liège

Le liège, un matériau naturel qui a tout pour plaire :

Le liège, ça vient d’où?

C’est un matériau naturel qui provient de l’écorce du chêne-liège. Il existe de nombreuses variétés de chênes dans le monde, mais seule une variété produit du liège.

Le Chêne-liège est un arbre qui pousse essentiellement dans la péninsule ibérique, et principalement au Portugal. Cependant on n’en retrouve à divers endroits dans le sud de la France.

 

Comment récolte-t-on le liège?

Il est récolté à partir de l’écorce renouvelable de la partie centrale de l’arbre. Les arbres ne sont pas endommagés ou abattus lors de la récolte. Cela permet à l’écorce de repousser complètement maintes et maintes fois. L’écorce prend une texture plus lisse de récolte en récolte.

Cependant, afin de prendre soin de l’arbre. Pour cela, il ne faut pas récolter la première écorce, avant que l’arbre n’ait atteint sa maturité. Il faut donc patienter environ de 25 ans, afin de pouvoir extraire le liège pour la première fois.

Un chêne-liège peut vivre jusqu’à 200 ans. Mais la récolte se fait une seule fois tous les neuf ans. Au cours de leurs longues vies, les chênes-lièges peuvent être récoltés environ une vingtaine de fois.

Aujourd’hui encore, les chênes-lièges sont dépouillés de leur écorce à la main. La technique utilisée est une technique traditionnelle qui a fait ces preuves depuis plusieurs centaines d’années.

 

Le liège a une structure particulière :

Elle est semblable à celle d’un nid d’abeille. En effet, chaque centimètre cube contient environ 40 millions de cellules. Ces cellules et les espaces entre eux sont remplis avec un mélange gazeux similaire à celui de l’air. C’est cette composition chimique qui rend le liège si remarquable.

La structure et la composition unique du liège lui confèrent ses nombreuses qualités :

Les cellules coussinées du liège sont aussi connues sous le terme de mémoire élastique. En effet, lorsqu’elles sont comprimées, elles cherchent constamment à revenir à leur taille d’origine. Ainsi, cette mémoire élastique permet au liège d’être imperméable. Mais c’est aussi grâce à cette élasticité qu’il est également capable d’accepter certaines variations de température et de pression.

Le liège a des propriétés et des qualités uniques qu’aucun ingénieur n’est parvenu à copier ou à améliorer, de façon synthétique.

Ce matériau 100 % naturel a de nombreuses qualités à savoir :

– léger,

–  l’imperméable,

–  l’imputrescible,

–  isolant,

–  élastique et compressible,

–  résistant au feu,

–  facile à recycler.

 

Pourquoi devrions-nous TOUS utiliser ce matériaux ?

C’est une ressource naturelle, renouvelable et durable :

C’est un matériau à faible impact environnemental, et économique, donc c’est à privilégier. D’autant plus, qu’il favorise un fort développement économique tout en permettant de conserver et développer un savoir-faire ancestral.

Chaque partie du chêne-liège sert dans un but écologique ou économique, et presque rien n’est jeté aux déchets.

 

Où retrouve-t-on le liège dans nos habitations ?

Tout d’abord, on l’utilise seul comme matériau principal. Mais, parfois il est mélangé à d’autres matériaux. On l’utilise depuis des siècles pour en faire des flotteurs, des bouchons, des semelles, des bancs, des tabourets ou encore des ustensiles domestiques.

Enfin, si vous ne trouvez pas l’objets parfait, dans vos boutiques préférées, pensez à le faire vous-même !

 

Fondatrice & Directrice artistique Voyageuse, curieuse, ses inspirations graphiques viennent du bout du monde ou du coin de la rue.