Camping

Tout d’abord le camping est une activité touristique qui consiste à vivre en plein air, sous la tente ou dans une caravane, avec un matériel approprié. Avec plus de 10 millions d’adeptes, le camping est une pratique populaire, où toutes les catégories sociales sont représentées.

Dès ses débuts, le camping était pratiqué principalement par des citadins en quête de nature. Ils souhaitaient s’éloigner de la ville et du brouhaha urbain.

Les débuts rudimentaires du camping :

En effet, au début du XXe siècle,  la pratique du camping se faisait en pleine campagne ou en montagne. L’esprit du voyage était très rudimentaire. On partait seul généralement, pour aller à la rencontre de la nature. Le matériel était également très restreint. Les campeurs du début du siècle précédent, avaient pour seul abri un simple drap ou une tente militaire. Ces individus, majoritairement de catégories socio-professionnelles élevées, souhaitaient se détacher de la vie urbaine.

Vers le tourisme de masse :

Avec l’arrivée des congés payés en France en 1936, le camping s’est largement développé dans les années 1940, jusqu’à devenir petite à petit règlementé. Dans les années 1970, des règles de vie en commun sont énoncées par le propriétaire et respectées par les campeurs.

Plus de touristes, plus de services, et plus de confort :

Plus les années passent, plus les prestations de services camping sont nombreuses, et plus elles  glissent vers l’ « hôtellerie de plein air ».

Enfin, ces dernières années, on assiste à une tendance, un engouement pour le glamping.

Fondatrice & Directrice artistique Voyageuse, curieuse, ses inspirations graphiques viennent du bout du monde ou du coin de la rue.