Musique

dynabeat-nouveau-clip-de-jain-musique

Dynabeat, le nouveau clip de Jain !

Jain n’a que 25 ans, mais elle a déjà révolutionné la scène musicale française en à peine quelques mois!

En effet, dès la sortie de son premier opus « Zanaka », le succès est immédiat. Cet album, un délicieux cocktail d’influences hip-hop, soul et de sons africains. Ce joyeux mix a séduit et l’album s’est vite retrouvé disque d’or.

Jain a beaucoup voyagé au cours de sa vie.

Tout ces lieux l’ont marqué et ont influencé sa personnalité sa façon de voir les choses et donc sa musique!  L’album Zanaka porté par les titres forts de « Makeba » et « Come » lui a valu une nomination aux Victoires de la musique en 2016. Une nomination qui lui a permis d’être sacrée meilleure artiste féminine de l’année, mais aussi de rafler les prix du meilleur clip pour sa chanson « Makeba ». Ce clip a été tourné à Johannesburg. Il rend hommage à la chanteuse Miriam Makeba, militante des droits de l’Homme en Afrique du Sud, décédée en 2008.

Après une tournée internationale et sa Victoire de la Musique du meilleur clip, Jain revient avec un nouveau clip Dynabeat :

Dynabeat une chanson un peu plus disco de l’album.

À l’image du clip vidéo « Makeba » tourné en Afrique du Sud, Jain continue de nous fait voyager, mais cette fois en Thaïlande pour la vidéo de son clip « Dynabeat ». Ce morceau aux sonorités plus disco est apparu fin 2016 sur la réédition de son album « Zanaka ».

Comme on ne change pas une équipe qui gagne :

Jain s’est une fois de plus entourée des réalisateurs Greg et Lio.   Gregory Ohrel et Lionel Hurlé sont déjà ceux qui ont tourné les vidéos des tubes « Makeba » et « Come ». Comme dans ces clips précédents on retrouve des influences surréalistes et le goût de l’artiste pour les effets spéciaux, les transitions délirantes.

Ainsi dans ce nouveau clip on retrouve des illusions d’optique gênantes, des symétries troublantes, des perspectives impossibles. Le tout est rythmé par des chorégraphies enivrantes qui défient la gravité.

C’est un véritable plaisir pour les yeux et pour les oreilles!

L’alchimie avec l’univers surréaliste de la chanteuse, jeu de zoom et de dézoome est tout simplement malade!  On retrouve aussi quelques éléments vintages comme les gros téléviseurs omniprésents ou encore comme le Walkman ou les cassettes envahissantes. Cet univers contraste avec le petit robot qui s’apparente à un hologramme.

Bonne écoute !

Fondatrice & Directrice artistique Voyageuse, curieuse, ses inspirations graphiques viennent du bout du monde ou du coin de la rue.

Let’s go to garorock festival !

Bienvenue à Marmande, un petit village du sud-ouest situé non loin de Bordeaux. Une ville agréable en bord de Garonne qui reçoit depuis 20 ans le festival Garorock.

garorock-festival-3La bàs on y trouve des gens plus ou moins accueillants, un soleil radieux, des jeunes, de très jeunes et nous.

C’est la deuxième année que je fais ce festival et c’est  désormais un peu comme une réunion de famille, ou plutôt une réunion de copains où je me languie d’aller chaque année.

On aime ce festival pour sa programmation, car niveau musique on est plutôt bien servis, il y a un coin électro, le « Garoclub », une scène «découvertes» avec des artistes émergents, la scène du Trec, et deux grosses scène où se joue une selection d’artistes des plus chouette, dont rien que les noms, nous fait rêver.

Seulement, avant cela il faut rejoindre le lieu du festival, braver les gendarmes acceuillant, et la chaleur acablante, bref comme l’an passé, le chemin pour rejoindre le festival est long.

On y est enfin, pass orange au poignet, nous nous fondons devant la foule, déchaînée, n’ayant qu’une hâte, celle de rejoindre le devant des scènes garorockiennes, qui nous avaient tant enflammées l’année passée.

Nous entendons déjà au loin les premiers hurlements «APÉROOOOO! ». On s’empresse de transvaser dans une bouteille en plastique les achats réalisés quelques heures plus tôt au duty free, afin de pouvoir passer tranquillement la seconde barrière de sécurité et prendre enfin l’apéro ensemble.

Mais avant cela Nous y voilà, nous pénétrons à travers un champ de tentes Quechua… reste plus au’à identifier l’emplacement de la notre parmi les quelques hectares de campement répartis en 9 sections. Après cette courte chasse à la tente, nous savourons nos retrouvailles derrière nos tentes, puis nous préparons notre approvisionnement pour la soirée et direction du site des concerts.

Fouille, re-fouille, rere-fouille, tu sens que c’est  la teuf  mais que  la  sécurité est au taquet.

 

Premier concert, premier arrêt pour Deluxe. Une atmosphère joyeuse et festive autour d’un live convivial et dansant. La foule s’est prise au jeu.

garorock-festival-1

Avec ce premier concert du soir, on est ravi de pouvoir accéder à la prestation tant attendue de M83 sur la scène principale. Un accueil exceptionnel du public venu en nombre pour voir le groupe français. M83 exulte un show éblouissant avec les titres We Own The Sky et surtout Midnight City ont rassemblé et déchaîné les festivaliers.

Après un bref tour autour des scènes, nous regagnons la scène principale pour voir Ratatat, malheureusement la foule était très nombreuse pour vraiment se frayer un chemin. Malgré tout, le duo fait danser la foule complètement déchaînée. Si les grands écrans renforcent la performance scénique avec des visuels époustouflants, on regrette tout de même de ne pas voir le groupe jouer sur scène surtout pour ceux qui sont très loin derrière !

Longue pause pipi  et on revient  vers  la scène principale où Flume a déjà commencé sa prestation , l’Australien également très  attendu a rassemblé une immense foule. Un set prodigieux avec entre autres son titre phare You & Me remix de Disclosure qui l’a fait connaître rend complètement hystérique le public avec le visuel du clip, une ambiance incroyable. L’ambiance est incroyable.

On rejoins ensuite  la scène du Trec pour l’immense Thylacine. Le multi instrumentaliste nous séduit à chaque prestation nous invitant comme il se doit à un voyage intrépide. Un voyage passant par ses titres de son album « Transsiberian » et ses premiers eps Sand et Distance nous rappelle que l’artiste est un prodige issu de ses influences jazz et électro. Le voyage se termine avec cet électro minimaliste qui nous berce avec son jeu de lumière et ses effets lumineux.

garorock-festival-2

On finit notre premiere soirée accompagnés des samples de Panda Dub qui mixe mélodies electro à de percutantes et de rythmiques lourdes. Un vrai régal!

 Et vous, quelles sont vos meilleures expériences de festival ?

Fondatrice & Directrice artistique Voyageuse, curieuse, ses inspirations graphiques viennent du bout du monde ou du coin de la rue.

Une vidéo hypnotisante

Aujourd’hui, j’ai découvert le travail et l’univers de Molistudio. Tout d’abord, Moli est un studio de design et de direction artistique basé à Buenos Aires en Argentine. Le studio est spécialisé dans l’animation graphique et 3D. Il travaille également sur une variété de projets graphiques et d’illustrations. Leur dernière animation 3D baptisée Endless. Elle a été réalisée pour un groupe de musique argentin. À mon gout, leur travail est impressionnant.

Endless, une vidéo 3D sur les routines

Endless est une modélisation sublime de machines répétitives. Grâce à des couleurs pastels et une musique pop, cette vidéo joue avec notre perception du quotidien. D’abord, elle commence par quelques plans rapprochés de machines mystérieuses. Ensuite, on découvre ensuite ces engins conceptuels qui exécutent des tâches en perpétuel mouvement. Enfin, la vidéo se poursuit et on découvre une succession de plans de machines imaginaires.  Elles reproduisent des tâches répétitives en boucle, toujours sur un fond coloré de monochrome pantone pastel.

 On ne peut s’empêcher de penser aux routines que nous traversons jour après jours. Ainsi, ces machines illustrent les nombreuses tâches que l’on effectuent en mode pilote automatique. La succession des engins devient hypnotisant. Le résultat est vraiment captivant et superbement réalisé.
  vidéo-hypnotisante-inspiration-moli-studio-enless-3d-animation-graphisme-Argentine-Buenos-Aires_11
vidéo-hypnotisante-inspiration-moli-studio-enless-3d-animation-graphisme-Argentine-Buenos-Aires_10
vidéo-hypnotisante-inspiration-moli-studio-enless-3d-animation-graphisme-Argentine-Buenos-Aires_09
vidéo-hypnotisante-inspiration-moli-studio-enless-3d-animation-graphisme-Argentine-Buenos-Aires_08
vidéo-hypnotisante-inspiration-moli-studio-enless-3d-animation-graphisme-Argentine-Buenos-Aires_05
vidéo-hypnotisante-inspiration-moli-studio-enless-3d-animation-graphisme-Argentine-Buenos-Aires_02
vidéo-hypnotisante-inspiration-moli-studio-enless-3d-animation-graphisme-Argentine-Buenos-Aires_03
vidéo-hypnotisante-inspiration-moli-studio-enless-3d-animation-graphisme-Argentine-Buenos-Aires_04
vidéo-hypnotisante-inspiration-moli-studio-enless-3d-animation-graphisme-Argentine-Buenos-Aires_01

Enfin, avez-vous ressenti le caractère satirique de ce court métrage?

Fondatrice & Directrice artistique Voyageuse, curieuse, ses inspirations graphiques viennent du bout du monde ou du coin de la rue.