Agnès Varda 

Agnès Varda est une cinéaste, photographe, artiste plasticienne:

Agnès Varda est une des réalisatrices les plus originales du cinéma contemporain.

C’est également l’une des premières femmes à avoir fait carrière en tant que cinéaste en France.

Elle est l’auteur d’une œuvre originale et diversifiée, audacieuse et singulière.

Agnès Varda est née le 30 mai 1928 à Bruxelles d’un père grec et d’une mère française. Elle a grandi à Sète (Hérault). Agnès Varda a passé sa petite enfance en Belgique. Ensuite, pendant la Deuxième Guerre, elle s’est installée France avec sa famille. Après des études de littérature et de philosophie à la Sorbonne et d’histoire de l’art à l’école du Louvre, elle devient, en 1951, photographe officielle du TNP (Théâtre National Populaire) et exerce parallèlement le métier de photoreporter. Puis quelques années plus tard, elle s’est lancée dans la réalisation, sans réelle formation.

Elle participe à la Nouvelle Vague.

En effet, elle se lance dans le cinéma très tôt. En 1954, elle tourne un court métrage, La Pointe Courte.

À propos de ce film elle déclare :« Je n’étais répertoriée nulle part, je n’avais pas de carte professionnelle. Pour chaque film, il fallait une dérogation du CNC [Centre national cinématographique]. Je n’ai d’ailleurs obtenu ma carte que dix ans plus tard, après avoir tourné trois longs métrages et trois courts métrages. Je suis la réalisatrice n° 2197. S’il y avait des numéros séparés pour les hommes et les femmes, j’aurais sans doute eu des numéros de la première dizaine. ».

 

Enfin, son  film documentaire Les Glaneurs et la glaneuse révèle à quel point Agnès Varda a su conserver sa spontanéité stupéfiante et sa subjectivité.

 

Fondatrice & Directrice artistique Voyageuse, curieuse, ses inspirations graphiques viennent du bout du monde ou du coin de la rue.