Mushroom-Packaging-mycelium-emballages-futur-ikea-champignons-reduire-impacts-environnementaux-4

Les emballages du futur seront à base de champignons !

Les marques comme Adidas ou Ikea se bougent pour sauver la planète, et c’est tant mieux!!

La dernière initiative en date d’IKEA, c’est de parvenir à trouver une alternative pour remplacer le polystyrène présent dans ses emballages par… des champignons!!

En effet, la marque suédoise est actuellement en train de chercher des alternatives pour produire un conditionnement dont l’empreinte écologique serait moins néfaste pour l’environnement. Conscient des impacts environnementaux lié au polystyrène, le détaillant de meubles cherche à utiliser le mycélium dans le cadre de ses efforts pour réduire les déchets et augmenter le recyclage.

Le polystyrène est un grand dévastateur pour l’environnement :

Le polystyrène est fabriqué à partir d’un dérivé de pétrole. C’est un produit non durable, non renouvelable. De plus, il est fortement polluant. Même si pourrait être le recyclé, il ne l’est pas ou très peu. Ensuite, le polystyrène n’est pas biodégradable, et il faut des milliers d’années pour se dégrader.

Enfin, il est préjudiciable à la faune qui l’ingère.

Malheureusement, ce matériaux dévastateur, continue d’être massivement utilisé. Car le polystyrène est léger, rigide et bon marché.

Ikea séduit par l’emballage à de base de champignons :

Dans le cadre de sa campagne pour le développement durable menée par IKEA, Joanna Yarrow, a annoncé que la société mène des recherches pour remplacer le polystyrène, un plastique couramment utilisé dans un grand nombre d’emballages, par un matériau fabriqué à base de champignons biodégradables.

Désormais le géant suédois de l’ameublement se pose la question : et si l’avenir du conditionnement, c’était les champignons? 

La société américaine Ecovative a mis au point une nouvelle matière qui serait susceptible de remplacer le plastique. Le produit qu’elle a développé s’appelle le Mushroom Packaging. Et ce dernier se fraye petit à petit son chemin dans l’univers de l’emballage!

Mushroom-Packaging-mycelium-emballages-futur-ikea-champignons-reduire-impacts-environnementaux-3

Mushroom Packaging — un emballage écofriendly :

Fabriquée à partir de mycélium, dit aussi « blanc de champignons », cette matière serait relativement facile à produire, à partir de déchets végétaux propres, par exemple agricole. Dans certaines conditions, le mycélium se forme spontanément, se mêlant progressivement aux déchets et prenant une forme solide. Il suffit ensuite de sécher la matière pour éviter toute prolifération ultérieure.

 

Mushroom-Packaging-mycelium-emballages-futur-ikea-champignons-reduire-impacts-environnementaux-4

En effet, le mycélium présente de nombreux avantages : 

Tout d’abord, l’emballage à base de mycélium présente l’avantage de se décomposer complètement et rapidement.

Mais est aussi léger et peu coûteux. De plus sa fabrication ne nécessite que peu de moyens, et n’est pas demandante en matières fossiles, contrairement au plastique.

Mushroom-Packaging-mycelium-emballages-futur-ikea-champignons-reduire-impacts-environnementaux-4

Bref, ce Mushroom Packaging a toutes les qualités requises pour séduire les grands groupes, qui cherchent des solutions pour réduire leurs impacts environnementaux.

Fondatrice & Directrice artistique Voyageuse, curieuse, ses inspirations graphiques viennent du bout du monde ou du coin de la rue.

alternative-plastique-seconde-vie-cornes-de-vache

Une alternative au plastique : une seconde vie pour les cornes de vaches

Aussi étrange que cela puisse paraître, la start-up toulousaine Authentic Material collecte et recycle des cornes de vaches destinées à l’incinération:

En général les cornes de vaches finissent incinérées avec la carcasse de l’animal.

Mais l’entreprise Authentic Material est bien déterminée à offrir une vie à ce matériau particulier.

 

Une démarche de recyclage éco-responsable: 

alternative-plastique-seconde-vie-cornes-de-vache

Tout d’abord, la collecte de la matière première :

Cette entreprise toulousaine fait le tour des abattoirs, des équarrisseurs et des engraisseurs afin de récupérer, de nettoyer, puis de broyer les cornes de vache, afin d’en faire une poudre spéciale.

Vers un processus industrialisé : 

Et c’est ici toute la nouveauté. En effet, jusqu’à lors les artisans travaillaient la corne comme de la matière brute. Ils étaient alors contraints par la taille et la couleur de la corne. Désormais avec Authentic Material la corne est broyée ce qui permet d’obtenir un matériau en poudre, et prêt à utiliser et de façon industrielle. En effet, cette poudre peut être injectée et moulée. Cela  permet donc ensuite de faire des objets en corne de vaches, et de n’importe quelle forme.

Grâce à cette poudre, désormais tout est possible :

Suite à cette transformation les possibilités sont infinies. On peut travailler ce matériau exactement comme du plastique. Mais à la différence de ce dernier celui-ci est restera 100 % organique.

Afin de mieux répondre au besoin du marché Authentic Material a crée deux types de matériaux : 

Tout d’abord l’original, composé à 100 % de corne brute française et sans aucun additif.

Et ensuite, l’hybride, il composé en majorité de corne brute mais aussi de biopolymère.

alternative-plastique-seconde-vie-cornes-de-vache

Cela lui permet de résister au passage en lave-vaisselle.

Les débouchés sont multiples: 

alternative-plastique-seconde-vie-cornes-de-vache

Les clients adeptes de ce matériau ne sont nul autre que la célèbre Forgerie Laguiole, pour leurs manches de couteaux, mais aussi des fabricants de lunettes, de bijoux, mais aussi de baguettes chinoises.

 

L’entreprise envisageable déjà de conquérir de nouveaux marchés :

Cette entreprise connaît un tel succès qu’ils envisagent même de la poudre de nacre à base de coquillages.

 

alternative-plastique-seconde-vie-cornes-de-vache

Et vous que pensez-vous de ce matériau ?

Moi ce que j’aime tout particulièrement ce que l’on revalorise un produit destiné à être incinéré!

Fondatrice & Directrice artistique Voyageuse, curieuse, ses inspirations graphiques viennent du bout du monde ou du coin de la rue.

idees-de-cadeaux-diy-fete-meres-maman-do-it-yourself-inspiration-tendance-tutoriel-savons-faciles-2

 Idées de cadeaux DIY pour la fête des Mères

« Fais-le toi-même! », tel est le mot d’ordre des adeptes du DIY :

Fabriquer plutôt qu’acheter permet de personnaliser le cadeau. Ainsi, le résultat obtenu est plus singulier.

C’est bientôt la fête des Mères, et comme on le sait, les plus beaux des cadeaux sont souvent les plus personnels… Surtout s’ils viennent du cœur… C’est pourquoi s’est dit que c’était peut-être le temps de s’y mettre !

Alors, pourquoi ne pas s’adonner aux joies du DIY pour satisfaire votre maman?

En plus, quelle est la meilleure occasion que la fête des Mères pour gâter votre maman?

Le moment est venu de mettre en pratique vos talents artistiques!! Reste à trouver l’inspiration, car les colliers de pâtes et les cache-pots peinturlurés, elle connait déjà! 

Si cette année vous avez décidé d’innover pour la fête des Mères, on vous laisse vous inspirer avec une sélection de 3 DIY qui sauront ravir votre maman.

 

Alors pour vous donner un peu de l’inspiration, j’ai eu envie de regrouper dans un article quelques idées de cadeaux à faire soi-même. Voici donc une sélection de DIY qui vous permettra d’offrir à votre maman, un cadeau à la fois original et unique.

Pour cela, je vous propose plusieurs créations, certaines sont à la portée des petites mains, parce qu’il n’y a pas d’âge pour confectionner soi-même un superbe présent!

 

Première idée un joli herbier encadré :

Si votre maman n’a pas la main verte, mais qu’elle adore les plantes, c’est le cadeau idéal; offrez-lui herbier sous verre !

 

idees-de-cadeaux-diy-fete-meres-maman-do-it-yourself-inspiration-tendance-tutoriel-herbier-sous-verre-cuivre

 

idees-de-cadeaux-diy-fete-meres-maman-do-it-yourself-inspiration-tendance-tutoriel-herbier-sous-verre-cuivre

 

N’hésitez pas à l’adapter et à le personnaliser selon ses goûts et ses préférences.

Ainsi, si elle adore, les plantes tropicales, allez-y avec une feuille de palmier, mais si au contraire, elle adore les balades en forêts, choisissez plutôt quelques feuilles d’arbustes de sous bois comme une feuille d’érable, ou quelques fougères par exemple.

 

> Retrouvez toutes les étapes du DIY 

Deuxième idée pour gâter votre maman, un sublime bougeoir tendance :

Votre maman adore les objets déco? Alors, pourquoi ne pas lui fabriquer un joli bougeoir fait main !

Ces bougeoirs seront parfait pimper son centre de table ou encore pour décorer le dessus de sa commode ou le rebord ses fenêtres.

Enfin, ils seront impeccables pour donner une ambiance chaleureuse à votre balcon, ou votre terrasse les soirs d’été.

 

idees-de-cadeaux-diy-fete-meres-maman-do-it-yourself-inspiration-tendance-tutoriel-bougeoir_marbre_cuivre

 

idees-de-cadeaux-diy-fete-meres-maman-do-it-yourself-inspiration-tendance-tutoriel-bougeoir_marbre_cuivre

 

Ici, encore n’hésitez pas à être créatifs:

Si par exemple, son salon est bleu, sentez-vous à l’aise de remplacer le noir par un joli bleu azur.

 

> Retrouvez toutes les étapes du DIY 

 

Troisième idée un doux savon :

Votre maman a du mal à prendre du temps pour elle, offrez lui un doux savon.

Cela l’aidera à mieux savourer ses douches trop matinales et à mieux commencer la journée

 

 

 

idees-de-cadeaux-diy-fete-meres-maman-do-it-yourself-inspiration-tendance-tutoriel-savons-faciles-1

© mangoandsalt

 

idees-de-cadeaux-diy-fete-meres-maman-do-it-yourself-inspiration-tendance-tutoriel-savons-faciles

© mangoandsalt

 

Enfin, ici aussi, personnalisez le savon avec ses senteurs favorites.

> Retrouvez toutes les étapes du DIY 

 

 

Bref, toutes les occasions sont bonnes pour se mettre au DIY, mais si vous n’êtes vraiment pas manuel, ou vraiment trop pressé, vous pouvez toujours offrir un joli bouquet ou un abonnement à l’année parce avec vous, la fête des mamans ce n’est pas juste une fois par année!

 

Et vous?

Qu’allez-vous préparer ou offrir pour la fête des Mères?

Ces petits tutos vous ont-ils convaincu de vous mettre aux travaux manuels?

Parmi la sélection lequel préférez-vous?

Avez-vous des DIY que vous aimeriez nous faire découvrir?

Fondatrice & Directrice artistique Voyageuse, curieuse, ses inspirations graphiques viennent du bout du monde ou du coin de la rue.

la-beauer-3x-mini-caravane-gigogne-depliante-camper-1

La Beauer 3x : une caravane gigogne extensible 

Je vous avait déjà vanté les mérites de la Timberleaf Teadrop caravane, découvrez cette fois la Bauer 3x, une caravane qui s’étire et se rétracte de façon remarquable !

La Beauer 3x : un habitacle télescopique dont le volume habitable triple une fois déplié :

Pour leurs vacances, Pierre et Eric Beau voulaient une caravane au design proche de celui des années 60. Ne trouvant pas ce qui les satisfaisaient sur le marché, ils ont décidé de concevoir eux-mêmes leur caravane. Puis de maquette en maquette, la caravane  3x a vu le jour.

Tout s’imbrique : c’est une véritable petite merveille d’ingénierie!

la-beauer-3x-mini-caravane-gigogne-depliante-camper-7

 

Pierre et Eric Beau, on conçut la première caravane à géométrie variable. En effet, la caravane Beauer 3x est minuscule en apparence, mais elle triple de volume en à peine 20 secondes chrono! Ainsi, l’espace intérieur se multiplie par 3 après ouverture, d’où le nom 3x.

Comment la caravane se déploie-t-elle?

 

la-beauer-3x-mini-caravane-gigogne-depliante-camper-8
la-beauer-3x-mini-caravane-gigogne-depliante-camper-6

 

La manœuvre de mise en place est simple. Elle fonctionne grâce à des vérins hydrauliques. La partie centrale porte tout ce qui est lourd. La partie centrale comporte l’espace cuisine qui abrite un petit frigo ainsi qu’un évier et réchaud au gaz, ainsi que la partie toilettes. Les deux autres modules, télescopiques, accueillent tout ce qui est léger. c’est à dire d’une part l’espace nuit, et de l’autre salon salle à manger avec le canapé en U.

 

Une caravane tout confort :

 

la-beauer-3x-mini-caravane-gigogne-depliante-camper-5

la-beauer-3x-mini-caravane-gigogne-depliante-camper-4

 

En effet, la chambre comporte un lit avec sommier à latte comme à la maison. L’espace central douche, w.c., chauffage, chauffe-eau, TÉLÉVISION 19″, cuisine équipée et salon avec un couchage supplémentaire.

 

Une petite caravane dépliante : 

la-beauer-3x-mini-caravane-gigogne-depliante-camper-0

 

L’idée de base était de concevoir une caravane de petite taille. Cela permet de faciliter le transport sur la route, mais aussi le gardiennage.

Fermée, elle est équivalente à une remorque de 4 m², facile à tracter et à stocker. Cette caravane triple de surface en 20 secondes.

Mais Pierre et Eric Beau souhaitent avoir un espace habitable suffisamment ample pour pouvoir y vivre, y cuisiner y manger et y dormir. Ainsi, une fois dépliée l’espace de 12 m — est parfaitement optimisés. Elle totalement meublée et peut accueillir jusqu’à 4 personnes.

Au niveau électricité :

La caravane BeauEr fonctionne soit avec du 220 V soit avec une batterie de voiture. Cela lui permet d’être autonome lorsque BeauEr sera en aventure.

Les  caractéristiques techniques de la caravane 3X :

Elle pèse moins de 1000 kg.

Elle a une superficie de 4 m — fermée et de 12 m — ouverte.

L’ouverture et la fermeture sont électriques. Pour en tournant une clé (fonctionne sur les 12 V de la batterie de la voiture ou sur les 220 V)

Le choix des coloris est entièrement personnalisable.

la-beauer-3x-mini-caravane-gigogne-depliante

 

La 3X est inviolable lorsqu’elle est fermée :

De plus, la porte d’entrée et les fenêtres condamnées automatiquement par le système rendent l’auto-caravane ou la caravane inviolable une fois fermées. Pratique pour éviter le cambriolage et pour ne pas prendre trop de place dans son garage.

 

 

la-beauer-3x-mini-caravane-gigogne-depliante-camper-2

Une conception et fabrication made in France :

Basée en Poitou-Charente, ce constructeur de caravanes et de véhicules de loisirs fabrique à Angoulême et distribue dans le monde entier. Son prix est de 25000 € et il est comprend tout l’aménagement.

 

Bref, il semblerait que les Français aient encore de l’imagination et du génie!

D’ailleurs cette jolie caravane vient de remporter le grand prix du concours Lépine.

Fondatrice & Directrice artistique Voyageuse, curieuse, ses inspirations graphiques viennent du bout du monde ou du coin de la rue.

agir-contre-le-suremballage-alimentaire-conferences-ted-x-laval-vanessa-grondin

Agir contre le suremballage alimentaire

Lors de l’événement TED X Laval, auquel j’ai été convié dont je parle ici, il y avait tout une série de conférenciers, dont l’ingénieure alimentaire Vanessa Grondin. Elle a donné une conférence sur les conséquences du suremballage, tout en nous invitant à agir. Vanessa Grondin est issue du monde de l’agroalimentaire, c’est pourquoi sa conférence était particulièrement axée sur l’emballage alimentaire.

Tout d’abord, Vanessa Grondin a évoqué le problème du suremballage :

Les emballages sont partout. Il n’y a qu’à regarder notre poubelle, pour s’en rendre compte. Mais ces derniers posent de nombreux problèmes, dont celui de la gestion des déchets. En effet, 30 % d’entre eux sont immédiatement jetés après achat. Car la plupart des produits que nous achetons sont vendus emballés et même souvent suremballés.

Le suremballage c’est quoi?

Le mot « suremballage » évoque, par son préfixe, une forme d’emballage supérieure aux besoins.

Comment distinguer l’emballage du suremballage:

L’emballage a pour but de garder le produit dans des conditions optimales. Il a aussi pour mission d’informer aussi le consommateur sur les ingrédients, ou la provenance, mais il doit aussi faire vendre le produit. Cette dernière fonction qui prend de plus en plus d’importance.

Ainsi, on distingue 3 type d’emballages: l’emballage primaire, le suremballage, et l’emballage secondaire.

Tout d’abord, il y a l’emballage primaire. Il est conçu pour protéger le produit jusqu’au point de vente. Il a pour unique but de contenir le produit. (exemple un tube de crème). Ensuite, le suremballage, a pour but d’attirer le regard du consommateur. (exemple on place le tube de crème dans une jolie boite). Enfin l’emballage secondaire a pour but de joindre des produits ensemble. (exemple deux tubes de crème regroupés grâce à un film plastique).

Les emballages peuvent jouer un rôle positif dans la lutte contre le gaspillage alimentaire:

Ces derniers temps, l’emballage a une mauvaise réputation. Mais c’est lui qui assure la protection et la conservation des produits.

Dernièrement, pour optimiser les emballages, le mot d’ordre c’est la réduction de la quantité d’emballages. Pour se faire, on fait des contenants avec des plus gros formats. Moins il y en a, mieux c’est; tel était le raisonnement naturel. Mais ce n’est pas tout à fait juste.

En effet, la réduction des emballages a aussi ses limites:

En effet, les gros formats peuvent entrainent une plus grosse quantité de nourriture. Et si celle-ci n’est pas consommée à temps elle sera jetée.

Alors avant d’augmenter le format des produits, il faut mesurer,  l’impact environnemental du produit, versus l’impact environnemental de l’emballage. Bien souvent, le cycle de vie du produit est plus élevé que celui de l’emballage lui-même. C’est pourquoi, les grands formats ne constituent pas la solution universelle.

De plus, le schéma type de la famille évolue. D’une part la taille des familles se réduit. Et d’autre part, il y a davantage de personnes seules.

Le suremballage entraine une sur surpollution de plastique :

Le plastique a un effet désastreux sur l’environnement. En effet, c’est une matière légère et volatile, qui s’envole facilement. Ainsi le plastique rejoint rapidement les cours d’eau, les mers, et les fonds marins. L’ampleur de la contamination du milieu marin par les déchets plastiques est immense. Des déchets flottent dans tous les océans du monde, des régions polaires jusqu’à l’équateur. Les débris de plastique sont partout. Ils s’échouent au grès des marées sur toutes les plages du globe. Aussi bien dans les régions peuplées que sur les rives d’îles désertes très lointaines.

agir-contre-le-suremballage-alimentaire-conferences-ted-x-laval-vanessa-grondin-Zak-nole

Zak-nole

Mais la pollution des océans a aussi des conséquences importantes sur les animaux, qui infestent des débris marins :

Mais le plastique a aussi un effet particulièrement néfaste sur la faune marine et les oiseaux de mer. L’ingestion de débris marins touche particulièrement les tortues marines et les oiseaux de mer, mais elle n’épargne pas les autres mammifères marins et poissons. Ces derniers avalent des débris marins, car ils les confondent avec des proies. Il s’agit presque toujours de plastique. On recense plus de 200 espèces différentes qui ont souffert d’ingestion de débris marins. Parmi lesquelles, il y a des oiseaux de mer, tortues marines, phoques, otaries, baleines et poissons.

 

agir-contre-le-suremballage-alimentaire-conferences-ted-x-laval-vanessa-grondin-Chris-Jordan

© Chris Jordan

agir-contre-le-suremballage-alimentaire-conferences-ted-x-laval-vanessa-grondinWWF-Trashed-Ad-Campaign

WWF-Trashed-Campaign Christian Water

Bref, les emballages coutent cher à produire, ils sont nuisibles pour l’environnement et pour la faune marine, Mais nous continuons de payer pour!

Des emballages qui nous coûtent cher :

Une production qui a un coût environnemental élevé :

De plus, la production de ces emballages requiert beaucoup de matières premières et cela participe ainsi à l’épuisement des ressources naturelles. Le plastique n’est pas une matière renouvelable, et bien que certains plastiques soient recyclables, peu sont effectivement recyclés.

Dans le secteur alimentaire, l’emballage représente, jusqu’à 20 % du coût du produit fini. On y pense pas souvent, mais ce serait intéressant de regarder la poubelle d’un ménage, et comptabiliser le coût de tous les emballages qui y sont présents.

On n’y songe pas non plus, mais on paye plusieurs fois pour ces emballages : on paye l’emballage lorsqu’on l’achète, mais aussi lorsqu’on le jette:

En effet, le traitement des déchets d’emballages coûte très cher! Et le ramassage, le recyclage, l’incinération et la mise en décharge, tout cela nous est bien sûr facturé via les impôts.

 

Le recyclage =  la solution?

Le problème c’est que certains des emballages se recyclent bien, et d’autres moins :

Le carton, le verre et les métaux se recyclent bien. C’est pourquoi il très important de les trier. Cependant, le plastique n’est recyclé qu’à hauteur de 20 %, lorsque celui peut-être recyclé. En effet, tous les films, barquettes et autres ziplocs remplissent les décharges. Cependant, ces matières pourraient être techniquement recyclées. Mais leur recyclage coûte extrêmement cher. De plus, le fait de les incinérer n’est pas considéré comme intéressant car, le bénéfice environnemental de cette incinération éventuelle est jugé faible, à cause des impacts négatifs du transport de ces matières volumineuses.

Le recyclage permet de mieux gérer le flux des déchets d’emballage, ne permet pas de le réduire.

Considérant que le déchet le plus facile à traiter est celui qui n’a pas été produit, les stratégies de réduction des emballages à la source sont préconisées.

 

 Faire la guerre au suremballage !

C’est grâce à nos actes d’achats que nous pourrons faire évoluer les choses :

Alors certes, ce n’est évident pour personne, puisqu’on est tous baignés dans ce suremballage. Mais réduire ces déchets n’est facile pour personne, on est tous dans le même bateau! Et il n’y a pas de solution magique : ce sera toujours plus facile d’aller s’acheter un lunch, sur le pouce, que de le préparer la veille, et de l’emporter avec nous le matin.

Cependant, avec quelques gestes pleins de bon sens, chacun peut participer, à la sauvegarde de la planète :

Lorsque tu fais tes courses, optes pour des emballages qui seront effectivement recyclés, verre, papier/carton, métaux, en évitant au maximum le plastique. En fait, essayes d’éviter les emballages complexes qui ne seront pas recyclés. Pour faire simple, essayes d’éviter tous les emballages qui se composent de plusieurs couches de matériaux (comme les emballages en aluminium souple de type Tetrapack) ou les emballages plastiques de type barquette, film, etc.

Le meilleur truc pour réduire ces déchets, c’est sans doute d’acheter en vrac:

D’ailleurs si tu souhaites commencer à réduire tes déchets, mais que tu ne sais pas par où commencer, je suis en train d’élaborer une carte pour te faciliter la vie : elle répertorie, les endroits ou tu peux trouver des aliments bio, locaux, en vrac… etc. C’est ici pour la consulter!

Fondatrice & Directrice artistique Voyageuse, curieuse, ses inspirations graphiques viennent du bout du monde ou du coin de la rue.

cultiver-avenir-theme-de-serie-de-conferences-ted-x-laval

Cultiver l’avenir, le thème de la série de conférences TED X Laval

Lundi dernier, j’ai eu la chance d’être invité par TED X Laval, pour assister à la série de conférences sur le thème de « cultiver l’avenir ». En découvrant l’invitation, j’étais ravie, car j’apprécie grandement écouter des conférenciers inspirants parler passionnément de leurs domaines d’expertises. En effet, cela fait quelques années que j’en regarde fréquemment sur le net. Il faut dire que les conférences TED sont devenues un phénomène d’ampleur mondiale en seulement quelques années. Les thèmes abordés sont divers et variés. Jetez un oeil sur Youtube, et je suis certaine que vous trouverez des thèmes et des thèmes qui vous passionneront et qui vous feront cogiter un petit peu.

TED est une organisation à but non lucratif qui partage et diffuse des idées :

Tout d’abord pour ceux qui ne sont pas familiers, du concept des conférences, TED est une organisation à but non lucratif. Elle a pour mission de diffuser des idées. À l’origine ce type de conférence avait lieu une fois par années à Palm Beach. La conférence consistait à l’origine à rassembler puis parler des meilleures innovations issues de ces trois domaines : Technology, Entertainement et Design.

Venues des États-Unis, les conférences TED prennent de plus en plus d’ampleur :

Depuis avec les années, les sujets d’expertise se sont élargies à toutes les sphères de connaissance. Les invités sont donc issus de divers milieux.

Et depuis près de dix ans, TED a monté son propre site web, sur celui-ci on peut retrouver l’intégralité des conférences passées gratuitement. Depuis quelques temps elles sont aussi disponibles sur YouTube.

Aujourd’hui ces conférences sont presque devenues virales. Grâce à la magie de YouTube et d’internet, nous pouvons alors, avoir accès aux rediffusions des conférences gratuitement. Cette mine d’information gratuite est consultée partout autour du globe.

Un format court et percutant à regarder n’importe quand :

Le format des vidéos est concis. Les conférenciers ne disposent que d’une vingtaine de minutes pour exposer leurs recherches leurs découvertes et leurs idées. Ce format limité est superbement adapté à internet. Assez long pour développer une idée, mais suffisamment court pour garder l’audience attentive.

Bref, ce format facilite le partage et la circulation des idées sur la toile, et en particulier sur les réseaux sociaux.

Les conférences TEDx :

Suite au succès de ce phénomène sur la toile, les conférences TED ont fait des petits! L’organisation a diffusé son concept. Désormais, les conférences ont lieu dans le monde entier sous le nom TED x. Ce système permet aux villes d’organiser des conférences de manière indépendante.

 

TED X Laval

Ce n’est pas si anodin qu’une ville comme Laval organise ce genre d’événement. Laval est une ville qui prend de l’ampleur. Et pour cause, Laval est aujourd’hui  la  3e plus grande ville au Québec. C’est une ville qui met sur pieds des projets ambitieux, comme le centre Bell, qui accueillera le Club de hockey Rocket, ou le musée Armand-Frappier ou encore la construction d’un complexe aquatique. Autrefois, Laval était catégorisée de ville dortoir, désormais c’est une ville, à part entière, avec ces lieux de culture et de divertissement. La deuxième édition de TEDx Laval avait lieu à la Maison des Arts, et avait pour thème « Cultiver l’avenir ».  Derrière ce thème évocateur, une série de conférenciers aussi divers que variés se sont succédés, pour nous divertir, nous faire réfléchir, nous faire rêver et parfois nous émouvoir.

 

 

Fondatrice & Directrice artistique Voyageuse, curieuse, ses inspirations graphiques viennent du bout du monde ou du coin de la rue.

delicatesse-creations-mode-self-portrait-han-chong-dentelles-broderies-guipure-volants-2

La délicatesse des créations Self-Portrait

En mai, fais ce qu’il te plait : habilles-toi en Self-Portrait !

Si vous-êtes à la recherche de la parfaite robe de cocktail pour monter les marches du festival de Cannes, ou pour votre prochain mariage, voici la marque qu’il vous faut !

Self-Portrait est une marque fondée par Han Chong il y a quatre ans. En à peine quatre années, ce jeune designer malaisien de 37 ans, a su se placer dans la cour des grands.

 delicatesse-creations-mode-self-portrait-han-chong-dentelles-broderies-guipure-volants

Self-Portrait où la marque encore peu connue, que les célébrités et les filles qui ont du style s’arrachent  :

Parmi les nombreuses célébrités qui portent les vêtements de Han Chong il y a Kate Middleton ! Elle a été aperçue lors de la première londonienne du film A Street Cat Named Bob, dans une somptueuse dans une robe ivoire, signée Self Portrait.

Mais Kate est loin d’être la seule femme remarquable à avoir porté ses modèles.

Parmi les femmes influentes à avoir porté ces créations, il y a Michelle Obama, Jessica Alba, Naomi Harris ou encore Kerry Washington. Et, parmi toutes ces femmes épatantes, il y a Samar Seraqui de Buttafuoco. C’est grâce à elle que j’ai découvert la marque. En effet, sur son blogue, elle porte parfois des sublimes robes dessinées par Han Chong. (En passant, pour mes lecteurs curieux, qui ne connaissent pas le blogue ULAP, sachez que c’est l’un des rares blogues de mode que j’apprécie lire. Samar est drôle, authentique, cultivée. Elle a une plume sublime… Et un style, bien à elle!)

Je sais ce que vous êtes en train de penser, OK c’est beau… Mais c’est une truc de star de tapis rouge, que  je ne pourrais jamais m’offrir…

Et bien si! Détrompez-vous, vous pouvez vous en offrir une, et même s’en faire voler en éclat, votre compte épargne!

delicatesse-creations-mode-self-portrait-han-chong-dentelles-broderies-guipure-volants

La force de la marque de Han Chong, ce sont ces prix justes, et abordables : 

Self-Portrait a une gamme de prix raisonnable. En effet, bien que ce créateur soir adulé par les femmes les plus fortunées de la planète, les modèles demeurent accessibles. En effet, contrairement à beaucoup de jeunes créateurs, Han Chong mise sur des prix équitables.

Pour vous offrir une pièce Self-Portrait :

Il faudra tout de même compter en moyenne environ 400 € pour une robe de cocktail en guipure.

Un large éventail de créations :

Cependant, loin de se cantonner aux robes, Han Chong a également étendu son univers aux jupes, pantalons, combinaisons et aux tops.

 

delicatesse-creations-mode-self-portrait-han-chong-dentelles-broderies-guipure-volants

Pour Han Chong, c’est essentiel de maintenir un niveau de prix abordable:

En effet, il souhaite que ces amies, qui sont des filles normales avec un revenu normal, puissent porter ces créations.

Han Chong conçoit toujours en pensant à ces clientes:

Il crée des vêtements élégants. Mais tous sont portables facilement. Quand il crée, il pense toujours à la façon dont les clientes vont vivre avec ces créations. Alors il crée des pièces originales, mais portables, des pièces lesquelles on peut s’amuser tout en se sentant confortable, des pièces sexy, mais pas trop.

 

delicatesse-creations-mode-self-portrait-han-chong-dentelles-broderies-guipure-volants

Le créateur d’origine malaisienne Han Chong, Self-Portrait a su s’imposer dans de nombreux grands magasins :

Face à ce vif succès auprès des clientes, le créateurs de Self-Portrait a rapidement fait sa place dans toutes les meilleures boutiques internationales, telles que Harrods, Neiman Marcus, Net-A-Porter, Dover Street Market, Harvey Nichols, mais aussi au Printemps à Paris ou chez Simons à Montréal.

delicatesse-creations-mode-self-portrait-han-chong-dentelles-broderies-guipure-volants

 

La marque de fabrique du label Self Portrait ? De la dentelle, des jeux de transparence, le tout associé à des coupes originales :

Han Chong crée des pièces très féminines et d’inspiration urbaine. Sa marque de fabrique est sans doute les signatures en guipure et en dentelle.

Si Han Chong excelle dans l’art du vêtement romantique, mais sans en faire trop. En effet, il casse le coté dentelle trop fleur-bleue, par des coupes géométriques. Il joue aussi à merveille avec les transparences offerte par la dentelle. D’apparence sage, les créations d’Han Chong cachent bien leur jeu. Les cols ras-du-cou s’accompagnent de transparence. Les coupes amples ou mi-longues laissent entrevoir une fente.

Bref, les vêtements imaginés par Han Chong pour Self-Portrait sont toujours travaillés:

J’adore ces créations aux structures aériennes. La justesse des associations, entre dentelles contemporaines, et coupes volumiques, ce designer maitrise à merveilles autant les textiles, que les coupes.

Et visiblement son talent fait l’unanimité ..

Han Chong a été nommé pour le prix British Emerging Talent lors des Fashion Awards :

Ce concours, c’est un peu l’équivalent de l’Oscar, pour le monde de créateurs. C’est un concours organisé chaque année depuis 1984, suite auquel le jury du British Fashion Council récompense les meilleurs créateurs de l’année durant la cérémonie des British Fashion Awards. C’est un véritable tremplin pour les jeunes créateurs. Han Chong a eu la chance d’être nominé pour participer à ce concours.

 

 

PS: si tu connais d’autres adresses méconnues, qui mériteraient grandement de l’être, hésites pas à me mettre un petit lien en commentaire, j’en serais ravie !!

Fondatrice & Directrice artistique Voyageuse, curieuse, ses inspirations graphiques viennent du bout du monde ou du coin de la rue.

voiture-autonome-sans-chauffeur-tesla-fin-embouteillages-diminution-consommation-carburant-augmentation-securite

La voiture sans chauffeur, bientôt une réalité

La voiture est un « produit » qui incarne la révolution industrielle :

Elle est née au XIXème siècle avec l’invention du moteur à explosion. Rapidement, sa production s’est automatisée, puis elle est devenue un symbole de la production de masse. Et son usage s’est popularisé jusqu’à être offert au plus grand nombre.

La voiture à l’ère du numérique :

Aujourd’hui, le numérique prend peu à peu possession de l’automobile. Et d’ici quelques années, il va engendrer une révolution majeure au sein du secteur automobile. Les voitures seront autonomes d’ici peu. Cette automatisation va révolutionner l’usage que automobilistes auront de la voiture.

Une lente évolution vers l’autonomie complète du véhicule :

Cependant, comme dans chaque grand changement de paradigme, les choses prennent un peu leur temps. Et parfois, les changements surviennent sans même que nous nous en apercevions vraiment. En effet, on l’oublie souvent, mais la voiture d’aujourd’hui est déjà un petit peu automatisée : direction assistée, régulateur de vitesse, aide au stationnement…

La voiture de demain sera complètement automatisée; la Society of Automotive Engineers (SAE) a même défini six degrés d’automatisation :

Tout d’abord, il y a la voiture entièrement manuelle, c’est à dire qui ne fonctionne avec aucune automatisation. Au sein de cette voiture, l’ensemble de la conduite est accomplie par le conducteur. Ensuite, il y a les voitures qui possèdent une assistance à la conduite. Au sein de celles-ci, une fonction aide le conducteur dans la conduite en assumant le contrôle de la direction du véhicule ou de l’accélération et de décélération. Puis les voitures partiellement automatisées : ce sont plusieurs fonctions aidant le conducteur. Ces trois degrés concernent des voitures automatisées qui sont déjà en production. Donc, elles seront demain sur nos routes.

Puis, il y a les degrés d’automatisation plus élaborés. Ils concernent des véhicules qui en sont encore au stade de recherche et de prototypes. Ces derniers arriveront sans doute sur le marché d’ici la fin de la prochaine décennie. Tout d’abord, il y a l’automatisation conditionnelle : elle assure la conduite automatisée et accomplit l’ensemble des tâches de la conduite, mais le conducteur doit être disponible pour intervenir et conduire au besoin. Ensuite, il y a l’automatisation élevée. Cela signifie que le système de conduite est automatisé. Il accomplit l’ensemble des tâches de la conduite, même si le conducteur n’est pas disponible pour intervenir ou conduire au besoin. Et enfin, il y a l’automatisation complète. Le système de conduite est totalement automatisé. Il accomplit la totalité de la conduite dans toutes les circonstances sans la nécessité de faire intervenir un conducteur.

 

voiture-autonome-sans-chauffeur-tesla-fin-embouteillages-diminution-consommation-carburant-augmentation-securite

 

En attendant d’avoir des modèles complètement autonomes, il y a déjà des modèles semi-autonomes :

C’est notamment le cas de certains modèles de Tesla, mais aussi de Mercedes. Aujourd’hui, on peut donc déjà rouler sur certaines routes, sans avoir besoin de toucher le volant. (Je vous invite à consulter des vidéos ici car c’est vraiment impressionnant! )

Bref, cette technologie est en train d’arriver sur nos routes. C’est pourquoi, actuellement les constructeurs automobiles du monde entier expérimentent actuellement une large gamme de technologies afin d’automatiser toujours plus la conduite.

 

voiture-autonome-sans-chauffeur-tesla-fin-embouteillages-diminution-consommation-carburant-augmentation-securite 

Les voitures autonomes, comment ça fonctionne?

En mode automatique, le véhicule se repère comment? 

Tout d’abord, il se repère par rapport à la vitesse du véhicule qui est devant lui. Mais, pas que; il se repère grâce à de nombreux éléments : il analyse la vitesse du véhicule qui le précède, mais aussi les véhicules qui sont sur les côtés, il se repère également par rapport aux lignes blanches qui sont sur le sol ainsi par rapport aux barrières qui sont sur le côté.

Ces informations permettent aux véhicules de reconstruire complètement l’environnement, tel qu’on le voit en trois dimensions :

L’ordinateur de bord du véhicule gère toutes ces informations, grâce à un radar, des caméras, ainsi que des capteurs à ultrasons. Ce sont ces équipements qui permettent aux véhicules de reconstituer une vision en trois dimensions.

À partir de cette vision, la voiture réagit selon les paramétrages gérés par des algorithmes d’intelligence artificielle qui prennent le relais :

Ces algorithmes sont élaborés pour reproduire les réactions d’un être humain, mais de manière autonome.

Quels sont les constructeurs automobiles qui s’intéressent à cette technologie? 

L’entreprise Google a ouvert la voie lorsqu’elle a commencé à faire des essais de voitures sans chauffeur il y a plus de six ans. Depuis, elle a été rejointe par la majorité de constructeurs automobiles, qui ne veulent pas rester sur le bas côté. Ainsi, Volvo Cars, General Motors, Daimler, Ford, Mercedes, Jaguar, Audi, Tesla et BMW, tous travaillent tous sur le lancement commercial d’une forme de voiture automatisée.

& la France n’est pas sur le banc de touche : 

Quand on pense aux voitures autonomes, on imagine souvent les Google cars et les routes californiennes, mais il faut savoir qu’en France, un grand nombre de constructeurs sont avancés en matière de voiture autonome. D’ailleurs, le constructeur français PSA, souhaite commercialiser ses premières voitures autonomes entre 2020 et 2025. Il réalise donc toute une série de tests à travers la France, mais aussi à travers l’Europe.

Comment les constructeurs réalisent-ils leurs tests?

Et bien, en partie sur les routes! Et si cela peut sembler dangereux, finalement ça ne l’est pas plus qu’un élève apprenti d’auto-école. Au début, il est mauvais, mais il s’améliore avec le temps; et en cas de situation d’urgence, le moniteur est là pour reprendre le contrôle. Et bien, c’est pareil avec les voitures automatiques!

voiture-autonome-sans-chauffeur-tesla-fin-embouteillages-diminution-consommation-carburant-augmentation-securite

Est-ce qu’on peut circuler avec une voiture autonome en ville?

Pas pour le moment, la conduite en ville présente tout un tas de défis et des difficultés techniques qui ne permettent pas pour le moment de piloter en conduite autonome en ville. En effet, la conduite est en ville est extrêmement complexe, notamment dans les grandes agglomérations. Au sein de celles-ci, il y a souvent de nombreux piétons, touristes et cyclistes. En ville, il y a plus d’information à gérer, notamment les feux rouges, et les priorités. Bref, tous ces éléments font de la conduite en ville des situations compliquées à gérer.

Donc techniquement, on n’est pas encore prêt pour faire rouler des véhicules autonomes dans une ville comme Paris. Comme les choses viennent progressivement, on commence par initier les gens à la conduite autonome sur les voies rapides, les voies à chaussées séparées, les autoroutes, le périphérique, les nationales.

Les problématiques posées par ce nouveau type de véhicule sont nombreuses; il y a bien sûr la problématique : de rouler dépasser, freiner. Mais conduire c’est bien plus que cela.

En effet, dans certaines circonstances, il faut savoir s’adapter rapidement aux situations et parfois transgresser les règles.

Le Code de la route et ces interprétations :

Les véhicules autonomes sont programmés pour respecter scrupuleusement le Code de la route. Or parfois, si on veut avancer il est nécessaire de s’en accommoder. Un des exemples les plus probants est sans doute la place de l’étoile à Paris. En effet, pour s’insérer sur ce rond-point, il faut obligatoirement forcer un peu l’insertion. C’est là ou l’intelligence artificielle prend tout son sens et son importance.

Il va falloir apprendre à l’algorithme à appliquer un certain degré d’agressivité afin de s’adapter à toutes les situations.

Mais pour les constructeurs, rien n’est impossible! Valeo, prévois de faire ces premiers tests du côté de la place de l’Étoile en juillet prochain.

Actuellement, si on circule à bord d’une voiture Tesla en ville, et que l’on croise un rond-point quelconque, la voiture va émettre une série de sons (bip-bip-bip) afin de nous signaler de façon sonore de reprendre le volant. C’est pourquoi on dit que les premiers véhicules autonomes disponibles aujourd’hui sur le marché fonctionneront selon le principe de la conduite partagée.

Le danger de la voiture autonome : est-ce que trop de technologies ne peuvent pas rendre le conducteur trop passif?

Avant d’arriver à la mise en marché de la voiture 100 % autonome, des véhicules d’autonomisation conditionnelle seront disponibles. Or cela signifie qu’en cas d’imprévu ou d’urgence, c’est au conducteur de prendre le relais.

Mais le conducteur habitué à la conduite autonome aura-t-il les bons réflexes?

En cas d’accident qui sera responsable? Le constructeur, ou le conducteur distrait. Les assureurs s’arrachent déjà les cheveux.

 voiture-autonome-sans-chauffeur-tesla-fin-embouteillages-diminution-consommation-carburant-augmentation-securite

 

Un autre défi à relever; il va falloir vendre ses modèles à des clients parfois frileux : 

La voiture autonome étonne, surprend, et parfois inquiète les automobilistes :

En mai 2016, le concept a souffert d’une perte de confiance du grand public suite à un accident. Le conducteur d’une voiture Tesla est mort alors que le système de pilotage automatique était activé sur sa voiture.

Cependant, tous les experts du domaine s’accordent à dire que les voitures autonomes seront plus séricutaires :

En effet, sachant que près de 94 % des accidents de véhicules motorisés impliquent une erreur du conducteur, cela signifie que nous ne sommes pas de si bons conducteurs, parfois nous sommes fatigués, d’autres nous prenons le volant, en ayant bu plus qu’un verre d’alcool, bref… que des situations auxquelles la machine ne sera pas confrontée. C’est pourquoi on estime que les systèmes automatisés seront capables de réduire, voire à terme d’éliminer tout accident.

La voiture autonome véhicule de belles promesses sur le plan de la sécurité routière :

Le constructeur Volvo s’est fixé pour objectif de réduire à zéro le nombre de morts à bord de leurs véhicules d’ici 2020. Et ce n’est pas le seul à être optimiste! Google l’est presque autant! Ils estiment que grâce aux voitures autonomes, on peut envisager une réduction de moitié des décès dus aux accidents mortels de la route.

 

voiture-autonome-sans-chauffeur-tesla-fin-embouteillages-diminution-consommation-carburant-augmentation-securite

 

Les constructeurs envisagent aussi la fin des embouteillages, et par conséquent une diminution de la consommation de carburant :

Bref, tout cela serait alors également bénéfique pour l’environnement! En effet, les temps de réaction tardifs des conducteurs humains tendent à créer ou à amplifier les embouteillages, cela serait moins fréquent avec des véhicules autonomes. Les voitures autonomes permettront alors un contrôle du trafic amélioré, ce qui engendra une baisse du trafic, entrainant une consommation de carburant réduite. (Encore plus, si on achète tous les voitures Telsa électriques!!)

Alors l’usage de voitures sans chauffeur c’est pour quand? 

En septembre 2014, Elon Musk, PDG de Tesla, a prédit que la technologie nécessaire pour fabriquer un véhicule entièrement autonome serait disponible en 2020 et que ces véhicules seraient 10 fois plus sécuritaires que ceux conduits par un humain.

voiture-autonome-sans-chauffeur-tesla-fin-embouteillages-diminution-consommation-carburant-augmentation-securite

Bref, vous l’aurez peut-être deviné, je suis conquise par les voitures autonomes! 

Pour moi c’est comme quand on passe d’une manuelle, à une automatique, on ne veut pas revenir en arrière. Et bien je crois que ce sera pareil avec les voitures autonomes. Le jour où vous testerez, vous voudrez plus conduire celle que vous avez! (Papa, maman, Clément… si vous me lisez, sachez que je ne compte pas passer mon permis de conduire! Je préfère garder mon argent pour m’acheter ma première Tesla full automatique… avant mes 30 ans! 😉 )

 

 

 

 

Fondatrice & Directrice artistique Voyageuse, curieuse, ses inspirations graphiques viennent du bout du monde ou du coin de la rue.

bonne-nouvelle-milieu-skate-planches-100-naturelles-chanvre-cannabis-pigiste-4

Des planches de skate 100% naturelles à base de chanvre !

Le chanvre pourrait-il faire son entrée dans le marché du skateboard ?

Le skateboard existe depuis environ 60 ans, mais il connait une véritable expansion depuis les 20 dernières années. Désormais aujourd’hui le skate s’affirme aujourd’hui comme une discipline sportive à part entière. Il est dorénavant médiatisé, et le business qui découle de ce sport de glisse se chiffre en centaines de millions de dollars, chaque année.

Cependant, l’innovation dans le marché du skate, s’attache plus souvent à la forme qu’aux composants. En effet, les skateboards ont, de façon conventionnelle, toujours été construits à partir de bois.

Mais compte tenu le nombre de pratiquants, qui ne cesse d’augmenter, v les La fondateur de start-up slovène Rolkaz ont commencé à trouver que cette passion engendre la destruction de beaucoup d’arbres. Ils se sont alors mis à chercher une alternative aux planches de bois. Et de fil en aiguille ils se sont intéressées au chanvre.

 

bonne-nouvelle-milieu-skate-planches-100-naturelles-chanvre-cannabis-pigiste-13

 

Et s’il était possible d’éliminer le besoin de couper des arbres pour profiter de nos activités ?

C’était la question de départ de Nick et David. Après ils ont tenter d’y répondre en remplaçant le bois, par un matériaux durable. Après trois années de prototypes et de développement, ils trouvèrent leur solution auprès du chanvre.
bonne-nouvelle-milieu-skate-planches-100-naturelles-chanvre-cannabis

 

Et s’il était possible d’arrêter de couper des arbres pour la fabrication de planche de skate?

C’était le postulat de départ de Nick et David. Après ils ont tenté d’y parvenir en remplaçant le bois, par un matériau plus durable. Après trois années de prototypes et de développement, ils trouvèrent leur solution auprès du chanvre.

Pourquoi privilégier le chanvre plutôt que le bois ? 

Malgré que le chanvre soit souvent associé au canabis, il a bien d’autres utilités, celle d’être fumée. En effet, il est comestible, ses graines et son huile peuvent s’ajouter à des salades. ses fibres servent à la fabrication de papier, de vêtements, et de matériaux de construction. Ses utilisations sont multiples, c’est pourquoi le chanvre fut l’une des premières cultures cultivées par l’humanité. Il a joué un rôle important dans la croissance sociale et économique. Enfin le retour à des champs de chanvre pourrait avoir un effet bénéfique pour la planète, car il est dépolluant.

De plus, si on compare la culture d’un arbre, à la culture du chanvre, celle du chanvre présente de nombreux avantages. Tout d’abord, la culture du chanvre est plus rapide. En effet, alors qu’il faut environ 60 ans pour qu’un arbre arrive à maturité,  la culture du chanvre ne prend que 12 à 14 semaines.

Ensuite, le chanvre a un faible impact environnemental. En effet,  sa culture ne requiert aucun pesticide et peu d’eau.

Un défi technique pour fabriquer des planches de skate à base de chanvre!

Les planches Rolkaz sont une innovation en termes de processus et de matériaux. L’équipe à du travailler fort pour pouvoir remplacer les matériaux traditionnels de planche à roulettes par leurs alternatives durables.

Afin de concevoir des planches solides, l’équipe de Rolkaz ont ajouté des fibres de lin, afin d’ augmenter les propriétés d’amortissement des chocs. Les fibres de lin ont une rigidité plus élevée que la plupart des fibres naturelles. .

Tous les matériaux utilisés pour la fabrication des planches sont produit localement et transformés en Europe.

L’équipe de Rolkaz sont avant tous des skateurs, alors avec leur équipe ils ont débriefer ensemble afin de définir les qualités qu’ils souhaitent voir dans leur planches. Ne pratiquant pas le skate je ne peux pas vraiment vous dire si les shapes promettent de bonnes rides. En tout cas, je pense que l’équipe a du avoir bien du fun, à tester les différentes planches lors de l’élaboration des prototypes.

 

bonne-nouvelle-milieu-skate-planches-100-naturelles-chanvre-cannabis-pigiste-12

Quand ces skates seront-ils disponibles à la vente ?

La première livraison de ces skates écolos est annoncée pour avril 2018 . Alors ça vous laisse un peu de temps pour économiser, car ces boards couteront entre 120 et 100 $ la planche.

 

Si vous le projet vous séduit, vous pouvez l’encourager sur la plateforme Kickstarter.

Voici le lien vers la plateforme de Crowdfunding.

 

 

bonne-nouvelle-milieu-skate-planches-100-naturelles-chanvre-cannabis-pigiste-11

 

 

Évidemment, ces planches de skate (prévues pour le printemps 2018) ne vont pas changer les mœurs du skate du jour au lendemain, mais cette initiative peut permettre de sensibiliser le public à ces problématiques.

De plus, si on est capable de fabriquer une planche de skate en chanvre, pourquoi pas d’autres produits?

Connaissez-vous d’autres belles initiatives en chanvre? Connaissez-vous d’autre des skates méga cool et innovante ?

Bref, n’hésitez pas à me laisser en commentaire, vos petites découvertes, ou alors, ce que vous pensez ce skate si vous êtes skateur!

 

Fondatrice & Directrice artistique Voyageuse, curieuse, ses inspirations graphiques viennent du bout du monde ou du coin de la rue.

DIY : Un lunch bag en tissu liège

Vous mangez au boulot ou en extérieur vos propres petits plats ou vous apportez un petit en-cas avec vous ? Grâce à ce nouveau tutoriel voici une jol­ie façon de transpor­ter tout cela.

Je vous propose de réaliser un lunch bag à base de tissu liè­ge !

Contrairement au lun­ch bag en papier, cel­ui-ci pourra résister à pas mal d’épreuv­es, en plus d’être tendance !

Ce n’est pas sans rappeler l’utilisation du liège dans la collection Sinnerlig  sortie il y a quelques mois chez IKEA.

cork-liege-paper-brown-lunch-bag-diy-sac-pochette-gamelle

 

J’ai trouvé ce tissu dans un magasin de tissus mais on le tro­uve aussi sur différ­entes boutiques en ligne ! Il est composé de liège véritable collé sur une toile.
Il y en a plusieurs sortes : standard cla­ir et foncé, avec des copeaux colorés, av­ec des détails dorés, …
Et pour tout vous di­re j’ai d’abord cru qu’il était fragile mais en fait pas du tout ! J’ai essayé de le déchirer, de le tordre, de le tremper longtemps dans l’e­au, de décoller le liège de sa toile : aucun souci vous pouv­ez y aller 😉

 

cork-liege-paper-brown-lunch-bag-diy-couture-materiel

Pour ce DIY lunch bag en liège, il vous fau­dra :

  • du tissu liège (dispo ici par exemple) ou un autre tissu de votre choix
  • une machine à coudre
  • une paire de ciseaux
  • un crayon
  • une règle

 

cork-liege-paper-brown-lunch-bag-diy-couture

 

 

cork-liege-paper-brown-lunch-bag-diy-couture

 

Étape 1 :

Tracez deux rectangl­es de 32 cm par 37 cm à l’­aide d’un crayon ou d’un feutre (s’il ne traverse pas votre tissu) : le trait orange épais sur le schéma.

Autour de ces deux rectangles tracez un contour d’environ 1,5 cm : en bleu sur le schéma

Je vous explique les mesures : mon lunch bag final fera 32 cm de hauteur, 22 cm de largeur et son épaisseur sera de 10cm.

C’est pourquoi on in­clut 5 cm de chaque coté des rectangles pour l’épaisseur fin­ale : en orange clair sur le schéma

 

cork-liege-paper-brown-lunch-bag-diy-couture-découper

Étape 2 :

Découpez vos deux re­ctangles de tissu li­ège.

cork-liege-paper-brown-lunch-bag-diy-couture

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Étape 3 :

Repliez sur eux-mêmes un des bords les pl­us courts de chaque rectangle et épinglez-les.
Cela correspondra au bord de l’ouverture du lunch bag.

cork-liege-paper-brown-lunch-bag-diy-couture cork-liege-paper-brown-lunch-bag-diy-couture

Étape 4 :

Coudre les deux bords sur eux-mêmes à la machine.

Il faudra être assez précis pour faire une couture assez près du bord (quelques millimètres).

-> Si vous pensez av­oir un peu de mal vo­us pouvez lors de l’étape 2  replier vos bords sur 2cm au lieu d’un cm histoire d’avoir plus de marge de mano­euvre.

cork-liege-paper-brown-lunch-bag-diy-couturecork-liege-paper-brown-lunch-bag-diy-couture

 

cork-liege-paper-brown-lunch-bag-diy-couture

Étape 5 :

Superposer vos deux rectangles de tissus endroit contre endr­oit.
Les épingler ensemble pour qu’ils ne bougent pas pendant la cou­ture.

 

 

cork-liege-paper-brown-lunch-bag-diy-couture

 

Étape 6 :

Coudre les deux rect­angles de liège ense­mble. Pour cela il faudra passer avec vo­tre machine au niveau des traits tracés lors de l’étape 1 (les 3 côtés restants du rectangle)

 

 

cork-liege-paper-brown-lunch-bag-diy-couture

Étape 7 :

Maintenant vous devri­ez avoir un petit sac plat ! Mais il man­que l’épaisseur que nous allons créer 🙂

Pour cela : plier le sac en deux, puis replier les coins du bas de la même maniè­re que sur la photo

Il va falloir tracer les deux traits noirs du schéma : prenez une règle et mesurez 5 cm comme sur le dessin, puis tracez le trait

cork-liege-paper-brown-lunch-bag-diy-couture

Étape 8 :

Coudre les deux trai­ts précédemment tracés sur les coins.

cork-liege-paper-brown-lunch-bag-diy-couture

Étape 9 :

Retournez votre lunch bag ! Et voilà ! Prêt à être utiliser 🙂

cork-liege-paper-brown-lunch-bag-diy-sac

Vous voulez fermer votre lunch bag ? Une pince à linge peut faire l’affaire, ou encore un petit aimant posé à la fin

cork-liege-paper-brown-lunch-bag-diy-saccork-liege-paper-brown-lunch-bag-diy-saccork-liege-paper-brown-lunch-bag-diy-sac

cork-liege-paper-brown-lunch-bag-diy-sac-pochette-mode-tendance-claire-barrera-designercork-liege-lunch-bag-diy-mode-pochette-tendance-sac-main

 

Allez n’hésitez pas à vous lancer ! En plus d’être pratique, vous allez pouvoir épater vos collègues à la pause déjeuner avec votre création 😉

 

 

 

.