naturel

Une planche de SURF 100 % écologique

On vous a déjà vanté les pouvoirs du mycélium pour faire des emballages, mais aussi pour faire du mobilier. Désormais ce  matériau innovant conquit le monde du surf !!!

Les surfeurs sont généralement des amoureux de l’océan et de ce fait la plupart sont particulièrement sensibles à l’environnement :

En dépit de cela, leur matériel n’est pas vraiment écolo. En effet, leurs planches, wax, et combinaisons sont fabriqués dans des matérieux qui ne sont pas toujours écologiquement exemplaires. Par exemple, les planches de surf sont généralement composées d’un pain de mousse coulé dans de la résine sur laquelle on applique de la fibre de verre. Ces matériaux sont toxiques et non pas recyclables.

 

Alors, comment inverser la tendance et parvenir à proposer une planche de surf 100 % écolo?

 

La société américaine Ecovative Design Society a proposé un moyen de remplacer les plastiques habituellement utilisés pour fabriquer une planche de surf (comme la styromousse ou le polystyrène) avec un matériau naturel comme du mycélium associé à des résidus alimentaires.

Le projet s’appelle Mycofoam, et vise à produire des planches de surf 100 % écologiques.

L’idée a été imaginée par Daniel Del Toro et David Purser. Ces deux hommes sont très engagés dans le développement durable. Le but de ce projet c’est de remplacer la mousse polyuréthane par du mycélium.

Cette idée est particulièrement ingénieuse!

Le mycélium fonctionne de la même façon que le polyuréthanne expansé, il s’empare et envahit de l’espace dans lequel on le place.

Alors de ce nouveau processus qui nécessite une culture de déchets agricoles, et du mycélium (la partie végétative des champignons) .

Pour la fabrication, c’est un processus très simple. Tout ce dont vous avez besoin est de mettre ces deux éléments dans un moule et de le laisser reposer pendant 10 jours. Au cours de cette période, le mycélium croît et prend la forme du moule.
Ensuite, une fois démoulée la planche sèche quelques jours, puis ensuite elle est enduite de résine Entropie afin de la rendre étanche.

ecovative-design-planche-de-surf-100-ecologique

Afin de rendre ce prototype commercialisable Ecovative Design est actuellement en train de collecter des fonds afin qu’ils puissent commencer à produire à plus grande échelle.

Je me demande cependant si cette planche est aussi légère que celles « habituelles »… Aussi je me demande qu’elle sera sa durée de vie ..?! Car les planches de surf se retrouvent parfois ensevelies par des tonnes d’eau. De plus, l’eau salée c’est tout de même assez agressif.

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Fondatrice & Directrice artistique Voyageuse, curieuse, ses inspirations graphiques viennent du bout du monde ou du coin de la rue.
tabouret-a-base-de-champignon-mycelium-leon-van-der-veken-shiro-15

Un tabouret à base de champignons

Shiro est un tabouret pas comme les autres, en effet, il a été conçu à partir d’un matériau peu commun! À l’instar des futurs conditionnements Ikea, ce tabouret est à base de mycélium.

Ce tabouret est le résultat d’un processus de recherche porté sur la matière organique :

Le mycélium est un matériau qui utilise le processus de croissance des champignons. Cela ressemble à une idée absurde, mais le principe est simple, et intelligent. Il s’agit de rassembler des déchets agricoles avec du mycélium (la substance dans le champignon à partir de laquelle les champignons émergent), en mettant ces deux types d’éléments ensemble une réaction naturelle a lieu.

Ainsi au sein de ce substrat, le mycélium commence à croître et agit comme une colle qui lie tous les déchets agricoles ensemble. Lorsque la croissance est terminée, le matériau est séché afin d’extraire toute l’eau. Une fois sec, le mycélium est rigide et solide : on peut même s’asseoir dessus!

tabouret-a-base-de-champignon-mycelium-leon-van-der-veken-shiro-15

Le mycélium est un matériaux durable car il est 100 % naturel et biodégradable.

Ce projet a été réalisé Leon Van der Veken un étudiant à l’académie de Howest (Belgique). Il a effectué plusieurs tests avant de parvenir le bon substrat et la bonne densité à ajouter.

Ce tabouret combine des pieds en bois robustes avec une assise moulée.

Les propriétés des deux matériaux sont utilisées à leur maximum. La structure en bois est conçue pour soutenir le poids de l’utilisateur, tandis que le siège moulé est conçu pour améliorer le confort.

tabouret-a-base-de-champignon-mycelium-leon-van-der-veken-shiro-15

La durabilité et l’efficacité sont au cœur de ce processus créatif, alors l’emballage de ce tabouret a lui aussi été pensé de façon à minimiser l’impact écologique. 

Pour se faire Leon Van der Veken a conçu un emballage plat. Cela permet de diminuer le volume du paquet, et ainsi de réduire l’énergie grise utilisée pour le transport est réduit.

Puisque le tabouret voyage à plat, c’est le consommateur qui devra l’assembler. L’assemblage du tabouret est conçu afin que même un enfant puisque y parvenir. Le pied est constitué de trois morceaux de bois. Chacun de morceau comprennent une fente, ainsi il faut les assembler ensemble. Ensuite une fois assemblé le pied se fixe à l’aide de quelques vis sur une planche qui s’insère ensuite dans le moule, trois vis supplémentaires sont nécessaires pour assurer la solidité du siège.

tabouret-a-base-de-champignon-mycelium-leon-van-der-veken-shiro-15

Ainsi Shiro un siège confortable facile à assembler et facile à transporter. Ce tabouret démontre bien le potentiel du mycélium dans la conception de mobilier!

Enfin, on pourrait imaginer que ce matériau puisse remplacer le polystyrène expansé!!

Êtes-vous séduit par ce petit tabouret, pensez-vous qu’il pourrait avoir une place dans votre séjour?

Fondatrice & Directrice artistique Voyageuse, curieuse, ses inspirations graphiques viennent du bout du monde ou du coin de la rue.
Mushroom-Packaging-mycelium-emballages-futur-ikea-champignons-reduire-impacts-environnementaux-4

Les emballages du futur seront à base de champignons !

Les marques comme Adidas ou Ikea se bougent pour sauver la planète, et c’est tant mieux!!

La dernière initiative en date d’IKEA, c’est de parvenir à trouver une alternative pour remplacer le polystyrène présent dans ses emballages par… des champignons!!

En effet, la marque suédoise est actuellement en train de chercher des alternatives pour produire un conditionnement dont l’empreinte écologique serait moins néfaste pour l’environnement. Conscient des impacts environnementaux lié au polystyrène, le détaillant de meubles cherche à utiliser le mycélium dans le cadre de ses efforts pour réduire les déchets et augmenter le recyclage.

Le polystyrène est un grand dévastateur pour l’environnement :

Le polystyrène est fabriqué à partir d’un dérivé de pétrole. C’est un produit non durable, non renouvelable. De plus, il est fortement polluant. Même si pourrait être le recyclé, il ne l’est pas ou très peu. Ensuite, le polystyrène n’est pas biodégradable, et il faut des milliers d’années pour se dégrader.

Enfin, il est préjudiciable à la faune qui l’ingère.

Malheureusement, ce matériaux dévastateur, continue d’être massivement utilisé. Car le polystyrène est léger, rigide et bon marché.

Ikea séduit par l’emballage à de base de champignons :

Dans le cadre de sa campagne pour le développement durable menée par IKEA, Joanna Yarrow, a annoncé que la société mène des recherches pour remplacer le polystyrène, un plastique couramment utilisé dans un grand nombre d’emballages, par un matériau fabriqué à base de champignons biodégradables.

Désormais le géant suédois de l’ameublement se pose la question : et si l’avenir du conditionnement, c’était les champignons? 

La société américaine Ecovative a mis au point une nouvelle matière qui serait susceptible de remplacer le plastique. Le produit qu’elle a développé s’appelle le Mushroom Packaging. Et ce dernier se fraye petit à petit son chemin dans l’univers de l’emballage!

Mushroom-Packaging-mycelium-emballages-futur-ikea-champignons-reduire-impacts-environnementaux-3

Mushroom Packaging — un emballage écofriendly :

Fabriquée à partir de mycélium, dit aussi « blanc de champignons », cette matière serait relativement facile à produire, à partir de déchets végétaux propres, par exemple agricole. Dans certaines conditions, le mycélium se forme spontanément, se mêlant progressivement aux déchets et prenant une forme solide. Il suffit ensuite de sécher la matière pour éviter toute prolifération ultérieure.

 

Mushroom-Packaging-mycelium-emballages-futur-ikea-champignons-reduire-impacts-environnementaux-4

En effet, le mycélium présente de nombreux avantages : 

Tout d’abord, l’emballage à base de mycélium présente l’avantage de se décomposer complètement et rapidement.

Mais est aussi léger et peu coûteux. De plus sa fabrication ne nécessite que peu de moyens, et n’est pas demandante en matières fossiles, contrairement au plastique.

Mushroom-Packaging-mycelium-emballages-futur-ikea-champignons-reduire-impacts-environnementaux-4

Bref, ce Mushroom Packaging a toutes les qualités requises pour séduire les grands groupes, qui cherchent des solutions pour réduire leurs impacts environnementaux.

Fondatrice & Directrice artistique Voyageuse, curieuse, ses inspirations graphiques viennent du bout du monde ou du coin de la rue.
Bkind-cosmetiques-durable-vegan-madeinqc-ecolo-7

Bkind, des cosmétiques durables et désirables 

Sur le blogue, j’aime mettre en avant des produits responsables. Des produits, qui sont autant beaux que bons. Et qui sont à la fois bon pour nous, mais aussi pour l’environnement. J’aime également aborder l’envers du décor des cosmétiques. Dans cette optique qu’il y a quelques semaines je vous ai parlé de la toxicité de la plupart des vernis à ongles qui sont commercialisés. Cet article a fait beaucoup jaser… alors je me suis dit que j’allais continuer à proposer des alternatives, afin de pouvoir faire nos manucures en toute sécurité! Pour cela, je vous propose de découvrir la marque BKIND. Comme son nom l’indique, cette marque vous veut du bien!

Cette marque répond à tout ce que l’on peut attendre d’une marque de cosmétique :

Ils sont beaux. Les emballages aux couleurs pastels sont magnifiques. Les produits sentent incroyablement bon. Ils sont fabriqués à partir de matériaux de qualité : 100 % naturels, sans parfum de synthèse et sans ingrédient imprononçables. Et leur fabrication, répond à tous les principes du véganisme. Ils sont non testés sur les animaux, et sans produit d’origine animale. Enfin ces cosmétiques sont fabriqués de façon artisanale à Montréal. Sincèrement que demander de plus?!

Pour une trousse de toilette écolo :

 

Bkind-cosmetiques-durable-vegan-madeinqc-ecolo-11

 

Bkind-cosmetiques-durable-vegan-madeinqc-ecolo-9

 

BKIND comporte une belle gamme de produits, comme des crèmes pour le contour des yeux, des huiles anticellulite, des crèmes à main, des exfoliants pour le corps, des mélanges pour le bain, mais aussi des vernis à ongles!

 

Des vernis non toxiques!

 

http://blog.la-pigiste.com/wp-content/uploads/2017/03/Bkind-cosmetiques-durable-vegan-madeinqc-ecolo-10.jpg

 

Les vernis signés BKIND sont certifiés sans formaldéhyde, ou résine de formaldéhyde, sans toluène, sans camphre, sans DPB, sans xylène et sans parabène. Si vous ne savez pas pourquoi ces produits sont à fuir, consultez cet article!

Bkind, une marque de cosm’éthique :

Elle propose des produits non testés sur les animaux, faits à partir d’ingrédients naturels. Fini la cruauté animale. Bkind est complaisante envers vous, la planète et les animaux !

Bkind propose aussi des accessoires biodégradables et no-waste :

Récemment le site s’est doté d’une nouvelle section « accessoires ». Dans cette catégorie on trouve, par exemple, une brosse à dents ou des brosses à cheveux biodégradables. Bref, Bkind est engagée et 100 % ecofriendly.

 

 

Bkind-cosmetiques-durable-vegan-madeinqc-ecolo-8

 

Bkind-cosmetiques-durable-vegan-madeinqc-ecolo-12

 

Diminuer son empreinte carbone grâce à une livraison à vélo c’est possible! 

Enfin BKIND est une entreprise engagée jusqu’au bout dans la préservation de l’environnement puisque les livraisons locales se font à vélo sur l’île de Montréal. C’est une belle façon de diminuer l’empreinte carbone de l’entreprise…

Mais qui est derrière cette superbe initiative?

Sa fondatrice s’appelle Marilyne Bouchard. Elle a un baccalauréat et une maîtrise en microbiologie. Alors même si les produits ne sont pas testés sur les animaux, n’ayez crainte, c’est une experte en la matière. Marilyne Bouchard est sincèrement engagée envers le projet qu’elle porte. Et comme si toutes ses belles initiatives ne suffisaient pas, elle espère même ouvrir une boutique afin de pouvoir réutiliser les contenants et acheter en vrac. Vous l’aurez compris, c’est une compagnie 100 % respectueuse de l’environnement.

Bref on adore. Entièrement…Ah, on  oublierait presque de vous dire, le meilleur : les prix sont tout doux !

Bref qualité, éthique et prix très raisonnables! Et vous connaissez vous Bkind? Quels sont vos produits préférés?

Fondatrice & Directrice artistique Voyageuse, curieuse, ses inspirations graphiques viennent du bout du monde ou du coin de la rue.

L’éponge konjac, le secret naturel d’une peau saine

Voici objet 100 % naturel qui pourrait révolutionner votre routine beauté. Découvrez tout ce que vous devez savoir sur l’éponge konjac. Vous avez été nombreuses à réagir, à propos de mon article sur concernant la toxicité du vernis à ongles. C’est pourquoi aujourd’hui j’ai décidé de vous parler à nouveaux des produits que j’utilise. Ce topique portera donc sur les nombreuses vertus de l’éponge de Konjac.

D’où ça vient le konjac?

Le konjac est un légume qui provient tout droit de l’Asie du Sud-Est. Il pousse en forêt au Vietnam, en Chine, en Indonésie, Corée du Sud et au Japon.

Ce légume fait parti de la famille des Araceae. Il est consommé et cuisiné principalement au Japon. En effet, le Japon est le premier pays à avoir tiré profit des nombreuses vertus de cette plante. On l’utilise en tant que produit alimentaire, mais eglament pour soigner. Elle aurait des effets bénéfiques pour vaincre contre la toux, les brûlures d’estomac et autres troubles intestinaux.

 

konjac-eponge-secret-naturel-beaute-peau-saine-vegan

Qu’est-ce que l’éponge konjac?

L’éponge konjac est un produit d’origine naturelle. Elle est fabriquée à partir de base de racine de konjac.

Comment est-elle fabriquée exactement?   

Pour faire l’éponge Konjac, on récupère la « poudre de konjac », qui se trouve dans la racine. Ensuite, la poudre est mélangée avec de l’eau. Puis, pour donner une forme à ce mélange, on verse le tout dans un moule. C’est ainsi que l’éponge prend sa forme.

Quels sont les bienfaits de l’éponge konjac? 

Vous l’aurez compris donc, l’éponge n’est composée que de deux seuls ingrédients : de l’eau et de la poudre de Konjac !!!

Mais au sein de ces deux ingrédients, on retrouve donc leurs bienfaits naturels, à savoir : eau, protéine, sodium, magnésium, fer, la vitamine A-E-D-B1-B2-B6-B12 et C.

Complètement naturelle, l’éponge konjac est une merveille pour la peau

En bref, elle :

– nettoie la peau,

– exfolie en douceur,

– ravive l’éclat naturel de la peau,

– hydrate et apaise les peaux sèches,

– calme les peaux à problèmes.

Il existe plusieurs types d’éponges Konjac laquelle choisir ?

Il existe plusieurs types d’éponges : Argile rouge (peaux sèches et sensibles), charbon de bambou (peaux acnéiques), argiles jaunes (peaux matures), argile verte (peaux mixtes), et la blanche qui est naturelle et adaptée à tous types de peau.

Et bien lors de la fabrication il arrive que différents produits soient ajoutés à la base de préparation. Cela permet d’augmenter les effets bénéfiques de l’éponge.

konjac-eponge-secret-naturel-beaute-peau-saine-vegan

L’éponge konjac c’est pour qui?

Elle convient à tout type de peau, même les bébés, même les peaux acnéiques ou souffrantes d’eczéma, même pour les Messieurs. Elle s’utilise aussi bien sur le visage que sur le corps.

Comment utiliser l’éponge konjac?

Franchement au début j’étais un peu dubitative… Car à première vue l’éponge s’apparente à une pierre ponce, mais ultra légère… En fait, il suffit de l’humidifier pour qu’elle devienne toute molle et douce.

Fabriquée à base de la fameuse racine, l’éponge gonfle au contact de l’eau.

• Avant la toute première utilisation, il est quand même conseillé de la rincer avec de l’eau chaude.

• Une fois que l’éponge prend son aspect spongieux, masser votre visage avec. (Nul besoin d’ajouter de savon, ou autre sur l’éponge. En effet, l’éponge contient de nombreux agents actifs. De plus, le nettoyant pourrait amoindrir les bienfaits naturels de celle-ci. C’est pourquoi donc je vous conseille de l’utiliser telle quelle!)

• Après utilisation, bien rincer l’éponge, et l’essorer délicatement enfin d’en ressortir le maximum d’eau, le tout sans l’abîmer. Elle vient généralement avec un cordon. Lorsque vous l’avez utilisée, c’est très simple. Vous n’avez plus qu’à la suspendre avec la petite ficelle accrochée à l’éponge.

Comment prendre soin de mon éponge?

Attention cependant, n’oubliez pas que l’éponge est naturelle, et que c’est une plante. Elle est donc très fragile, et sujette aux agressions extérieures…

3 conseils pour prendre soin de votre éponge

#1Pour conserver votre éponge en parfait état plus longtemps, nous vous conseillons vraiment de la suspendre par son cordon dans une pièce bien ventilée. Évitez de la suspendre dans votre salle de bain si celle-ci est sans ouverture et de petite taille.

# 2 voulez à ne pas tordre ou déformer l’éponge pour l’essorer; simplement la presser délicatement.

# 3 il est donc important et nécessaire de la stériliser à nouveau une fois par mois ou plus si possible, en la mettant dans de l’eau bouillante durant 3 minutes et en la laissant sécher à nouveau. Pour ce faire, vous pouvez plonger l’éponge 1 minute dans de l’eau ayant préalablement été portée à ébullition dans une casserole. Vous pouvez ajouter quelques gouttes d’huile essentielle de Tea Tree dans l’eau. Purifiante et antibactérienne, l’huile essentielle de Tea Tree vous aidera à garder votre éponge propre et sans moisissure.

Où l’acheter?

L’éponge de Konjac se trouve dans certains magasins bio, ou pharmacies. De nombreuses marques et enseignes ont sorti leurs propres éponges konjac. Quelques exemples : lamazunaerborianaromazonemademoiselle bio

Quel est son impact écologique ?

Les points positifs de l’éponge konjac 

Cela permet de ne plus acheter :

• de crème pour le visage ce qui signifie moins de consommation en plastique!

• de soin exfoliant!

• de savon de visage!

Les points négatifs de l’éponge konjac :

La durabilité

100 % naturelle et donc 100 % biodégradable, l’éponge konjac se conserve environ trois à six moissons la fréquence de l’utilisation.. Lorsque l’éponge arrive en fin de vie, elle commence à s’effriter. C’est alors le moment de la composter.

Le transport 

Le produit vient de loin. Ils proviennent du majoritairement du Japon ou encore d’Asie…Alors cela augmente pas mal son impact écologique.

L’emballage

De plus afin de protéger l’éponge des bactéries, pendant le transport elle est emballée dans du plastique et/ou du carton.

 

konjac-eponge-secret-naturel-beaute-peau-saine-vegan

Fondatrice & Directrice artistique Voyageuse, curieuse, ses inspirations graphiques viennent du bout du monde ou du coin de la rue.

Du naturel et de l’authentique chez IKEA!

Le géant suédois IKEA a fait appel aux services de la styliste britannique Ilse Crawford.

 

La collection Sinnerlig compte plus de 30 articles conçus avec minutie :

 

C’est Ilse Crawford, une designer reconnue qui signe cette collaboration avec IKEA. La ligne propose des produits aux couleurs neutres fabriqués à partir de matériaux naturels. Quoi rêver de plus?

La collection capsule est minimaliste. Et pour une fois, le fameux placage bois a été remplacé par le liège! Ce matériau est très intéressant. Il provient de l’écorce du chêne-liège. C’est un arbre noble qui pousse dans les régions méditerranéennes, mais aussi dans le Sud Ouest de la France. Il possède des propriétés extraordinaires. En effet, c’est un matériau léger et isolant. Le liège est  bon isolant thermique, acoustique et vibratoire. Il est également résistant à l’eau grâce à la subérine qui imprègne les cellules. Le liège produit directement par l’arbre, et puisque seule l’écorce est utilisée, il n’est pas nécessaire de couper l’arbre. Cependant, il faudra attendre une dizaine d’années avant de répéter l’opération, afin de laisser le temps à l’arbre de reconstituer une nouvelle assise de liège.

Jan Ahlsén, spécialiste des matériaux naturels chez IKEA affirme que «le liège est un beau matériau chaleureux qui affiche un aspect naturel et riche à la fois. Robuste, résistant à l’eau et facile à nettoyer, il joue aussi les isolants thermiques et acoustiques. N’est-ce pas parfait pour des meubles?»

Associé à des pieds tubulaires en métal noir, il confère à l’objet un aspect chaleureux et très élégant! Avec cette nouvelle collection, IKEA suit son idée de mobilier aux lignes sobres et met une fois de plus l’accent sur les matériaux naturels et s’installe dans une démarche écologique.

 

150204_ilse_ikea_0202

ikea-x-isle-5

ikea-x-isle-3

ikea-x-isle-2

150204_ilse_ikea_0231

150204_ilse_ikea_0224

J’adore ce matériau, et je regrette tellement que la toute la collectionne soit pas disponible au canada!! Peut-être en 2017??Croisons les doigts!!

Fondatrice & Directrice artistique Voyageuse, curieuse, ses inspirations graphiques viennent du bout du monde ou du coin de la rue.