Econyl

Econyl, un fil Nylon 100 % recyclé et recyclable

Le projet innovant de l’entreprise italienne Aquafil : produire des fils de Nylon à partir de matériaux recyclés comme des filets de pêche et de déchets de produits en fin de vie faits de Nylon.

Econyl, un fil synthétique 100% recyclé et recyclable.

Econyl est un fil l est obtenu en recyclant les lets de pêche abandonnés dans les océans de notre planète, qui polluent les fonds marins et menacent la faune océanique. À l’heure actuelle, on estime à 600 000 tonnes la quantité de filets abandonnés dans les océans.

Grâce à cette initiative, les filets sont repêchés, retraités et recyclés pour produire un fil de nylon de haute qualité.

Econyl présente une qualité similaire au nylon « vierge »:

Cette fibre recyclée peut être utilisée dans la fabrication de moquettes, de vêtements de sport, ou de maillots de bain

Ce fil affiche un cycle de vie circulaire « infini » et vise le zéro-déchet.

Chaque objet à base d’Econyl peut être recyclé en fin de vie, de façon illimitée, sans perdre ses qualités d’origine, selon Aquafil.

Grâce à l’utilisation de déchets comme matière première, la fabrication du polymère Econyl permet une réduction de 55 % des émissions de CO2, par rapport à un polymère vierge. En effet, le recylage permet de s’affranchir de l’utilisation du process de fabrication du caprolactam, monomère utilisé dans la synthèse du nylon-6 « vierge ». Une fois le monomère obtenu, les étapes de production suivantes restent les mêmes que processus traditionnel. Ainsi, Ecofil permettrait d’économiser environ 7 barils de pétrole par tonne de polymères régénérés produite.

Créer un réseau mondial de collecte de déchets

L’entreprise a déjà noué plusieurs partenariats dans le monde. Par exemple, elle récupère des tapis usagés aux Etats-Unis grâce au consortium Carpet America Recovery Effort (CARE).

USA. Par ailleurs, Aquafil met particulièment l’accent sur la récupération des filets de pêche abandonnés dans la mer. Et ils sont nombreux ! Selon un rapport de Greenpeace, chaque bateau de pêche rejetterait jusqu’à 30 km de filets à chaque voyage. Pour réduire les impacts causés par ces abandons sur la vie marine, Aquafil participe à l’initiative Healthy Seas. Celle-ci a récupéré 109 tonnes de filets de pêche abandonnés près des côtes européennes en 2015. L’entreprise est aussi partenaire de l’initiative Net-Works qui récupère des filets de pêche abandonnés aux Philippines et au Cameroun, en coopération avec les villages de pêcheurs locaux.

Fondatrice & Directrice artistique Voyageuse, curieuse, ses inspirations graphiques viennent du bout du monde ou du coin de la rue.