packaging

DIY : pochette en papier pour calendrier de l’avent

Coucou !

Noël approche ! Bientôt ce sera le moment d’ouvrir vos calendriers de l’avent !

Mais avant ça, pourquoi ne pas le créer vous-même ?  Un calendrier de l’avent 100% perso et handmade à base de petites pochettes en papier.

Dans ce tuto je vais vous apprendre à créer des petites pochettes à partir de différents papiers cadeaux.

C’est plutôt simple, surtout lorsque l’on a pris le pli ! (et c’est le cas de le dire 🙂 )

pochette-cadeaux-papier-calendrier-avent-pliage_DIY

Pour ce DIY pochette en papier, il vous fau­dra :

  • des rouleaux de papier cadeau
  • de la colle blanche et un pinceau
  • une paire de ciseaux
  • une règle

 

Étape 1 :

Découpez un carré de papier cadeau : ici 23 par 23 cm

pochette-cadeaux-papier-calendrier-avent-pliage_DIY

 

 

Étape 2 :

Pliez votre papier à environ un 1/4 du carré

pochette-cadeaux-papier-calendrier-avent-pliage_DIY

Étape 3 :

Puis, pliez la deuxième moitié du papier de sorte que les deux bords se touchent, puis les coller à l’aide de colle blanche ou en stick.

pochette-cadeaux-papier-calendrier-avent-pliage_DIYpochette-cadeaux-papier-calendrier-avent-pliage_DIY

Étape 4 :

Ensuite, pliez maintenant le bas de votre future pochette (à environ 1/4 aussi)

pochette-cadeaux-papier-calendrier-avent-pliage_DIY

Étape 5 :

Rabattez chaque coté du rectangle de sorte à créer deux triangles (qui forment le carré)

pochette-cadeaux-papier-calendrier-avent-pliage_DIY

Étape 6 :

Pliez les pointes des triangles vers l’intérieur du carré.

pochette-cadeaux-papier-calendrier-avent-pliage_DIY

pochette-cadeaux-papier-calendrier-avent-pliage_DIY

Étape 7 :

Collez les deux pointes (petits triangles) précédemment créées.

 

 

 

 

 

Étape 8 :

Pliez les bords de la pochette en long.

pochette-cadeaux-papier-calendrier-avent-pliage_DIY

Étape 9 :

Reformer la pochette : rentrez les bords et reformer les plis dans le bon sens.

pochette-cadeaux-papier-calendrier-avent-pliage_DIY pochette-cadeaux-papier-calendrier-avent-pliage_DIY

Étape 10 :

Enfin, finir le haut du petit sac en repliant deux fois les bords.

pochette-cadeaux-papier-calendrier-avent-pliage_DIY          

Et voilà !  pochette-cadeaux-papier-calendrier-avent-pliage_DIY

Vous pouvez maintenant remplir vos petits sacs en papier. Vous pouvez y glisser des bonbons,  des chocolats ou encore des petits jouets… Bref 1000 possibilités s’offrent à vous !

Enfin, je vous suggère de les accrocher à l’aide de ruban à une couronne, un sapin ou encore une jolie branche par exemple ! Voir la suite du tutoriel ici

 

pochette-cadeaux-papier-calendrier-avent-pliage_DIY

 

pochette-cadeaux-papier-calendrier-avent-pliage_DIY

 

packaging-lunch-box-panier-repas-kaleidocycle-flip-food-flexahedron-4

Packaging: une lunch box en forme de kaleidocycle

Un panier-repas en forme de kaleidocycle :

Une lunch box à compartiments :

Flip Food est un panier-repas à six compartiments. Il a été conçu par Ilias Markolefas et Nathalia Martinez Saavedra. Il a la forme d’un kaleidocycle.

packaging-lunch-box-panier-repas-kaleidocycle-flip-food-flexahedron-0

 

On dit que le Kaléidocycle, aussi appelé flexahedron a été inventé par un étudiant de mathématiques qui s’ennuyait. Ce petit jouet peut vous amuser pendant des heures… car il a la particularité de pouvoir se tourner à l’infini.

Le kaléidocylce est en fait, un anneau en trois dimensions composées de tétraèdres, c’est-à-dire de pyramides à base triangulaire. Ces anneaux tournent sur eux-mêmes, ce qui donne un effet… presque hypnotique!

On voit aussi souvent des GIF de kaléidocycles sur internet pour leur pouvoir hypnotisant.

packaging-lunch-box-panier-repas-kaleidocycle-flip-food-flexahedron-6

Géométrie, origami, kaléidocycle et M. C. Escher :

La première fois que j’avais rencontré le terme « kaléidocycle », c’était dans le livre « M. C. Escher Kaleidocycles » de Doris Schattschneider. Je me souviens bien de ce livre, feuilleté un après-midi chez Nature et Découvertes. La régularité et la symétrie de la géométrie des kaléidocycles étaient combinés à l’art graphique d’Escher. Cela me fascinait. Ce livre contient de modèles de rotation tridimensionnels. Il associe la magie des œuvres d’Escher aux mathématiques en trois dimensions. Il permet d’assembler de fabuleux modèles géométriques grâce à des feuilles prédécoupées.

Du kaléidocycle à la Flip Food Lunchbox

La Flip-Food Lunchbox, est basée sur un patron de kaléidocycle. Mais au lieu de coller et de sceller les tétraèdres ils restent ouvert. Ce qui permet au kaleidocycle en tant que forme tridimensionnelle  de pouvoir contenir quelque chose. Ainsi il est possible d’y ranger des éléments, comme un déjeuner.

 

 

 

packaging-lunch-box-panier-repas-kaleidocycle-flip-food-flexahedron-2

Ce sac à lunch est réalisable en papier brun. Les designers ont également conçus des pochoirs géométriques.

 

packaging-lunch-box-panier-repas-kaleidocycle-flip-food-flexahedron-1

packaging-lunch-box-panier-repas-kaleidocycle-flip-food-flexahedron-3

 

Ce projet d’Ilas Markolefas et de Nathalia Martinez Saavedra, a été présenté en 2013 lors de la Semaine de la design à Milan. Il faisait partie de l’exposition « Altered Appliances » de Piet Zwart Institute.

Pensez-vous que cette Lunch-box, sera un jour utilisée dans la restauration rapide à emporter ?

 

Fondatrice & Directrice artistique Voyageuse, curieuse, ses inspirations graphiques viennent du bout du monde ou du coin de la rue.

Vernis à ongles et toxicité

Aujourd’hui le vernis, c’est presque devenu un accessoire de mode. On en vend pour les femmes, pour ados, et même pour animaux. Cependant, derrière ces jolies couleurs glossy, se cachent en vérité des cocktails parfois toxiques, et nocifs pour la santé. Alors que de nombreux blogues beauté passent au crible, le temps de pose, la couleur, la tenue, rares sont ceux qui abordent la question de la composition de ces produits.

C’est pourquoi même si le vernis n’est pas mon sujet de prédilection, je crois que c’est important d’aborder ce sujet, afin de dévoiler les dangers que leurs ingrédients provoquent! Je n’aurais pas cru auparavant parler de ça ici, mais je me rends compte que ça fait partie de mon nouveau mode de vie. Alors comment suis-je venue à m’intéresser à cela? Et bien tout simplement, un jour en m’appliquant du vernis l’odeur dégagée m’a interpellée. N’ayant pas la réponse, je suis allée faire un petit tour sur Google mon ami, et j’ai découvert les effets pervers de cocktails chimiques contenus dans ces petits flacons.

Alors un vernis à ongles ça contient quoi?

En gros, on retrouve toujours les mêmes ingrédients à savoir de la résine, des colorants, des solvants et des conservateurs. Le problème c’est de choisir les bons!! Car cette chimie n’est pas sans conséquence sur l’organisme. En effet parmi les substances présentes dans la composition des vernis à ongles certaine sont allergisantes tandis, que d’autres sont toxiques pour notre organisme.

Alors pour remédier à cela il faut apprendre à déchiffrer les étiquettes. Le travail ne va pas être simple, car il n’est pas évident de décrypter ces composants chimiques. Alors, premier conseil, munissez-vous d’une loupe et/ou de lunettes! Car les étiquettes ne sont souvent guère plus grandes qu’un ongle, alors que la liste des ingrédients est souvent à rallonge. Voici les composants à proscrire si vous souhaitez protéger votre santé.

 

Un vernis à ongles sans danger pour la santé ne devrait pas contenir de dibutylphtalate, de toluène, de formaldéhyde, ou de xylène.

– le formaldéhyde:

On le retrouve également sous des appellations telles qu’éthanal, aldéhyde formique ou encore formol. Le rôle du formaldéhyde dans la composition, c’est d’agir comme durcisseur. Mais ce durcisseur n’est pas anodin, il a été identifié depuis 2004 comme cancérigène par le Centre International de Recherche sur le Cancer. D’autres études montrent qu’il serait également le responsable de problèmes respiratoires. Mais contre toute attente malgré ces effets nocifs sur la santé, sa présence est tolérée. Oui, les laboratoires sont tout de même autorisés à utiliser le formaldéhyde. La seule condition qui leur est imposée c’est de ne doivent pas dépasser une concentration de 5 %. Donc, si vous êtes une adepte du vernis, il est peut-être temps de faire un petit ménage au sein de votre collection!

– le dibutylphtalate:

Le dibutylphtalate se cache sous d’autres appellations comme le phtalate de dibutyle. Il est plus connu sous l’abréviation DBP. Il a un rôle de solvant et de plastifiant. Son action empêche les vernis de craqueler. Cependant il est identifié comme étant la cause d’allergies cutanées et respiratoires. Les DBP ont été interdits en Europe par la réglementation européenne sur les cosmétiques depuis 1976. Cette interdiction a entraîné sa suppression au sein des laboratoires européens. Cependant cette restriction ne s’applique pas aux vernis importés; donc si votre vernis provient de loin, soyez attentifs aux étiquettes!

–  le toluène:

Il est également appelé méthylbenzène ou phénylméthane. Son action rend l’application du vernis à ongles plus fluide. Cependant sa présence engendrerait elle aussi d’allergies cutanées et respiratoires.

– le camphre synthétique:

C’est un neurotoxique qui est dangereux pour le système nerveux par inhalation. Il est considéré comme potentiellement cancérigène,

– le xylène:

Il est aussi présent sous le nom de diméthylbenzène. C’est un dérivé du pétrole qui sert de solvant dans les vernis. Cette substance est nocive lorsqu’elle est inhalée et peut causer des maux de tête, des vertiges, et à forte dose des pathologies de l’estomac.

 

Bref, le vernis à ongles est nocif pour vous, mais également pour l’environnement…

En effet, après quelques mois d’utilisation, le vernis sèche. Alors lors d’un ménage on le met dans notre petite poubelle de salle de bain. Or, le vernis contient des substances chimiques nocives. La composition chimique d’un flacon de vernis est comparable aux compositions des peintures appliquées pour le revêtement des voitures. C’est pourquoi on devrait agir en conséquence pour la fin de vie de ces produits. Il faut donc les déposer dans un Écocentre adéquat qui se charge de la collecte des résidus domestiques dangereux.

 

Sinon, à part arrêter de porter du vernis, il existe des compagnies engagées qui utilisent des produits plus respectueux…

 

 

 

À ce propos, j’ai déniché sur instagram une marque de vernis qui respecte votre santé. Il s’agit de la marque Soigné Botanique. Je l’ai découvert, car j’ai été séduite par la mise en scène de ces produits, au premier coup d’œil. Ensuite j’ai découvert que cette marque au nom français cache en réalité une marque anglaise, qui soigne la composition de ces produits. En effet, leurs formules de vernis sont composées à 85 % de composants d’origine naturelle. Ce choix leur permet d’avoir l’appellation 5 — free. Cette appellation certifie que les vernis sont sans DBP, sans toluène, sans formaldéhyde, sans résine de Formaldéhyde et sans camphre synthétique. Ils sont donc sans risque pour votre santé. De plus leurs produits ne sont pas testés sur les animaux et sont « vegan friendly ». Il n’y a donc pas d’ingrédient d’origine animale non plus! Bref ils ont tout pour plaire.
Par ailleurs, ils ont mis le paquet sur le packaging. Cela ne va sans doute déplaire à certaines. Mais je suis obligée par déformation professionnelle de souligner le soin porté à ces produits. Les vernis sont disposés dans de superbes coffrets.

Et il n’y a pas que moi qui le dis, car les vernis Soigné Botanique ont remporté un prix décerné par Beauty Shortlist Awards.

Pour finir, apprenez à lire les étiquettes et méfiez-vous! Car, ce n’est pas parce qu’une marque se qualifie de bio que la composition du vernis est garantie 100 % naturelle. Ni que tout ce qui est naturel est bon pour la santé… Voilà attention à ne pas faire de raccourcis trop rapidement. Lisez toujours les étiquettes avec un œil aguerri! Avec le temps, vous prendrez l’habitude! Bon magasinage, et prenez soin de vous, et de vos ongles! Et n’hésitez pas à vous offrir ces jolis vernis, respectueux. La qualité est au rendez-vous! Si vous connaissez ces vernis et avez déjà testé, n’hésitez pas à me donner vos avis!

Fondatrice & Directrice artistique Voyageuse, curieuse, ses inspirations graphiques viennent du bout du monde ou du coin de la rue.

Le jeu de construction réinventé par un architecte

Les legos et les Kapla sont connus de tous. Ils sont partis intégrantes de nos enfances. Mais il se pourrait bien qu’un nouveau jeu s’impose dans les années à venir, sur le marché du jeu de construction. Il s’agit du Tsumiki, ce qui signifie littéralement « Lego japonais ». C’est un jeu conçu par l’architecte japonais Kengo Kuma. Il est mondialement connu pour son travail méticuleux. Il a énormément travaillé la question de l’assemblage des structures de bois.


Cet architecte est également le concepteur d’une panoplie de projets. Il a conçu aussi bien des musées comme le Nezu Institute of fine arts à Tokyo, le Xinjin Zhi ou encore le château de Kanayama à Gunma. Mais il a aussi conçu des maisons « Mesh/earth » à Tokyo, ainsi que des hôtels, comme l’hôtel international de Kyoto. C’est aussi lui qui a remporté la candidature pour la conception du nouveau stade olympique de Tokyo.

Un jeu de construction conçu par un architecte, ça donne quoi ?

Kuma a imaginé un jeu de construction avec lequel il aurait sans doute aimé jouer lorsqu’il était plus jeune. Car le Tsumiki représente en quelque sorte le prolongement de l’œuvre architecturale de Kuma. En effet, ce jouet créatif se compose des pièces en forme de V. À la base de chaque branche se trouvent des encoches qui permettent aux blocs d’être associés avec une grande flexibilité. Les combinaisons et l’empilement de pièces sont multiples et permettent de créer des formes organiques telles que des animaux, ou encore des sculptures. Les éléments triangulaires permettent de laisser libre cours à votre imagination. Ce jeu est adapté aux personnes de tous âges. Il permet non seulement de satisfaire le goût intuitif du jeu de construction, mais également d’entretenir la dextérité.

Un joli packaging, pour un jeu écoresponable

L’emballage du Tsumiki est également très élégant. Les pièces sont conservées dans de petites boîtes en forme de maisons avec des toits pointus. L’emballage comporte une fente qui attire le regard. Cela permet d’appréhender la matière et la texture des blocs de cèdre. Pour la fabrication du jeu Tsumiki l’architecte japonais Kengo Kuma, a collaboré avec l’organisation de protections des forêts « more trees ». Les blocs sont composés en bois de cèdre du Japon et certifiés par le Forest Stewardship Council (FSC).

 

Le jeu Tsumiki peut inspirer aux enfants, un goût pour l’esthétique et la nature. Et contrairement aux jeux en plastique, il a un impact positif sur l’environnement ainsi que sur de la protection de la nature. Tsumiki est disponible en trois formats différents. Il est possible d’acheter des boites de 7, 13 ou 22 pièces. Elles sont disponibles en ligne pour environ 70 $ ici.

Fondatrice & Directrice artistique Voyageuse, curieuse, ses inspirations graphiques viennent du bout du monde ou du coin de la rue.

Byredo: parfumerie, typographie et minimalisme

La Maison suédoise de parfums Byredo a été fondée en 2006. Ben Gotham est le fondateur de cette enseigne. Diplômé de l’École d’Art de Stockholm, il se destinait de par sa formation, à évoluer dans le domaine de la peinture. Mais, suite à une rencontre avec Pierre Wulff, il décide de se lancer dans l’univers de la parfumerie. Pour ce faire, il s’entoure de parfumeurs de renom, tels que Olivia Giacobetti et Jérôme Epinette.

Byredo opte pour une approche moderne du parfum.

Il limite le nombre de matières premières. Et donne une identité à chacune de ses créations.Très vite, Ben Gorham se positionne comme le jeune prodige de la parfumerie. Ses parfums sont rapidement repérés et plébiscités dans l’univers de la mode, du luxe, ainsi que de la parfumerie haut de gamme.

Au fil des années, il a développé une large gamme de produits pour hommes et pour femmes. La marque propose désormais des parfums, des soins pour le corps, des bougies parfumées, et des accessoires en cuir.

byredo-parfums-identite-creation-typographie-acne-packaging-emballage

byredo-parfums-identite-creation-typographie-acne-packaging-emballage

 

 

De la simple typographie à l’étiquetage minimaliste.

Mais la particularité de Ben Gotham, c’est qu’il a su s’entourer d’une équipe de direction artistique performante. L’identité et l’emballage ont été conçus par le designer suédois Moses Voigt. Ce jeune directeur artistique est également responsable du département d’art du groupe acné. Il a réalisé une identité qui se peut s’adapter à chaque nouveau produits. En effet, elle est personnalisable et déclinable pour chaque étiquettes. Ainsi, cette déclinaison crée une véritable identité. Tout les produits sont identifiables, grâce à ces jolis conditionnements épurés.

byredo-parfums-identite-creation-typographie-acne-packaging-emballage

byredo-parfums-identite-creation-typographie-acne-packaging-emballage

byredo-parfums-identite-creation-typographie-acne-packaging-emballage

byredo-parfums-identite-creation-typographie-acne-packaging-emballage

 

byredo-parfums-identite-creation-typographie-acne-packaging-emballage

Bref, les 3 particularités qui font des parfums Byredo des hits incomparables ;

 

Tout d’abord, lorsqu’on les aperçoit, on est immédiatement séduit par leur discret emballage design et minimaliste.

Ensuite, on s’interroge sur le nom des fragrances aux allures ésotériques.

Puis, on est définitivement séduit par la senteurs des parfums Byredo. Ils sont d’une justesse et d’une délicatesse à tomber par terre!

 

L’excellence en un mot !

 

Fondatrice & Directrice artistique Voyageuse, curieuse, ses inspirations graphiques viennent du bout du monde ou du coin de la rue.

Rendre le nettoyage à sec cool

Bonjour tout le monde! Tout d’abord j’espère que vous avez tous passé de bons week-ends. Pour bien commencer la semaine, on vous présente le Studio Anagrama! Il fait maintenant partie de mes petits favoris! J’ai découvert leur travail réalisé pour la marque Nordic House. Nordic House, comme son nom ne l’indique pas, est un service de nettoyage à sec basé à San Francisco, en Californie. En fait, Anagrama a axé l’image de marque de Nordic House vers un design scandinave.

Pourquoi associer le design scandinave au  nettoyage à sec ? Quel est le rapport ?

Ainsi, l’identité combine des formes géométriques simples avec une palette de couleurs limitées et froides. Parmi elles, on retrouve du blanc, du gris, du vert et une touche de rose saumon. Bref cette palette évoque autant le froid que les paysages nordiques.

Le style minimaliste quasi austère capte l’attention et met l’accent sur la lisibilité, la clarté et surtout, la qualité. En effet, Anagrama a axé l’image du nettoyeur à sec sur l’idée générale de la pureté. Au delà du style minimaliste, le studio joue sur la notion de propreté. Ainsi, par cette image, cela inspire la confiance au client qui confira alors ses affaires au service de Nordic House.

Bref, le travail d’Anagrama est à la fois simple mais très efficace.

Fondatrice & Directrice artistique Voyageuse, curieuse, ses inspirations graphiques viennent du bout du monde ou du coin de la rue.