Le jour du déménagement à Montréal

Lorsqu’Aaron, mon tout premier colocataire montréalais, me décrivait, ce qu’était le fameux 1er juillet, jour du déménagement, j’avais un peu de mal à y croire. En réalité, il s’agit d’un véritable phénomène sociétal.

En effet, tous les baux locatifs démarrent et prennent fin le premier jour du mois de juillet.

Officiellement le déménagement a lieu début juillet pour ne pas perturber l’année scolaire. Officieusement, il s’agit en fait de contrarier le gouvernement fédéral.

Cette fameuse date  constitue un prétexte pour bouder la fête nationale qui se tient aussi ce jour-là.

Et dans les rues c’est l’anarchie. La circulation est bloquée, et des vestiges d’ameublement se retrouvent devant la plupart des appartements.
La majorité des Montréalais ne font pas appel à une société de déménagement, dont les prix augmentent aux alentours de cette date, et de façon exponentielle le jour J, mais à la solidarité des voisins, des amis et même des passants.

Si en Europe, le déménagement est souvent vécu comme une corvée à Montréal, c’est la fête de l’entraide !

Fondatrice & Directrice artistique Voyageuse, curieuse, ses inspirations graphiques viennent du bout du monde ou du coin de la rue.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :