bio

L’éponge konjac, le secret naturel d’une peau saine

Voici objet 100 % naturel qui pourrait révolutionner votre routine beauté. Découvrez tout ce que vous devez savoir sur l’éponge konjac. Vous avez été nombreuses à réagir, à propos de mon article sur concernant la toxicité du vernis à ongles. C’est pourquoi aujourd’hui j’ai décidé de vous parler à nouveaux des produits que j’utilise. Ce topique portera donc sur les nombreuses vertus de l’éponge de Konjac.

D’où ça vient le konjac?

Le konjac est un légume qui provient tout droit de l’Asie du Sud-Est. Il pousse en forêt au Vietnam, en Chine, en Indonésie, Corée du Sud et au Japon.

Ce légume fait parti de la famille des Araceae. Il est consommé et cuisiné principalement au Japon. En effet, le Japon est le premier pays à avoir tiré profit des nombreuses vertus de cette plante. On l’utilise en tant que produit alimentaire, mais eglament pour soigner. Elle aurait des effets bénéfiques pour vaincre contre la toux, les brûlures d’estomac et autres troubles intestinaux.

 

konjac-eponge-secret-naturel-beaute-peau-saine-vegan

Qu’est-ce que l’éponge konjac?

L’éponge konjac est un produit d’origine naturelle. Elle est fabriquée à partir de base de racine de konjac.

Comment est-elle fabriquée exactement?   

Pour faire l’éponge Konjac, on récupère la « poudre de konjac », qui se trouve dans la racine. Ensuite, la poudre est mélangée avec de l’eau. Puis, pour donner une forme à ce mélange, on verse le tout dans un moule. C’est ainsi que l’éponge prend sa forme.

Quels sont les bienfaits de l’éponge konjac? 

Vous l’aurez compris donc, l’éponge n’est composée que de deux seuls ingrédients : de l’eau et de la poudre de Konjac !!!

Mais au sein de ces deux ingrédients, on retrouve donc leurs bienfaits naturels, à savoir : eau, protéine, sodium, magnésium, fer, la vitamine A-E-D-B1-B2-B6-B12 et C.

Complètement naturelle, l’éponge konjac est une merveille pour la peau

En bref, elle :

– nettoie la peau,

– exfolie en douceur,

– ravive l’éclat naturel de la peau,

– hydrate et apaise les peaux sèches,

– calme les peaux à problèmes.

Il existe plusieurs types d’éponges Konjac laquelle choisir ?

Il existe plusieurs types d’éponges : Argile rouge (peaux sèches et sensibles), charbon de bambou (peaux acnéiques), argiles jaunes (peaux matures), argile verte (peaux mixtes), et la blanche qui est naturelle et adaptée à tous types de peau.

Et bien lors de la fabrication il arrive que différents produits soient ajoutés à la base de préparation. Cela permet d’augmenter les effets bénéfiques de l’éponge.

konjac-eponge-secret-naturel-beaute-peau-saine-vegan

L’éponge konjac c’est pour qui?

Elle convient à tout type de peau, même les bébés, même les peaux acnéiques ou souffrantes d’eczéma, même pour les Messieurs. Elle s’utilise aussi bien sur le visage que sur le corps.

Comment utiliser l’éponge konjac?

Franchement au début j’étais un peu dubitative… Car à première vue l’éponge s’apparente à une pierre ponce, mais ultra légère… En fait, il suffit de l’humidifier pour qu’elle devienne toute molle et douce.

Fabriquée à base de la fameuse racine, l’éponge gonfle au contact de l’eau.

• Avant la toute première utilisation, il est quand même conseillé de la rincer avec de l’eau chaude.

• Une fois que l’éponge prend son aspect spongieux, masser votre visage avec. (Nul besoin d’ajouter de savon, ou autre sur l’éponge. En effet, l’éponge contient de nombreux agents actifs. De plus, le nettoyant pourrait amoindrir les bienfaits naturels de celle-ci. C’est pourquoi donc je vous conseille de l’utiliser telle quelle!)

• Après utilisation, bien rincer l’éponge, et l’essorer délicatement enfin d’en ressortir le maximum d’eau, le tout sans l’abîmer. Elle vient généralement avec un cordon. Lorsque vous l’avez utilisée, c’est très simple. Vous n’avez plus qu’à la suspendre avec la petite ficelle accrochée à l’éponge.

Comment prendre soin de mon éponge?

Attention cependant, n’oubliez pas que l’éponge est naturelle, et que c’est une plante. Elle est donc très fragile, et sujette aux agressions extérieures…

3 conseils pour prendre soin de votre éponge

#1Pour conserver votre éponge en parfait état plus longtemps, nous vous conseillons vraiment de la suspendre par son cordon dans une pièce bien ventilée. Évitez de la suspendre dans votre salle de bain si celle-ci est sans ouverture et de petite taille.

# 2 voulez à ne pas tordre ou déformer l’éponge pour l’essorer; simplement la presser délicatement.

# 3 il est donc important et nécessaire de la stériliser à nouveau une fois par mois ou plus si possible, en la mettant dans de l’eau bouillante durant 3 minutes et en la laissant sécher à nouveau. Pour ce faire, vous pouvez plonger l’éponge 1 minute dans de l’eau ayant préalablement été portée à ébullition dans une casserole. Vous pouvez ajouter quelques gouttes d’huile essentielle de Tea Tree dans l’eau. Purifiante et antibactérienne, l’huile essentielle de Tea Tree vous aidera à garder votre éponge propre et sans moisissure.

Où l’acheter?

L’éponge de Konjac se trouve dans certains magasins bio, ou pharmacies. De nombreuses marques et enseignes ont sorti leurs propres éponges konjac. Quelques exemples : lamazunaerborianaromazonemademoiselle bio

Quel est son impact écologique ?

Les points positifs de l’éponge konjac 

Cela permet de ne plus acheter :

• de crème pour le visage ce qui signifie moins de consommation en plastique!

• de soin exfoliant!

• de savon de visage!

Les points négatifs de l’éponge konjac :

La durabilité

100 % naturelle et donc 100 % biodégradable, l’éponge konjac se conserve environ trois à six moissons la fréquence de l’utilisation.. Lorsque l’éponge arrive en fin de vie, elle commence à s’effriter. C’est alors le moment de la composter.

Le transport 

Le produit vient de loin. Ils proviennent du majoritairement du Japon ou encore d’Asie…Alors cela augmente pas mal son impact écologique.

L’emballage

De plus afin de protéger l’éponge des bactéries, pendant le transport elle est emballée dans du plastique et/ou du carton.

 

konjac-eponge-secret-naturel-beaute-peau-saine-vegan

Fondatrice & Directrice artistique Voyageuse, curieuse, ses inspirations graphiques viennent du bout du monde ou du coin de la rue.

Vernis à ongles et toxicité

Aujourd’hui le vernis, c’est presque devenu un accessoire de mode. On en vend pour les femmes, pour ados, et même pour animaux. Cependant, derrière ces jolies couleurs glossy, se cachent en vérité des cocktails parfois toxiques, et nocifs pour la santé. Alors que de nombreux blogues beauté passent au crible, le temps de pose, la couleur, la tenue, rares sont ceux qui abordent la question de la composition de ces produits.

C’est pourquoi même si le vernis n’est pas mon sujet de prédilection, je crois que c’est important d’aborder ce sujet, afin de dévoiler les dangers que leurs ingrédients provoquent! Je n’aurais pas cru auparavant parler de ça ici, mais je me rends compte que ça fait partie de mon nouveau mode de vie. Alors comment suis-je venue à m’intéresser à cela? Et bien tout simplement, un jour en m’appliquant du vernis l’odeur dégagée m’a interpellée. N’ayant pas la réponse, je suis allée faire un petit tour sur Google mon ami, et j’ai découvert les effets pervers de cocktails chimiques contenus dans ces petits flacons.

Alors un vernis à ongles ça contient quoi?

En gros, on retrouve toujours les mêmes ingrédients à savoir de la résine, des colorants, des solvants et des conservateurs. Le problème c’est de choisir les bons!! Car cette chimie n’est pas sans conséquence sur l’organisme. En effet parmi les substances présentes dans la composition des vernis à ongles certaine sont allergisantes tandis, que d’autres sont toxiques pour notre organisme.

Alors pour remédier à cela il faut apprendre à déchiffrer les étiquettes. Le travail ne va pas être simple, car il n’est pas évident de décrypter ces composants chimiques. Alors, premier conseil, munissez-vous d’une loupe et/ou de lunettes! Car les étiquettes ne sont souvent guère plus grandes qu’un ongle, alors que la liste des ingrédients est souvent à rallonge. Voici les composants à proscrire si vous souhaitez protéger votre santé.

 

Un vernis à ongles sans danger pour la santé ne devrait pas contenir de dibutylphtalate, de toluène, de formaldéhyde, ou de xylène.

– le formaldéhyde:

On le retrouve également sous des appellations telles qu’éthanal, aldéhyde formique ou encore formol. Le rôle du formaldéhyde dans la composition, c’est d’agir comme durcisseur. Mais ce durcisseur n’est pas anodin, il a été identifié depuis 2004 comme cancérigène par le Centre International de Recherche sur le Cancer. D’autres études montrent qu’il serait également le responsable de problèmes respiratoires. Mais contre toute attente malgré ces effets nocifs sur la santé, sa présence est tolérée. Oui, les laboratoires sont tout de même autorisés à utiliser le formaldéhyde. La seule condition qui leur est imposée c’est de ne doivent pas dépasser une concentration de 5 %. Donc, si vous êtes une adepte du vernis, il est peut-être temps de faire un petit ménage au sein de votre collection!

– le dibutylphtalate:

Le dibutylphtalate se cache sous d’autres appellations comme le phtalate de dibutyle. Il est plus connu sous l’abréviation DBP. Il a un rôle de solvant et de plastifiant. Son action empêche les vernis de craqueler. Cependant il est identifié comme étant la cause d’allergies cutanées et respiratoires. Les DBP ont été interdits en Europe par la réglementation européenne sur les cosmétiques depuis 1976. Cette interdiction a entraîné sa suppression au sein des laboratoires européens. Cependant cette restriction ne s’applique pas aux vernis importés; donc si votre vernis provient de loin, soyez attentifs aux étiquettes!

–  le toluène:

Il est également appelé méthylbenzène ou phénylméthane. Son action rend l’application du vernis à ongles plus fluide. Cependant sa présence engendrerait elle aussi d’allergies cutanées et respiratoires.

– le camphre synthétique:

C’est un neurotoxique qui est dangereux pour le système nerveux par inhalation. Il est considéré comme potentiellement cancérigène,

– le xylène:

Il est aussi présent sous le nom de diméthylbenzène. C’est un dérivé du pétrole qui sert de solvant dans les vernis. Cette substance est nocive lorsqu’elle est inhalée et peut causer des maux de tête, des vertiges, et à forte dose des pathologies de l’estomac.

 

Bref, le vernis à ongles est nocif pour vous, mais également pour l’environnement…

En effet, après quelques mois d’utilisation, le vernis sèche. Alors lors d’un ménage on le met dans notre petite poubelle de salle de bain. Or, le vernis contient des substances chimiques nocives. La composition chimique d’un flacon de vernis est comparable aux compositions des peintures appliquées pour le revêtement des voitures. C’est pourquoi on devrait agir en conséquence pour la fin de vie de ces produits. Il faut donc les déposer dans un Écocentre adéquat qui se charge de la collecte des résidus domestiques dangereux.

 

Sinon, à part arrêter de porter du vernis, il existe des compagnies engagées qui utilisent des produits plus respectueux…

 

 

 

À ce propos, j’ai déniché sur instagram une marque de vernis qui respecte votre santé. Il s’agit de la marque Soigné Botanique. Je l’ai découvert, car j’ai été séduite par la mise en scène de ces produits, au premier coup d’œil. Ensuite j’ai découvert que cette marque au nom français cache en réalité une marque anglaise, qui soigne la composition de ces produits. En effet, leurs formules de vernis sont composées à 85 % de composants d’origine naturelle. Ce choix leur permet d’avoir l’appellation 5 — free. Cette appellation certifie que les vernis sont sans DBP, sans toluène, sans formaldéhyde, sans résine de Formaldéhyde et sans camphre synthétique. Ils sont donc sans risque pour votre santé. De plus leurs produits ne sont pas testés sur les animaux et sont « vegan friendly ». Il n’y a donc pas d’ingrédient d’origine animale non plus! Bref ils ont tout pour plaire.
Par ailleurs, ils ont mis le paquet sur le packaging. Cela ne va sans doute déplaire à certaines. Mais je suis obligée par déformation professionnelle de souligner le soin porté à ces produits. Les vernis sont disposés dans de superbes coffrets.

Et il n’y a pas que moi qui le dis, car les vernis Soigné Botanique ont remporté un prix décerné par Beauty Shortlist Awards.

Pour finir, apprenez à lire les étiquettes et méfiez-vous! Car, ce n’est pas parce qu’une marque se qualifie de bio que la composition du vernis est garantie 100 % naturelle. Ni que tout ce qui est naturel est bon pour la santé… Voilà attention à ne pas faire de raccourcis trop rapidement. Lisez toujours les étiquettes avec un œil aguerri! Avec le temps, vous prendrez l’habitude! Bon magasinage, et prenez soin de vous, et de vos ongles! Et n’hésitez pas à vous offrir ces jolis vernis, respectueux. La qualité est au rendez-vous! Si vous connaissez ces vernis et avez déjà testé, n’hésitez pas à me donner vos avis!

Fondatrice & Directrice artistique Voyageuse, curieuse, ses inspirations graphiques viennent du bout du monde ou du coin de la rue.