lutter-contre-la-procratisnation-avec-la-technique-pomodoro

Lutter contre la procratisnation avec la technique Pomodoro

La technique Pomodoro est une technique infaillible pour lutter contre la procratisnation

La technique Pomodoro est une technique de planification développée par Francesco Cirillo à la fin des années 1980.

Qu’est-ce que c’est cette fameuse technique ?

C’est très simple. Il s’agit de diviser son temps de travail et de l’entrecouper de courtes pauses. Cette méthode consiste à travailler sur une tâche pendant 25 minutes et à prendre une pause de 5 minutes. Après 4 plages de travail de 25 minutes, prendre une plus longue pause de 15 minutes.

À quoi sert la technique Pomodoro ?

Cette méthode stimule la concentration et l’agilité intellectuelle.

 

Cette technique anti-procrastination est très efficace pour moi. Selon les tâches que j’ai a faire il m’arrive d’adapter le temps imparti. Si vous aussi vous souhaitez être plus efficaces dans les tâches que vous devez effectué voici comment cela fonctionne.

1. Tout abord, il faut que vous trouviez quelque chose qui vous stimule, un genre de récompense.

Cela doit être quelque chose dont vous ne pouvez pas vous passer aujourd’hui. Pour moi, ce peut par exemple, lire au moins deux chapitres d’un livre, lire mes courriels, lire l’actualité…

2. Décider de la tâche à effectuer;

Par exemple rédiger un article.

3. Réglez une minuterie sur 25 minutes

Puis, travaillez pendant 25 minutes sans relâche et sans coupure. Mettez votre téléphone en mode avion, et go au boulot! N’arrêtez que lorsque la minuterie sonne.

4. Après les 25 minutes de travail, prenez 5 minutes de break

… pour faire l’une des activités énumérées à l’étape n° 1. Ceci est votre récompense. Faites-le pendant 5 minutes, et revenez à votre minuterie pour 25 autres minutes d’action.

5. Recommencez jusqu’à avoir travailler pendant quatre pomodori.

Soit au bout de 2h, il est temps de prendre une pause un peu plus longue (15-20 minutes). Durant ce temps-ci, on peut envisager de se dégourdir un peu les jambes… histoire de bien marquer une coupure.

 

Cependant, cette technique fonctionne que si vous jouez le jeu !

Il faut respecter la minuterie et vos engagements. Si vous l’utilisez assidûment, elle va vraiment booster votre productivité. Selon votre activité, ou selon ce que vous avez à faire, n’hésitez pas à adapter le temps imparti. Car les tranches de 25 minutes de travail peuvent s’avérées un peu courtes, et briser votre rythme, et votre raisonnement. Ainsi adaptez la technique Pomodoro en fonction de vos habitudes de travail.

Que faire si une personne vous interrompt ou si votre téléphone sonne ?

Si possible, faites à votre entourage proche, qu’ils ne faut pas vous déranger durant les 25 prochaines minutes. En général ils comprendront ! Même de jeunes enfants sont capables d’intégrer qu’il ne faut pas vous déranger pendant vos périodes de travail.

Si de part la nature de votre travail, vous devez être joignable en tout temps, et que par conséquent, il est absolument impossible pour vous de ne pas décrocher, interrompez votre chronomètre le temps du chamboulement.

Comment résistez aux tentations ?

Tout d’abord, pour ne pas se laisser tentez le mieux c’est d’éloigner les tentations. Vous êtes accros à votre téléphone ? Mettez le dans le fond de votre sac, ou encore dans la pièce d’à coté. Vous travaillez chez vous, ou dans un lieu public, et vous êtes fréquemment dérangé par le brouhaha environnant, mettez des Boules Quies!
Bref, trouvez les solutions qui vont vous permettre de concentrer pleinement. Ensuite, il est important de garder à l’esprit que la plage de travail, n’est que de 25 minutes, et que 25 min ce n’est pas quand chose ! Alors résistez, même si les tentation sont présentes !

Pour vous accompagner, vous pouvez télécharger des applications gratuites sur votre téléphone intelligent. Quelques suggestions : Focus Keeper, Be Focused, Pomodoro.cc

 

Avez vous déjà essayé cette technique ? Que faites vous pour stimuler votre concentration ?
broderie-diy-tuto-embroidery-Couleur

DIY Broderie : apprendre à broder pas-à-pas ! PARTIE 2

Alors nous voici dans la seconde partie du tutoriel broderie !

Pour rappel la première partie se trouve ici : DIY broderie partie 1

Nous y avons vu : le matériel nécessaire, le type de fil, d’aiguille, de tissu, et comment se servir des cercles à broder. Dans cette partie nous allons commencer à broder, mais avant il vous faudra.. un motif évidemment.

 

Un motif :

Pour dessiner votre motif, plusieurs solutions :
Dans un premier temps, mettez votre tissu à l’envers dans le tambour de sorte d’avoir le tissu tendu mais collé à la table : pour y dessiner dessus facilement.
– Soit à la main avec un crayon ou feutre effaçable à l’eau.
– Soit avec du papier carbone
– Ou encore par transparence avec une table lumineuse ou un ordinateur :  dans la pénombre décalquez votre motif sur le tissu simplement !

 

diy-broderie-embroidery-do-it-yourself-tuto-tutoriel diy-broderie-embroidery-do-it-yourself-tutoriel-tuto

diy-broderie-embroidery-do-it-yourself-tutoriel-tuto diy-broderie-embroidery-do-it-yourself-tutoriel-tuto

Enfin retournez le tissu dans le cercle et c’est parti !

Débuter une broderie :

diy-broderie-embroidery-do-it-yourself-tuto-tutoriel

diy-broderie-embroidery-do-it-yourself-tutoriel-tuto

Faire un nœud de début

Commencer par enfiler vos deux brins dans l’aiguille et faire un nœud au bout de votre fil.

Piquer l’aiguille sur le début de votre motif par dessous : le nœud doit être caché derrière le cercle à broder.

 

 

Les points de bases  :

Pour broder les contours : ce sera le point de piqûre

diy-broderie-embroidery-do-it-yourself-tutoriel-tuto diy-broderie-embroidery-do-it-yourself-tutoriel-tuto diy-broderie-embroidery-do-it-yourself-tutoriel-tuto diy-broderie-embroidery-do-it-yourself-tutoriel-tutodiy-broderie-embroidery-do-it-yourself-tutoriel-tuto diy-broderie-embroidery-do-it-yourself-tutoriel-tuto diy-broderie-embroidery-do-it-yourself-tutoriel-tuto diy-broderie-embroidery-do-it-yourself-tutoriel-tuto  diy-broderie-embroidery-do-it-yourself-tutoriel-tuto

  • sortez votre aiguille en 1, piquez en 2 (un ou deux milimètres entre les deux)
  • ressortez votre aiguille en 3, et repiquez exactement en 2
  • et ainsi de suite : sortez votre aiguille en 4, piquez en 3

Plus ce sera régulier plus le résultat final sera harmonieux et soigné.

diy-broderie-embroidery-do-it-yourself-tuto-tutoriel

Pour les remplissages : ce sera le passé plat droit
Cela permet de couvrir des surfaces rapidement, mais ce point là, je vous l’apprendrais dans la seconde partie de ce tuto 🙂

Faire un nœud de fin :

diy-broderie-embroidery-do-it-yourself-tutoriel-tuto diy-broderie-embroidery-do-it-yourself-tutoriel-tuto

Retournez votre cercle, faites une boucle et passez votre aiguille dedans. Serrez, et votre nœud est fait !

 

diy-broderie-embroidery-do-it-yourself-tuto-tutoriel

 

Voila, normalement avec ces bases vous devriez déjà être autonomes !

À très vite pour la suite !

 

diy-broderie-embroidery-do-it-yourself-tuto-tutoriel

Enregistrer

rentree-scolaire-prendre-resolutions-tenir

C’est la rentrée : comment prendre des résolutions et s’y tenir?

C’est la rentrée scolaire! Les journées commencent à diminuer, et l’automne s’en vient. Tranquillement vous reprenez le chemin de la routine, dites au revoir aux vacances.

Pourquoi ne pas en profiter pour prendre quelques résolutions?… Et s’y tenir !

Souvent les premiers jours qui suivent la rentrée, nous sommes pleins de belles intentions… Nous sommes bien disposés, nous avons passé de belles vacances, et nous avons pris le temps d’anticiper cette rentrée, en faisant le ménage, dans notre chambre, dans notre trousse d’école… Mais après seulement, quelques jours, voir quelques semaines, la routine reprend son cours, et les résolutions que l’ont s’étaient fixées, s’envolent en fumée. Alors voici un petit article qui va vous donner les clés pour faire perdurer vos résolutions et atteindre vos objectifs!

Une résolution telle que arrêter de fumer, passer moins de temps sur les réseaux sociaux, avoir de meilleurs résultats ou faire plus de sport, sont des objectifs trop vagues, et par conséquent qui sont voués à l’échec.

Si vous souhaitez vous améliorez dans un domaine, peu importe lequel, c’est possible. Mais il faut se créer des “objectifs SMART “:

Un objectif SMART, est un objectif qui doit répondre à 5 critères. Autrement dit, votre objectif doit être :

▪Spécifique

▪Mesurable

▪Atteignable

▪Réaliste

Temporellement défini

 

         1 / Pour parvenir à atteindre votre but il faut que les résolutions que vous allez prendre soient spécifiques :

Tout d’abord, vous devez regarder votre comportement (problème, objectif) que vous souhaitez modifier, puis structurer ce changement comme un objectif que vous soyez le plus précis possible. Par exemple plutôt que de dire ok, pour ma rentrée en classe de seconde, je veux de meilleurs résultats, fixez plutôt un objectif tel que cette année, je souhaite augmenter ma moyenne en mathématiques, de 1 point par trimestre. Il faut avoir de objectifs qui sont très clair. Plutôt que de vous éparpillez, fixer vous une seule résolution mais tenez vous y.

Pour vous fixez un objectif spécifique demandez-vous :

Qu’est-ce que je veux faire ? Décrivez exactement ce que vous souhaitez atteindre. Plus votre objectif sera précis, plus il sera facile de l’atteindre.

 

         2 /Pour parvenir à atteindre votre but il faut que les résolutions que vous allez prendre soient mesurables :

Pour cela, il faut d’une part, indiquer une quantité, ou un nombre de fois, ainsi qu’une durée et qu’une fréquence pour cet objectif. Par exemple, si votre objectif c’est de faire plus de sport, vous pouvez vous dire, ” je souhaite dépenser 800 calories chaque semaines à la salle de sport”. Ou alors, si vous ne fréquentez pas la salle de sport, vous pouvez vous donner comme objectif “j’irais à l’escalade tout les lundis”. Le fait de fixer un jour dans votre semaine vous permet de prendre rendez-vous. Ainsi lorsque vous avalerez votre objectif, il vous suffira de regarder votre calendrier.

Ensuite, vous devez avoir une date de fin. Par exemple,” jusqu’à Noël “. Selon vos objectifs, la date buttoir, peut être plus ou moins éloignée dans le temps. Le fait de pouvoir évaluer très clairement la poursuite de vos objectifs, vous permettra de constater vos progrès et vous encouragera à rester motiver et à continuer.

Pour vous fixez un objectif mesurable demandez-vous :

En quelle quantité et à quelle fréquence vais-je le faire ?

 

         3 /Puis parvenir à atteindre votre but il faut que les résolutions que vous allez prendre soient atteignables :

Il faut être réaliste. Si par exemple, vous souhaitez “perdre du poids”. Il faut vous fixer un objectif réalisable, en fonction de votre morphologie, et en fonction de ce que votre corps est prêt à faire. Ainsi, inutile, de vous fixer comme objectif ” je souhaite perdre 2 kilos par mois “. Pour un objectif aussi sensible que celui-ci, je vous conseille, de définir votre objectif avec un spécialiste, et de tenir compte de vos attitudes, vos capacités, vos compétences et de vos soutiens (il peut s’agir d’un coach, ou d’un médecin, ou encore d’un ami).

Pour vous fixez un objectif atteignable demandez-vous :

Comment vais-je le faire pour y parvenir ?
Par exemple, si votre objectif, est de perdre x kilos, vous devez sans doute, faire un petit rééquilibrage alimentaire pour manger plus sainement, ou encore fréquenter la salle de sport, ou une autre activité sportive plus régulièrement. Et bien assurez vous, que cela soit compatible avec votre emploi du temps.

       4 /Ensuite, parvenir à atteindre votre but il faut que les résolutions que vous allez prendre soient réalistes:

Il faut fixer un objectif que vous soyez capable d’atteindre. Celui-ci doit représenter un défi, mais pas trop grand car il faut que vous soyez capable de le surmonter. Par exemple, si vous n’Avez jamais fait de course à pied, je ne vous conseille pas de viser tout de suite de courir un marathon. Mais si vous aimez que les défis de taille, et bien ajuster votre programme en fonction de cela. Pour ce faire, vous pouvez vous fixer une date buttoir très lointaine, avec de nombreux objectifs intermédiaires. Ainsi si votre objectif à long terme est de courir un marathon, commencez par un premier objectif qui pourrait s’apparenter à quelque chose comme ” courir toutes les semaines 30 min pendant 2 mois”, et y allez graduellement.

Pour vous fixez un objectif réaliste demandez-vous :

Est-ce que je suis capable de le faire ? Est-ce compatible avec mon emploi du temps, et mes obligations ?

 

         5 /Enfin, pour parvenir à atteindre votre but il faut que les résolutions que vous allez prendre soient reliés à un temps précis :

Pour que vos résolution soient effectives, il faut vous créer un échéancier qui va les accompagner. C’est à dire, il faut que dès que vous avez déterminez votre objectif, il faut que vous mettiez en place un calendrier. Celui-ci doit contenir la période durant laquelle vous allez travailler à atteindre cet objectif, mais aussi le moment auquel vous réaliserez une introspection pour constater si oui ou non vous êtes parvenus à atteindre l’objectif que vous vous étiez fixé.

Pour vous fixez un objectif temporellement demandez-vous :

Tout d’abord, quand allez-vous le faire ?

Puis, quand sera la date butoir?

Enfin, quand allez-vous évaluer si vous avez progressez et atteint votre objectif ?

 

 

Alors, voilà désormais vous avez toute les clés en main pour faire une magnifique rentrée.

N’hésitez à me dire en commentaire, quelle est votre résolution…

Car oui, nul besoin d’en prendre plusieurs ! Mieux vaut en choisir une seule et s’y tenir !

Le fait de l’écrire et l’affirmer votre résolution dans les commentaires vous rapprochera un petit peu de plus de votre engagement, alors ne soyez pas timide! 😉