Champignon

Dire qu’on cueille des champignons c’est faux.

C’est un petit peu abusif. En fait on accueille qu’une partie, le carpophore. En effet les champignons sont un petit peu comme les icebergs. Car l’essentiel se trouve dans le sol, sous nos pieds. L’essentiel du champignon ce sont des petits filaments, enchevêtré les uns dans les autres que l’on appelle du mycélium. Le mycélium ce n’est pas des racines à proprement dit. Il s’agit en fait du corps du champignon. Il peut se développer pendant des années, sans même que nous nous en apercevions. En effet, le mycélium croit d’un à six millimètres par jour, et ce pendant des années. Les plus vieux vivent environ 700 ans. Et les plus grands mesurent plusieurs centaines d’hectares… ce qui représente plusieurs milliers terrain de football!!!

Pourquoi retrouve-t-on toujours les champignons au même endroit lorsquon se babalde en forêt?

Lorsque le mycélium croit, au bout d’un moment il forme une pelote. Lorsque l’on récolte les champignons visibles (sporophores), le mycélium continue à vivre dans son milieu. Il fructifiera de nouveau à une période ultérieure, lorsque les conditions et principalement les conditions météorologiques (température et taux d’humidité optimale pour l’espèce de champignon) le permettront.

Et voilà la raison pour laquelle d’une année sur l’autre on peut cueillir des carpophores aux mêmes endroits.

Alors pourquoi le mycélium produit-il des carpophores?

Eh bien c’est pour se reproduire. Tous les champignons sont constitués d’un pied et d’un chapeau. Le chapeau transporte la semence du futur champignon. La semence est une sorte de poudre qui est située en fonction des champignons soit au niveau des lamelles, soit au niveau de petits tubes, ou encore à l’extrémité de petites aiguilles. On trouve même parfois la semence directement sur le chapeau dans de petites cavités, c’est le cas chez la morille.

Les champignons ne sont pas des plantes. Les champignons appartiennent à un règne à part : le règne des fungi

Tous les êtres vivants, plante ou animaux ont besoin d’aliments, qui contiennent du carbone. Les plantes qui ne peuvent pas se déplacer pour aller chercher ses aliments puissent le carbone directement dans l’atmosphère, sous forme de dioxyde de carbone. Les champignons eux, ne sont pas des plantes. Ils se nourrissent comme certains verres en absorbant des substances présentes dans le sol qui contiennent déjà du carbone. Ils mangent donc des déchets organiques provenant de débris végétaux ou de cadavres d’animaux.

 

 

Fondatrice & Directrice artistique Voyageuse, curieuse, ses inspirations graphiques viennent du bout du monde ou du coin de la rue.