initiative – Code
  • ILO Labour Standards
  • L’Accord sur les incendies et la sécurité au Bangladesh
  • Réseau d’approvisionnement responsable Ouzbékistan Cotton Pledge
  • … Vous pouvez consulter la liste compète ici.

Je pense que ce genre d’application est indispensable. Il faut outiller les consommateurs. Beaucoup d’entre eux seraient prêts à acheter mieux, mais ne savent pas par où commencer. Cette application permet de comprendre facilement ce que font les marques en coulisses.

Aujourd’hui, nous ne pouvons plus nous permettre d’acheter aveuglement des vêtements bon marché, s’en se préoccuper de l’impact environnemental de ceux-ci. L’industrie de la mode est polluante, destructrice, et tout ça en exploitant des humains, qui plus est!!! Et oui, pour ceux qui l’ignoraient encore, la mode est la 2eme industrie la plus polluante au monde. Triste exploit, n’est-ce pas?!

Alors, je vous invite à réfléchir quelques minutes, avec de sortir votre carte de crédit. Car acheter c’est voter. Dans les pays occidentaux dans lesquels nous vivions, nous devrions prendre conscience que notre pouvoir d’achat, c’est comme le droit de vote. À chaque achat réalisé, nous votons pour le type de monde dans lequel nous voulons vivre. Personnellement, je ne souhaite plus encourager des compagnies méprisantes envers leurs travailleurs, l’environnement et les animaux.

 

 

Fondatrice & Directrice artistique Voyageuse, curieuse, ses inspirations graphiques viennent du bout du monde ou du coin de la rue.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :