Rotin

Le rotin une matière naturelle

Le « Rotin » est un terme utilisé pour désigner toutes sortes de plantes grimpantes qui poussent naturellement en Asie tropicale.

Il en existe environ 600 espèces.

Le rotin est un palmier à lianes épineuses possédant au bout de ses feuilles un agelle appelé cirre (ou vrille) dont les crochets lui permettent de ramper sur les arbres.

Il rotin pousse dans les climats tropicaux des jungles d’Asie du Sud-Est, mais également en Amazonie ou en Afrique (Cameroun).

Les tiges du rotin se présentent sous la forme de lianes pleines, de couleur grise, armées d’épines.

La longueur de ses tiges varie de quelques mètres à près de 200 mètres, et leur diamètre va de 1 mm à plus de 50 mm. Ces tiges seront débitées en tronçons d’une dizaine de mètres maximum. Elles servent ensuite à la fabrication de meubles.

Rotin et développement durable

Avec l’intensification de la consommation de bois, la destruction des forêts s’accélère et s’intensifie. Désormais, de nombreuses espèces d’arbres sont proches de l’extinction.

C’est pourquoi il faut ne faut pas surestimer les ressources de rotin. Cette ressource au même titre que les autres doit être gérée de façon durable. Car la disponibilité des gros diamètres diminue grandement.

La très forte demande dans les années 90 a conduit le gouvernement indonésien, principal producteur et exportateur de rotin, à mettre en place une réglementation stricte. Cette réglementation avait pour garantir la préservation des ressources afin de protéger la forêt tropicale.

Mais les défis sont nombreux :

Pour affronter la récolte anarchique, il parait indispensable de soumettre la ressource à une gestion durable par des mesures comprenant le développement des plantations de rotin.

De plus il faudra prévoir de meilleurs inventaires des ressources, car pour l’heure, pour la plupart des pays, les chiffres concernant l’exploitation du rotin sont approximatifs voir inexistants.

Enfin, il faudra réglementer les meilleures pratiques de récoltes, avec de ne couper que les tiges matures, tout en épargnant les jeunes pousses.

Cependant, avec une bonne gestion, le rotin peut constituer une ressource durable :

Le rotin a une croissance rapide et une grande capacité d’adaptation à des conditions écologiques variées.

De plus, son utilisation dans la fabrication de mobilier permet de réduire l’utilisation du bois pourrait ainsi contribuer à la conservation des ressources forestières.

Fondatrice & Directrice artistique Voyageuse, curieuse, ses inspirations graphiques viennent du bout du monde ou du coin de la rue.