artiste

dynabeat-nouveau-clip-de-jain-musique

Dynabeat, le nouveau clip de Jain !

Jain n’a que 25 ans, mais elle a déjà révolutionné la scène musicale française en à peine quelques mois!

En effet, dès la sortie de son premier opus « Zanaka », le succès est immédiat. Cet album, un délicieux cocktail d’influences hip-hop, soul et de sons africains. Ce joyeux mix a séduit et l’album s’est vite retrouvé disque d’or.

Jain a beaucoup voyagé au cours de sa vie.

Tout ces lieux l’ont marqué et ont influencé sa personnalité sa façon de voir les choses et donc sa musique!  L’album Zanaka porté par les titres forts de « Makeba » et « Come » lui a valu une nomination aux Victoires de la musique en 2016. Une nomination qui lui a permis d’être sacrée meilleure artiste féminine de l’année, mais aussi de rafler les prix du meilleur clip pour sa chanson « Makeba ». Ce clip a été tourné à Johannesburg. Il rend hommage à la chanteuse Miriam Makeba, militante des droits de l’Homme en Afrique du Sud, décédée en 2008.

Après une tournée internationale et sa Victoire de la Musique du meilleur clip, Jain revient avec un nouveau clip Dynabeat :

Dynabeat une chanson un peu plus disco de l’album.

À l’image du clip vidéo « Makeba » tourné en Afrique du Sud, Jain continue de nous fait voyager, mais cette fois en Thaïlande pour la vidéo de son clip « Dynabeat ». Ce morceau aux sonorités plus disco est apparu fin 2016 sur la réédition de son album « Zanaka ».

Comme on ne change pas une équipe qui gagne :

Jain s’est une fois de plus entourée des réalisateurs Greg et Lio.   Gregory Ohrel et Lionel Hurlé sont déjà ceux qui ont tourné les vidéos des tubes « Makeba » et « Come ». Comme dans ces clips précédents on retrouve des influences surréalistes et le goût de l’artiste pour les effets spéciaux, les transitions délirantes.

Ainsi dans ce nouveau clip on retrouve des illusions d’optique gênantes, des symétries troublantes, des perspectives impossibles. Le tout est rythmé par des chorégraphies enivrantes qui défient la gravité.

C’est un véritable plaisir pour les yeux et pour les oreilles!

L’alchimie avec l’univers surréaliste de la chanteuse, jeu de zoom et de dézoome est tout simplement malade!  On retrouve aussi quelques éléments vintages comme les gros téléviseurs omniprésents ou encore comme le Walkman ou les cassettes envahissantes. Cet univers contraste avec le petit robot qui s’apparente à un hologramme.

Bonne écoute !

Fondatrice & Directrice artistique Voyageuse, curieuse, ses inspirations graphiques viennent du bout du monde ou du coin de la rue.

Miloé, un univers archi détaillé !

Émilie Thieuleux dessine sous l’acronyme de Miloé. En premier lieu, Miloé, c’est une jeune designer française. Elle a été formée à l’École d’Enseignement Supérieur d’Art de Bordeaux (EBABX). Suite à l’obtention de son diplôme en design, elle s’est rapidement dirigée vers l’illustration. Dans ses dessins, on retrouve son univers fin, sensible et délicat.

Des illustrations pleine d’onirisme

C’est avec un style très personnel, qu’elle mélange pointillisme et dessin. Elle utilise la technique du stippling (l’équivalent français du pointillisme). C’est à dire, elle recrée les ombres et les volumes à l’aide de points plus ou moins gros et plus ou moins écartés les uns des autres. Bref, ici tout est affaire de trames pour une restitution parfaite des détails qui sont devenus sa marque de fabrique ses illustrations.

Finalement, je vous laisse découvrir la finesse de ces dessins au travers d’une sélection de ses illustrations. N’hésitez pas à jeter un œil sur sa page instagram ou sur son tumblr pour en découvrir d’autres.

 

illustrations-emilie-thieuleux-miloe-1

illustrations-emilie-thieuleux-miloe-2 illustrations-emilie-thieuleux-miloe-4illustrations-emilie-thieuleux-miloe-6illustrations-emilie-thieuleux-miloe-3
illustration-emilie-thieuleux-miloe-5

Enfin, bienvenue dans son monde. Un univers archi détaillé et plein de créatures farfelues!

Alors ces microcosmes vous plaisent? En fin de compte, ça me fait vraiment penser au poème de l’huître de Francis Ponge. Ça vous dit quelque chose ?

Vous pouvez consulter cet article qui analyse ce poème. Sinon, pour les plus littéraires, et les rats de bibliothèque, vous pouvez aller lire Le parti pris des choses.

Bonne lecture !

Fondatrice & Directrice artistique Voyageuse, curieuse, ses inspirations graphiques viennent du bout du monde ou du coin de la rue.

Juste une ligne

Je ne suis pas une grande fan de tatouage.
 Aujourd’hui j’aimerais vous parler des tatouages de Mo gangi .
Mo gangi est un artiste allemand basé à Berlin. Il a un style particulier. Sa particularité c’est qu’il réalise toujours ses tatouages d’une seule ligne.
Je trouve ces oeuvres particulièrement séduisantes. Ces traits fins leur confèrent un minimalisme très élégant.
mo-gangi-one-line-tattoos-1 mo-gangi-one-line-tattoos-9
mo-gangi-one-line-tattoos-8
mo-gangi-one-line-tattoos-5
mo-gangi-one-line-tattoos-4
mo-gangi-one-line-tattoos-2

Et vous quelles sont vos tatoueurs chouchou?

Fondatrice & Directrice artistique Voyageuse, curieuse, ses inspirations graphiques viennent du bout du monde ou du coin de la rue.