Travailler sur la route c’est le pari de nomade studio

Vous savez, il y a les projets que vous trouvez bien, ce que vous trouvez ingénieux et ce que vous auriez rêvé d’avoir réalisé.Nomade studio fait parti pour moi, de cette dernière catégorie.

Bref, nomade studio est, comme son nom l’indique un studio nomade. Le projet est tout simple. Il s’agit de faire le tour de France à bord d’un vieux Van Volkswagen, transformé en atelier mobile.Le but d’avoir un atelier mobile est d’une part de pouvoir facilement se déplacer. Ainsi que de pouvoir me mener des projets avec différents artisans aux savoir-faire uniques.

Ce projet a été mené par  Nicolas Vershaeve et Matthieu Metivet. Ce sont deux étudiants de l’école nationale des Arts décoratifs de Paris. L’un est designeur. Il dessine et prototype ses projets avant de passer à l’étape de production. Il est passionné est persuadé que le design peut-être une valeur ajoutée pour des secteurs en déclin. C’est pourquoi, il engage des nombreuses collaborations avec des céramistes, des ébénistes, ou des verriers. Avec eux, il crée des objets emprunts d’une culture est un savoir-faire traditionnel, mais en y ajoutant sa touche innovante et actuelle.Le second, lui est photographe. Il s’associe au projet pour pouvoir en suivre l’évolution. Son but est de traduire le processus de création collaborative sous un angle documentaire.

van_duo-1461107130

_dsc6590-1461099350

nomad-studio-un-studio-de-design-dans-un-van-13

Le plus beau dans tout ça c’est que le projet été financé par Crownfunding, et via la plate-forme Kisskiss bang bang.

Ça ne vous fait pas rêver ?

Fondatrice & Directrice artistique Voyageuse, curieuse, ses inspirations graphiques viennent du bout du monde ou du coin de la rue.

4 Commentaires

J’adore, et oui ça fait rêver, je vais lancer une souscription pour que le Père Noel me le trouve…..

Salut Clémentine,
On espère que tu as été sage, et que par conséquent que tu as été bien gâtée !

Oui ça fait toujours rêvé, mais quand je vois ce genre de transformation, je me demande toujours quel est coût financier bien sûr mais aussi en temps…

Salut Franz, et bien, je crois que quand on aime on ne compte pas !
Puis il faut voir ça comme un investissement. Grâce à quelques heures passer à bricoler, ensuite tu peux avoir un atelier mobile pour tout la vie ! C’est pas beau la vie ?

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :